jeudi 11 février 2016

Le Dernier Royaume, tome 4 : les déferlantes de givre - Morgan RHODES


Titre : Le dernier Royaume
Auteur : Morgan RHODES
Edition : Michel Lafon
Nombre de pages : 456 pages

Résumé : 



CLEO, la princesse d’Auranos, est plus déterminée que jamais à venger son peuple. Pour cela, elle devra s’affranchir de ses doutes et agir en reine.

MAGNUS, le prince limérien, est de nouveau déchiré entre l’amour et le devoir. Et cette fois-ci, il n’aura pas d’échappatoire.

LUCIA, le cœur brisé et aveuglée par la rage, s’est alliée au dieu du Feu avec un seul objectif : consumer le monde des flammes de leur vengeance.

JONAS, le rebelle déchu, devra reconquérir les siens après l’échec cuisant infligé par les Limériens.
Plus que jamais déterminé à s’approprier les Quatre Sœurs et leur magie, le roi du Sang part à la conquête du continent de Kraeshia. Là-bas, il découvrira un souverain plus terrible encore que lui : l’empereur kraeshien, qui ne recule devant aucun sacrifice pour imposer sa puissance. Une seule femme pourra s’imposer entre ces deux cruels monarques. Une femme qui pourrait bien changer à elle seule le destin du monde.

Mon avis : 

Avant toute chose, je tiens à remercier les éditions Michel Lafon pour ce partenariat.

J'attends ce tome depuis le moment où j'ai eu terminé la dernière phrase, le dernier mot, le dernier point du tome 3. Cette saga est vraiment un coup de cœur pour moi ! Pour mon plus grand plaisir, ce tome 4 est tout aussi délicieux.

Nous continuons donc à suivre nos protagonistes principaux dans le chaos qu'est devenu Mytica. Je suis admirative du travail de l'auteur dans la construction de son récit, de ce monde oscillant entre la magie et les actions pures des hommes, les légendes, les traditions entre les différents royaumes, vraiment c'est superbe.

Côté histoire, et bien nous allons de rebondissements en surprises évidemment ! L'auteur nous régale une fois de plus avec ce qu'il fait de mieux : tisser et détisser des relations et des alliances, trahison ou regain de confiance... Nous embarquons dans un maelstrom d'émotions. Des gens meurent.... ou meurent pour de faux ou meurent mais pas tout à fait...

Pour parler plus individuellement, concernant le Roi du Sang Gaius, je déteste définitivement et incontestablement cet homme cruel qui ne pense qu'à son pouvoir et qui est bien trop malin et machiavélique. 

Jonas a récupéré un peu de son aplomb et a définitivement décidé de se battre, même si cela ne lui a pas beaucoup réussi jusqu'à présent et pourtant il n'est pas au bout de ses peines, l'auteur ne l'épargne vraiment pas ce pauvre Jonas.

Lucia m'a donné des envies de la baffer pendant le trois-quart du récit, j'avais envie de la secouer comme un prunier et de lui hurler "réveille-toi cocotte, arrête de te regarder le nombril c'est agaçant". Néanmoins, la fin du récit à son sujet est pour le moins intriguant et j'ai hâte d'en savoir plus !

Magnus est un personnage que j'ai appris à apprécier au fil des tomes et des pages. Je ne l'approuve pas toujours dans ses actes ou ses choix mais je comprends. C'est une personnage qui n'a pas radicalement changé mais plutôt qui a évolué. Je suis curieuse de voir la suite à son sujet !

Cléo est le point fort de ce roman. J'aime beaucoup son tempérament de feu, son audace, son courage mais aussi ses doutes et ses erreurs. Elle est loin d'être la petite princesse parfaite en toute circonstance et qui sait exactement comment agir. Non, elle se trompe, elle blesse des gens sans vraiment le vouloir et puis elle s'adapte. 

Magnus et Cléo sont assurément un duo qui me plait beaucoup.

En bref, ce fut une excellente lecture ! Le tome 5 va être bien long à attendre !