mardi 30 juin 2020

Nos Horizons Infinis - Tahereh MAFI

Titre : Nos Horizons Infinis
Auteur : Tahereh MAFI
Edition : Michel Lafon
Nombre de pages : 307 pages

Résumé : 


002. Un an après les attentats du 11 septembre qui ont ébranlé le monde entier, la vie de Shirin est un enfer. Pointée du doigt, insultée, menacée, cette lycéenne d'origine iranienne n'a pour seules échappatoires que la musique et la breakdance.
Jusqu'au jour où elle rencontre Océan James. L'intérêt que lui porte le jeune homme la déstabilise... D'autant que les deux adolescents viennent de deux mondes que tout oppose.


Mon avis : 

Avant toute chose, je tiens à remercier les éditions Michel Lafon pour ce partenariat. 

J'étais très emballée de lire cette auteure que j'apprécie beaucoup dans un registre contemporain. J'ai donc débuté cette lecture avec beaucoup d'engouement. 

J'en ressors satisfaite ! 

Pour moi, Tahereh MAFI a un talent pour l'écriture, c'est certain. Que ce soit dans l'imaginaire ou dans le contemporain, elle manie les mots avec une habilité telle que nous plongeons immédiatement au cœur du récit. 

No Horizons Infinis nous permet de découvre l'autre. Une personne qui n'a pas la même culture et de se rendre compte à quel point on peut parfois être emplis de préjugés. Parfois sciemment (et c'est mal, mes bons amis), parfois inconsciemment (et il faut essayer de bosser là-dessus). 

J'ai trouvé ce texte très délicat, bienveillant. 

C'est vrai que je n'ai pas toujours été en totale adéquation avec le raisonnement de Shirin et ses choix, mais je les comprends. En se mettant à sa place, vraiment à sa place, on comprend qu'elle agisse comme cela par moment et cela m'a peiné. Peiné de réaliser à quel point l'être humain peut parfois être tellement injuste et violent envers ses semblables.

Ensuite, j'ai adoré le grand frère Navid. Au départ, je craignais un peu le stéréotype du grand frère protecteur (trop protecteur), mais Navid s'est révélé plein de facettes agréables à découvrir.

Quant à Océan... et bien... Océan quoi. Tahereh MAFI a toujours le don de nous offrir des personnages masculins dont je tombe amoureuse... c'est tout ce que j'ai à dire à son sujet.

Concernant la fin, elle était un peu trop douce-amère pour moi. Elle est cohérente, je ne la remets pas en question et elle collait bien avec le récit. Mais c'est le genre de fin que mon petit cœur n'aime pas trop. 

En résumé, c'est un roman qui éveille la conscience, qui fait doucement réfléchir et j'ai aimé cet aspect-là. J'ai aimé la romance, bien sûr, j'ai aimé les personnages, surtout Océan ! 

jeudi 25 juin 2020

Nos âmes tourmentées - Morgane MONCOMBLE

Titre : Nos âmes tourmentées
Auteur : Morgane MONCOMBLE
Edition : Hugo&Cie (New Romance)
Nombre de pages : 476 pages

Résumé :

Lorsqu'Azalea revient à Charleston, sa ville natale, ce n'est pas de gaîté de coeur. Elle a préféré partir quelques années auparavant pour échapper à des souvenirs pénibles et pour mettre le plus de distance possible entre elle et ceux qui lui ont fait du mal. Sa mère, avec qui elle n'avait plus aucun lien, vient de mourir lui laissant sa maison et une succession à régler. Là voilà de nouveau dans la maison familiale, pour un temps qu'elle espère le plus bref possible.
Jusqu'à ce qu'elle fasse la connaissance d'Eden, son nouveau voisin. Il est charmant, amusant, différent des hommes qu'elle a rencontrés jusqu'alors. Il lui donne envie de changer, de bousculer le fragile équilibre qu'elle avait trouvé loin d'ici. Peut-être même de céder à son attirance. De vivre heureuse à nouveau tout simplement. Mais cela impliquerait de rester à Charleston. Est-elle capable de faire table rase du passé, d'oublier tout ce qui s'est passé ici ? Eden a ses propres fêlures mais il est prêt à l'aider.
Azalea a un long chemin à parcourir mais il pourrait la conduire vers l'amour et le bonheur.

Mon avis : 

Ce titre me faisait de l’œil depuis un moment. 

Suite aux excellents avis et aux recommandations pressantes, j'ai embarquée dans l'histoire d'Eden et Azalée. 

C'est un roman fort. Fort de par les thèmes abordés, par les messages véhiculés, par les émotions intenses qui l'animent. 

Comme je le disais, les thèmes abordés sont pour le moins délicats. L'auteure prévient d'ailleurs dès les premières pages de son livre et communique des numéros de téléphone pour pouvoir appeler à l'aide. Cela donne le ton. Je tiens à préciser que si les thèmes sont durs, ils sont néanmoins abordés avec délicatesse et pudeur. Il ne faut donc pas crainte de scènes détaillées à tourmenter l'âme (oui le jeu de mot était vite fait, lol).

Les personnages sont complexes et attachants. Au départ, on découvre une Azalée tout en carapace et en faux-semblants. Puis on suit avec délice l'évolution aux côtés d'Eden et la confiance qu'elle lui accorde peu à peu. Eden est typiquement un bookboyfriend par excellence. Tout en fêlure et en délicatesse. J'ai adoré les personnages secondaires comme Alec ou Alyssa.

La narration est fluide et immersive, elle plonge au cœur du récit, nous emporte et nous fait vibrer avec les personnages. 

Ce texte est profondément féministe. Un féminisme beau et respectueux, un féminisme qui donne de l'espoir.

lundi 22 juin 2020

Cette fois peut-être - Kasie WEST

Titre : Cette fois peut-être
Auteur : Kasie WEST
Edition : Hugo&Cie (New Way)

Résumé : 


Une année, neuf événements, neuf chances de... tomber amoureuse ?

Mariages, enterrements, fêtes de fin d'année, quelle que soit l'occasion, Sophie Evans est là pour vous servir ! De toute manière, elle n'a pas trop le choix depuis qu'elle travaille pour le fleuriste local de sa petite ville natale. Et croyez bien qu'elle arrange les bouquets et gère les drames familiaux comme personne.
Mais voilà qu'Andrew Hart arrive comme une cerise sur le gâteau, avec son arrogance et ses faux airs BCBG. Le fils chéri du nouveau chef en vue de la région accompagne son père sur tous les événements du coin.
Traduction : Sophie l'a dans les pattes en permanence. Pourtant, elle ne désire qu'une chose : faire son travail correctement pour pouvoir se payer son école de design l'année prochaine. Mais dès qu'elle tourne le dos, Andrew se débrouille pour lui rendre la vie infernale.
Jusqu'au jour où elle se demande si les complications ne rendent finalement pas la vie plus épicée...


Mon avis :

Avant toute chose, je tiens à remercier les éditions Hugo&Cie ainsi que Babelio pour ce partenariat ! 

C'est le premier roman que je découvre de l'auteure, et pourtant, j'ai souvent été tentée par l'un ou l'autre de ses titres sans jamais sauter le pas. Et bien, après avoir terminé "Cette fois peut-être", il est certain que je lirai d'autres roman de Kasie WEST. 

J'ai vraiment apprécié ma lecture. 

Le côté original de l'histoire se situe dans le fait que nous suivons Sophie uniquement lors des événements qu'elle couvre avec sa patronne fleuriste. Durant ces fêtes ou ces occasions, Sophie retrouve sa meilleure amie Micah dont le père est traiteur et ce jeune homme, Andrew, qui débarque. 



S'il y a bien une romance (que j'ai adorée), elle n'est toutefois pas au cœur de l'histoire. Assez présente pour me satisfaire, elle laisse toutefois la place aussi à d'autres sujets qui interpellent et qui sont bien abordés. Comme le fait de grandir, poursuivre ses rêves, se faire sa place dans le monde, les relations parents-enfants, les relations amicales qui évoluent avec l'âge. Autant de sujets qui parleront donc à bon nombre de lecteurs et qui pourront, j'espère, donner de l'espoir. 


La lecture est douce, agréable, entraînante. 

Les personnages sont vraiment bien travaillés et je me suis attachée à eux. J'ai aimé Sophie et son envie de poursuivre ses rêves, j'ai aimé aussi qu'elle se remette en question et qu'elle réalise ses erreurs. J'ai aimé Andrew et sa complexité, tout ce qu'il ne dit pas pour se protéger. 

Un livre que je recommande sincèrement et une auteure que j'invite à découvrir (je vais d'ailleurs suivre moi-même ce conseil). 

tous les livres sur Babelio.com

dimanche 21 juin 2020

La Sphère - Alexiane DE LYS

Titre : La Sphère
Auteur : Alexiane DE LYS
Editeur : Michel Lafon
Nombre de pages : 316 pages

Résumé : 


Dans un univers où la Terre a été ravagée par les hommes et où un mystérieux virus a éradiqué tout survivant de sexe masculin de la surface de la planète, Noria est persuadée d’avoir tout pour être heureuse. Sa carrière de mannequin est à son apogée, son compte en banque est bien rempli, elle vit dans un somptueux appartement du Nouveau Paris et, surtout, elle est entourée de femmes exceptionnelles, notamment sa meilleure amie Killian ; de quoi pourrait-elle rêver de plus ?
Un jour, Killian la convainc de l’accompagner à La Sphère, ce monde des rêves où les plus fortunés payent une somme astronomique pour explorer des univers virtuels, découvrir d’autres horizons… et rencontrer des hommes ! Or Noria n’a jamais rencontré d’individu masculin, et la perspective de se retrouver face à l’un d’eux la paralyse. Ce qu’elle ignore, c’est que ces simulations pourraient lui coûter bien plus cher que les frais d’inscription… et que sa vie entière risque d’être chamboulée.


Mon avis : 

Avant toute chose, je tiens à remercier les éditions Michel Lafon pour ce partenariat. 

La couverture réalisée par Tiphs ainsi que le pitch accrocheur ont suffit à me tenter. 

J'avoue qu'avant d'entamer ma lecture, je suis allée voir les premiers avis sur le livre. Assez mitigés, ils reprochaient un univers pas assez science-fiction et une héroïne peu accrocheuse. 

À titre personnel, je ne suis pas une grande amatrice de la science-fiction, j'en lis assez peu. Du coup, je dois bien reconnaître ne pas avoir été dérangée par l'univers que j'ai trouvé cohérent et suffisant pour l'histoire mise en place. C'est vrai que le côté "thriller" prend un peu le dessus vers la seconde moitié du récit, mais vraiment, ça ne m'a pas du tout dérangée à ce niveau-là. 

Les idées et les thèmes exploités sont sympathiques à découvrir. Il n'y a rien de follement original, mais le tout est construit de manière à tenir la route et l'immersion est assez facile pour le lecteur. 

Après, à titre personnel, je trouve que si les idées et les intrigues sont sympathiques, j'ai regretté qu'elles soient exploitées de cette façon. Il manquait, à mon goût, un peu de profondeur. J'ai eu l'impression d'avoir des justifications et des révélations "tout juste pour que ça paraisse crédible". Parce que oui, l'auteure prend soin de justifier ses choix scénaristiques et de rendre le tout globalement cohérent. Cependant, j'ai eu ce sentiment de "justesse". C'était trop juste pour moi, trop fragile, un rien trop approximatif sur certains aspects. 

Si les personnages sont relativement travaillés et nuancés, je ne suis toutefois pas parvenue à m'attacher à eux et surtout pas à l'héroïne. Son côté un peu peste m'a dérangée à certains moments et je n'ai pas pu lui pardonner sa façon de s'adresser aux gens dans certaines situations. 

La fin a le mérite d'être originale et j'ai trouvé que l'auteure se ménageait même une porte de sortie pour une éventuelle suite. 

Cela aura donc été, pour moi, une lecture globalement mitigée, même si je reconnais volontiers qu'il y avait de bonnes idées. 

mardi 16 juin 2020

Regretting You - Colleen HOOVER

Titre : Regretting You
Auteur : Colleen HOOVER
Edition : Montlake
Nombre de pages : 365 pages 

Résumé : 

Morgan Grant and her sixteen-year-old daughter, Clara, would like nothing more than to be nothing alike.

Morgan is determined to prevent her daughter from making the same mistakes she did. By getting pregnant and married way too young, Morgan put her own dreams on hold. Clara doesn’t want to follow in her mother’s footsteps. Her predictable mother doesn’t have a spontaneous bone in her body.

With warring personalities and conflicting goals, Morgan and Clara find it increasingly difficult to coexist. The only person who can bring peace to the household is Chris—Morgan’s husband, Clara’s father, and the family anchor. But that peace is shattered when Chris is involved in a tragic and questionable accident. The heartbreaking and long-lasting consequences will reach far beyond just Morgan and Clara.

While struggling to rebuild everything that crashed around them, Morgan finds comfort in the last person she expects to, and Clara turns to the one boy she’s been forbidden to see. With each passing day, new secrets, resentment, and misunderstandings make mother and daughter fall further apart. So far apart, it might be impossible for them to ever fall back together.

Mon avis :

J'étais beaucoup trop impatiente de découvrir le petit dernier de CoHo... aussi ai-je craqué pour sa version en VO. 

Quand je commence un roman de l'auteure, je ne suis jamais vraiment très inquiète. Je sais que je vais passer un bon moment de lecture. 

Bien sûr, celle-ci n'a pas fait exception. 

Comme toujours les sujets sont forts, percutants. J'ai vraiment été happée dans l'histoire de Morgan et Clara. J'ai été soufflée par les révélations et terriblement tourmentée par les non-dits et les incompréhensions qui s'installent dans tout le récit.

Morgan, cette maman au foyer qui s'est effacée toute sa vie au profit de sa famille doit subir un brutal réveil et réapprendre à vivre en dehors de sa routine. Clara voit ses repères et ses certitudes éclater sans prévenir. Voilà un contexte qui bouleverse le lecteur !

Les personnages sont touchants, plein de reliefs et attachants. J'ai adoré Miller et Jonah, j'ai haï (oui haï) Chris et Jenny. 

Et bien sûr la plume de Colleen Hoover fait son effet. Précise, délicate, incisive, percutante. Elle transcrit les scènes et les émotions avec une justesse folle ! 

Encore un excellent roman !

lundi 15 juin 2020

Quand Nos Souvenirs viendront danser - virginie GRIMALDI

Titre : Quand Nos Souvenirs viendront danser
Auteur : Virginie GRIMALDI
Edition : Fayard
Nombre de pages : 352 pages

Résumé : 

Lorsque nous avons emménagé impasse des Colibris, nous avions vingt ans, ça sentait la peinture fraîche et les projets, nous nous prêtions main-forte entre voisins en traversant les jardins non clôturés. Soixante-trois ans plus tard, les haies ont poussé, nos souvenirs sont accrochés aux murs et nous ne nous adressons la parole qu'en cas de nécessité absolue. Nous ne sommes plus que six : Anatole, Joséphine, Marius, Rosalie, Gustave et moi, Marceline. Quand le maire annonce qu'il va raser l'impasse - nos maisons, nos mémoires, nos vies -, nous oublions le passé pour nous allier et nous battre. Tous les coups sont permis : nous n'avons plus rien à perdre, et c'est plus excitant qu'une sieste devant Motus". A travers le récit de leur combat et une plongée dans ses souvenirs, Marceline raconte une magnifique histoire d'amour, les secrets de toute une famille et la force des liens qui tissent une amitié.

Mon avis :  
 
Virginie GRIMALDI a un don précieux : celui de mettre en exergue les petits rien de la vie qui font des grands touts (et pour les mauvaises langues, non ceci n'est pas une faute d'orthographe).

Sous couvert d'une mission un peu burlesque d'octogénaires déterminés à sauver leur petit quartier, l'auteure nous offre une tranche de vie de plusieurs âmes modelées par des existences bien remplies. De la joie, de la tristesse, des accrocs, des rebondissements et énormément d'amour. Celui qui est inconditionnel et précieux. 

Les chapitres sont courts et rythmés, les révélations sont distillées et maintiennent le suspens. Il est difficile de lâcher le roman avant d'en connaître la conclusion. 

Marceline est imparfaitement parfaite. Sa répartie a toute mon admiration. Anatole a évolué, tellement évolué. Et tous les autres, Rosalie, Marius, Joséphine,... sont des personnages que l'on découvre avec beaucoup de tendresse. 

Comme toujours des sujets qui sont abordés avec justesse et délicatesse, des sujets dont on se sent proches et qui nous touchent. 

Vraiment, encore une belle réussite.

samedi 13 juin 2020

Aime-moi, Je te fuis - Morgane MONCOMBLE

Titre : Aime-moi, Je te fuis
Auteur : Morgane MONCOMBLE
Edition : Hugo & Cie New Romance
Nombre de pages : 569 pages

Résumé : 

Tout le monde sait que la meilleure façon d’oublier son ex est de s’envoyer en l’air avec un inconnu. Non ? En tout cas, Zoé en est persuadée. Justement, elle trouve l’homme parfait pour le job dans un bar irlandais : un sourire idiot, un corps parfait et un pull de Noël ridicule, que demander de plus ? Zoé l’aurait même rappelé... s’il n’avait pas été le pire coup de sa vie. C’est décidé, Jason arrête les plans d’un soir. Il aurait dû comprendre le message plus tôt, mais cette nuit avec l’inconnue aux cheveux roses l’a convaincu : plus jamais ! Du moins jusqu’à ce que l’inconnue en question s’avère être Zoé, la colocataire de son meilleur ami Loan. Le souvenir de leur nuit catastrophique les pousse à se détester dès le début. Mais lorsque Zoé vient lui demander de l’aide, Jason lui propose un deal qu’elle ne pourra pas refuser.

Mon avis : 

Je me suis lancée dans ce récit sans en attendre grand chose. 

À présent que j'en ai terminé la lecture, je suis plus qu'agréablement surprise !

De prime abord, on pourrait penser à une romance bateau, et pourtant, il n'en est rien. 

J'ai aimé que l'auteure nous offre une histoire originale loin des clichés du genre. Tout est bien plus profond et travaillé qu'on pourrait l'imaginer. 

Les thématiques abordées sont délicates mais traitées avec justesse et authenticité. 

Les personnages, quant à eux, sont complexes et très attachants. J'ai vraiment eu un coup de cœur pour Jason, un personnage masculin comme on n'en croise pas tous les jours. 

Le roman nous fait passer par toute une palette d'émotions qui prend aux tripes et la plume de l'auteure nous plonge au cœur du récit.

Vraiment j'ai aimé et je lirai d'autres titres de Morgane MONCOMBLE.

vendredi 12 juin 2020

The Rule of Many, tome 2 - Ashley et Leslie SAUNDERS

Titre : The Rule of Many, tome 2
Auteur : Ashley et Leslie SAUNDERS
Edition : La Martinière Jeunesse
Nombre de pages : 

Résumé : 



Mon avis : 

Dans ce second tome, nous retrouvons Ava et Mira peu de temps après la fin du premier tome. La situation pour les deux jumelles est délicate, on a cette impression de marcher sur des œufs. En effet, la rébellion est lancée, mais elle est fragile, incertaine. Les opinions divergent et tout est en équilibre sur une balance très précaire.
Ava et Mira, décidée à s’affirmer et à revendiquer leur place dans ce monde qui ne veut pas d’elles vivent des péripéties par moment difficiles, des péripéties qui les transforment irrémédiablement. On s’éloigne alors du duo parfaitement synchrone pour découvrir deux femmes qui commencent à chacune développer un caractère qui leur est propre, un caractère qui par moment s’oppose l’un à l’autre.
Dans ce tome, nous suivons plusieurs points de vue, des points de vue très intéressants et j’attendais avec impatience le moment où tout ce beau monde finirait par se retrouver. L’histoire ne manque pas d’action, c’est certain. Le rythme du récit est très bon et il n’y a pas d’impression de longueur.
L’évolution des personnages est très intéressante, la fin se précipite et nous révèle quelques moments d’émotions.
Une fois le livre terminé, une seule envie demeure : lire le dernier tome.
En résumé, un second tome réussi. Les intrigues prennent des tournants surprenants qui nous tiennent en haleine. Le récit est plein d’action et de rebondissements, riche en personnages intéressants et attachants. Quelques nouvelles têtes viennent enrichir et étoffer la palette du premier tome pour donner toujours plus de profondeur au texte. La fin intense laisse présager un dernier tome explosif.

(Cet avis a été rédigé pour le blog Un brin de lecture : ici)

jeudi 11 juin 2020

Donne-moi ton Coeur, tome 2 - Sara WOLF

Titre : Donne-moi ton Coeur, tome 2
Auteur : Sara WOLF
Edition : PKJ
Nombre de pages : 416 pages

Résumé :

Alors que la guerre entre sorciers et humains est imminente, de nombreux défis attendent Zera…
Tiraillée par ses sentiments, Zera n’a pu se résoudre à mettre à mort Lucien. Elle en paie le prix fort : son coeur est désormais entre les mains d’une nouvelle sorcière, beaucoup moins bienveillante que Chantenuit. Les ordres qu’elle lui donne pourraient plonger le royaume dans les ténèbres, mais Zera ne peut qu’obéir. Désormais seule, elle affronte le mépris de ceux qu’elle a trahis : le prince, son garde du corps, Malachite, et la rayonnante Fione. Zera n’a aucun espoir de retrouver leur amitié. Comment pourraient-ils lui pardonner sa monstruosité ?

Mon avis :

Sara WOLF est une auteure que j'adore. J'ai lu tous ses romans publiés en français.

En septembre 2019, je me suis plongée dans le premier tome de Donne-moi ton Cœur, ravie de pouvoir la découvrir dans un récit de fantasy. Le roman s'était révélé un coup de cœur et je m'impatientais de lire la suite !

Sans trop de surprise, j'ai adoré. 

Dès les premières pages, j'ai été happée par le récit que l'on retrouve là où on l'avait laissé à la fin du premier tome. Après cela, il m'a été difficile de le lâcher. 

Je crois, en vérité, que le titre du roman n'est pas tellement pour l'histoire mais pour le lecteur. Sara WOLF nous prend littéralement notre cœur dans son histoire. Elle le malmène, elle le met au supplice, elle n'a pas la moindre pitié pour nous. Et nous ? On en redemande bien sûr !

Les révélations s'enchaînent, les personnages évoluent, l'action maintient le rythme, de nouveaux personnages apparaissent, et un flot d'émotions traverse tout le livre. 

Voilà ce que ce tome 2 a à offrir. Un condensé d'émotions intenses, des intrigues menées à la perfection, des personnages complexes et attachants.

L'attente pour le dernier tome va être interminable...

lundi 8 juin 2020

Love & Lies On Campus - part 2 - Emma GREEN


Titre : Love & Lies On Campus - part 2
Auteur : Emma GREEN
Edition : Addictives
Nombre de pages : 166 pages

Résumé : 

Pour Arlo, une seule règle : on ne touche pas à Tillie.


À la fac de San Diego, depuis quatre ans, Arlo Sheridan est chez lui : ici il respire vraiment. Enfin, il respirait, jusqu'à ce que "Baby Tillie" ait l'âge de les rejoindre sur le campus, Colleen et lui.

Colleen, c'est la grande sœur de Tillie et la meilleure amie d'Arlo. Ces deux-là sont liés par un truc indéfinissable et rien ni personne ne pourrait passer avant leur amitié.

Mais la petite sœur intouchable n'a plus rien d'un bébé. Son arrivée pourrait même tout changer...
Arlo a été chargé de veiller sur les sœurs Sinclair comme un grand frère. Parce que sur le campus de la San Diego State University, les dangers sont partout.


Et surtout là où on ne les attend pas. Peut-être même que le plus grand danger, pour elles deux, c'est lui.

Mon avis : 
Arrivée à la fin de le la première partie, beaucoup de choses demeuraient en suspens, notamment le dernier chapitre qui affolait un peu le lecteur et remettait beaucoup de choses en perspective. 

Lorsque nous ouvrons cette seconde partie, nous revenons en fait un peu en arrière, avant ce dernier chapitre mystère. 

Après avoir fait la fameuse découverte, Colleen a disparu, laissant Arlo et Tillie aux abois, rongés par le remords, pétris d’inquiétude. Cette seconde partie se concentre donc sur l’attente du retour de Colleen et cette culpabilité mêlée à une attirance irrépressible. 

Si j’avais eu un ressenti mitigé sur la première partie, je n’ai par contre pas aimé la seconde, malheureusement.

Je n’ai pas compris les choix d’Arlo et de Tillie concernant le fait d’étouffer la disparition de Colleen au lieu de signaler directement aux autorités, surtout quand on connaît son passif. Cet aveuglement dans lequel ils s’enlisent en espérant qu’elle va simplement refaire surface manquait, pour moi, de bon sens.
Ensuite, j’ai été passablement excédé par le comportement d’Arlo et de Tillie. Alors qu’ils sont bouleversés, ils restent néanmoins follement attirés l’un par l’autre. Arlo se comporte comme un gros conn*** avec ses « on ne peut pas, mais je bute tout être humain muni d’un service trois-pièces qui s’approche de toi » et j’ai détesté le comportement de Tillie à laisser passer ce comportement macho, limite dégradant sous prétexte qu’elle en est folle amoureuse. Parce que la façon dont j’ai ressenti le comportement d’Arlo, ce n’est pas de l’amour, c’est de la possessivité malsaine. Mais peut-être est-ce moi qui le prends comme ça et que d’autres y trouveront leur compte.

Le récit est incroyablement court et on termine en fait avec ce même chapitre qui clôturait la partie 1 et annonce donc une partie 3. J’avoue ne pas comprendre ce choix de découpe. Clairement le roman peut tenir en un seul volume. Que ce soit par le scénario que par le volume. Du coup, je ne parviens pas à comprendre pourquoi ce choix…

En résumé, une seconde partie qui tire un peu en longueur, vu le choix de découpe du roman. Les protagonistes font des choix que je n’ai pas compris et adoptent un comportement qui m’a hérissé le poil. 

(Cet avis a été rédigé pour le blog Un brin de lecture : ici)