vendredi 13 décembre 2019

Crossing the Line - Simone ELKELES

Titre : Crossing the Line
Auteur : Simone ELKELES
Edition : de La Martinière 
Nombre de pages : 400 pages

Résumé : 

Pour échapper à une famille chaotique, Ryan Hess, 18 ans, quitte le Texas pour le Mexique.
Son plan ? Se consacrer à son unique passion, la boxe.

Fille d'un des avocats les plus influents du Mexique, Dalila Sandoval est lycéenne. Elle travaille sans relâche et se prépare à une brillante carrière de médecin.

Mon avis : 

Les romans de Simone ELKELES ont toujours été une valeur sûre pour moi. Le dernier titre que j'ai lu d'elle remonte à 2012 et rien n'avait été traduit depuis de cette auteure. 

Aussi, en découvrant ce nouveau roman, je me suis bien entendu empressée de me le procurer pour le dévorer. 

Et là, patatra, déception ! Que s'est-il passé ? Je suis toute démunie. 

J'ai eu cet horrible sentiment de déjà-vu qui m'a dérangée. Alors, ce n'est pas nouveau, Simone ELKELES ne fait pas dans le follement original. Je suis allée relire mes chroniques antérieures et je précisais déjà qu'il n'y avait rien de nouveau sous le soleil mais il y avait malgré tout cette alchimie qui faisait que ça fonctionnait. En général, je suis bon public pour reprendre un thème ou une trame, pour peu que ça fonctionne ou qu'on y apporte une touche singulière. Et là, ce qui m'a dérangée, c'est en fait ce constat que l'auteure ne sort jamais de sa zone de confort. Elle reprend les mêmes situations, les mêmes... origines pour ses personnages, la fille est toujours de bonne famille, le garçon est toujours soit pauvre, soit bad boy, soit d'un gang. Et donc... Ben pour un même auteur, ça pêche un peu je trouve. 

Du coup, ça n'a pas fonctionné pour moi cette fois-ci. 

Et alors arrivée à la fin... Seigneur, c'était le coup de massue. Je n'étais pas prête. Sortez les mouchoirs. 

En résumé, j'ai été quand même déçue, même si, globalement, c'est un bon livre. Si c'est votre premier ELKELES, foncez, vous adorerez.

mercredi 11 décembre 2019

Ce qui nous consume..., tome 2 - Georgia CALDERA

Titre : Ce qui nous consume...
Auteur : Georgia CALDERA
Edition : J'ai Lu
Nombre de pages : 416 pages

Résumé :

Violette, au passé aussi troublé qu'au brillant avenir, vient d'intégrer une école d'art. Elle s'est installée chez sa mère et son nouveau beau-père, puis a fait la connaissance du fils de celui-ci, le solitaire et énigmatique Adam. Après s'être ignorés et déchirés durant des semaines, ils ont trouvé la paix dans les bras l'un de l'autre et se sont déclaré leur amour. Violette doit désormais apprendre à lui faire confiance mais les secrets qui voilent le ténébreux regard d'Adam pèsent sur leur couple. Parviendra-t-il à lui révéler ses démons et à accepter son aide ?

Mon avis :

La fin, trop abrupte, du premier tome m'a poussée à enchaîner avec le second afin de découvrir ce qu'il allait advenir de nos deux héros, Violette et Adam. 

Ce second tome nous offre le développement d'une relation basée sur la confiance et la reconstruction. Adam et Violette grandissent au contact l'un de l'autre, se réparent peu à peu. Leur relation est belle et touchante, on s'émeut à leur contact. 

Mais on se doute aussi qu'il s'agit d'une trêve, d'un répit. 

D'abord, nous levons enfin entièrement le voile sur le passé de Violette et ce qui l'a amenée à tant se refermer sur elle-même. J'aime toujours la façon de l'auteure d'aborder ces sujets si importants et les messages qu'elle fait passer. J'ai également beaucoup aimé la résolution de ce passage qui m'a fort touchée. 

J'avoue que je redoutais plus Adam et son père. Je craignais, appréhendais d'arriver au moment fatidique, parce que bien sûr, il devait y en avoir un. C'est douloureux, c'est poignant, c'est incroyablement saisissant. J'ai apprécié que l'auteure reste crédible dans les choix de ses personnage, que les décisions ne semblent pas farfelues, sorties du chapeau ou encore accommodantes pour l'histoire (ce qui arrive trop souvent). 

D'un avis strictement subjectif, j'aurais aimé que la fin soit un peu plus développée, j'aurais aimé que l'histoire se prolonge pour voir comment tout se mettait en place, voire même peut-être lire un épilogue, mais ce n'est pas non plus dramatique. 

Une excellente duologie en somme. J'ai vraiment beaucoup aimé cette histoire que je conseille !

vendredi 6 décembre 2019

Ce qui ne te tue pas...tome 1 - Georgia CALDERA

Titre : Ce qui ne te tue pas...
Auteur : Georgia CALDERA
Edition : J'ai Lu
Nombre de pages : 320 pages

Résumé : 

Quand la haine est aux prises avec l’amour…

Le bac en poche, les années lycée et leur lot de terribles souvenirs derrière elle, Violette se réjouit de pouvoir enfin tourner la page. C’est par un déménagement et l’intégration d’une école de graphisme de renom que débute sa nouvelle vie. Artiste dans l’âme, Violette espère se révéler et s’épanouir au sein de Arte-Sup. Or son bonheur a un prix : Adam, le fils de son nouveau beau-père. Car le jeune homme, aussi ombrageux qu’insaisissable, avec lequel elle va devoir désormais partager un couloir, semble la haïr par-dessous tout. Et lui aussi étudie les arts graphiques au sein de la même formation…

Mon avis : 

Je dois bien avouer que le roman "Les Brumes de Cendrelune" m'a tellement plu que j'avais envie de me plonger dans un autre texte de l'auteure, bien qu'il ne s'agisse pas du domaine de l'imaginaire. Comme je suis une grande amatrice de young adult, c'est tout aussi bien !

La grande force de ce récit réside dans les émotions. Quel sublime moment passé à vibrer. Vraiment, de la racine des cheveux à la pointe des orteils, j'ai été au diapason avec les émotions des personnages qui m'ont happée. 

Je suis tombée sous le charme d'Adam qui est tellement torturé mais tellement gentil aussi. Il donne envie de le prendre dans nos bras et le réconforter, encore et encore. 

Violette est un mélange de force et de faiblesse, on s'attache tout autant à elle et on a envie qu'elle surmonte ses blessures, qu'elle aille de l'avant. 

Les deux sont vraiment faits pour être ensemble, ils grandissent au contact l'un de l'autre, c'est super émouvant à découvrir. 

Les thèmes abordés sont incroyablement durs et prenants. Les valeurs que Georgia Caldera véhiculent dans ce roman m'ont fait extrêmement plaisir, surtout en ce qui concerne le regard sur la femme et son rapport à l'homme. Qu'est-ce qui justifie tel ou tel comportement. Je la rejoins entièrement et j'ai aimé qu'elle défende ces idées. 

La plume, comme pour Les brumes de Cendrelune, m'a toujours autant conquise. Elle est efficace, addictive et véhicule avec brio les émotions. 

Le petit regret que j'ai réside dans la scission des deux tomes. Je n'ai pas compris. Je n'ai vraiment pas compris pourquoi le roman se terminait comme ça, comme un cheveux dans la soupe. Pour le coup, c'est mal scindé. Mais bon.

Cela reste une formidable lecture. Je me plonge tout aussi vite dans le second tome pour retrouver nos deux amoureux torturés.  

jeudi 5 décembre 2019

Si Seulement, Lucie - Vincent ENGEL

Titre : Si Seulement, Lucie
Auteur : Vincent ENGEL
Edition : Hachette
Nombre de pages : 240 pages

Résumé : 


Depuis l'enfance, Lucie porte un secret. Sa tête est pleine de "si" qui l'empêchent parfois de faire des choix. Lorsqu'elle rencontre Jim, elle voit en lui une sorte d'extraterrestre. Elle le déteste tout de suite car elle sait qu'elle pourrait tomber amoureuse de lui.



Jim vit dans ses rêveries. Il s'intéresse à des sujets qui n'intéressent personne et vice-versa. Lorsqu'il croise le regard de Lucie, il sait qu'elle est différente des autres filles. Il sait aussi, à ce moment-là, que sa vie va changer.

Mon avis : 

Ce livre a correspondu en tous points à mes attentes. J'ai passé un adorable et magnifique moment de lecture ! 

L'histoire est à la fois belle et poignante. Lucie porte en effet un secret que l'on devine et qui éclate vers la fin du récit, sa situation familiale est vraiment peu enviable. On ne peut qu'avoir de l'empathie pour cette jeune fille écorchée. 

Et puis Jim arrive, ou plutôt Lucie débarque dans la vie de Jim. Et c'est une explosion. Une explosion de tout. De sentiments, d'émotions, de pureté exquise. 

Je suis tombée amoureuse du personnage de Jim. J'ai aimé sa douceur, sa tendresse, sa prévenance, son côté un peu "différent". C'est bien d'être différent, c'est ce que je préfère chez les gens. 

On change de point de vue d'un chapitre à l'autre et j'ai aimé pénétrer dans la tête de ces deux protagonistes tellement attachants ! Les thématiques abordées sont poignantes et criantes de vérité, on ne peut y rester insensibles. 

Il n'y a pas tant à en dire si ce n'est que tout est très bien amené, les personnages sont crédibles et merveilleux et la plume de l'auteur est vraiment douce et poétique. 

Bref, j'ai adoré ! 

tous les livres sur Babelio.com

lundi 2 décembre 2019

Jamais Plus - Colleen HOOVER

Titre : Jamais Plus
Auteur : Colleen HOOVER
Edition : Hugo&Cie New Romance
Nombre de pages : 437 pages

Résumé : 

Lily Blossom Bloom n'a pas eu une enfance très facile, entre un père violent et une mère qu'elle trouve soumise, mais elle a su s'en sortir dans la vie et est à l'aube de réaliser le rêve de sa vie : ouvrir, à Boston, une boutique de fleurs. Elle vient de rencontrer un neuro-chirurgien, Ryle, charmant, ambitieux, visiblement aussi attiré par elle qu'elle l'est par lui. Le chemin de Lily semble tout tracé. Elle hésite pourtant encore un peu : il n'est pas facile pour elle de se lancer dans une histoire sentimentale, avec des parents comme les siens et Atlas, ce jeune homme qu'elle avait rencontré adolescente, lui a laissé des souvenirs à la fois merveilleux et douloureux. Est-ce que le chemin de Lily est finalement aussi simple ? Les choix les plus évidents sont-ils les meilleurs ? Le chemin d'une jeune femme pour se trouver et pour rompre le cycle de la violence. Est-ce que l'amour peut tout excuser ?

Mon avis : 

Colleen Hoover, je connais. Je connais même fort bien et j'adore. Aussi, quand une amie m'a (chaudement) conseillé ce roman, j'ai foncé ! Elle m'a dit "lis-le sans regarder la quatrième de couverture, lance-toi juste dedans". Et c'est ce que j'ai fait et je conseille vraiment de le faire !

Mais je n'étais pas prête. Non, je n'étais vraiment pas prête pour cette claque.

Tout est parfait dans ce roman : les intrigues, les thèmes abordés (des thèmes graves et poignants mais bien traités), les personnages tellement attachants, j'ai eu un coup de foudre tellement violent pour Atlas, les romances, tout.

Ce qui est remarquable dans ce roman ce sont toutes les nuances qui sont apportées à l'histoire. Rien n'est totalement blanc ou noir, c'est bien plus complexe que ça et j'ai beaucoup aimé l'éclairage que cela apporte sur ce genre de situation. On se met à la place de l'héroïne et on réalise qu'effectivement, c'est bien beau de l'extérieur de dire "moi dans cette situation, je ferais ça". Non, tant qu'on n'y est pas, on ne peut pas juger. C'est toute la force de ce roman. J'en suis sortie bouleversée et j'ai adoré ça. 

Je ne peux que le recommander. 10 fois, 100 fois, 1000 fois. 

Il fait partie de mes Colleen Hoover préférés (bien que November 9 reste mon number 1 jusqu'à présent).


mardi 26 novembre 2019

Chroniques d'un Autre Monde, tome 1 : Les Marcheurs de la Terre - P. C. CAST

Titre : Chroniques d'un Autre Monde, tome 1 : Les Marcheurs de la Terre
Auteur : P. C. CAST
Edition : Bayard
Nombre de pages : 697 pages

Résumé : 

En représailles à l'action néfaste des hommes sur la Terre, le soleil a détruit les villes où règne désormais un peuple agonisant. Pour tenter de survivre, deux tribus ennemies se sont réfugiées dans la forêt.
Les Compagnons, guidés par leur chef, le Prêtre du Soleil, ont élu domicile dans les arbres pour échapper aux créatures qui grouillent au sol.
Les Marcheurs de la Terre se sont installés dans des tanières qui les protègent des prédateurs et parfois d'eux-mêmes... Atteints de la Fièvre de la Nuit, les hommes comptent sur leur Femme Lune pour les purifier de ce mal.

Nik, le fils du Prêtre du Soleil, veut prouver à son clan qu'il est digne de confiance.
Mari, la fille de la Femme Lune, n'a qu'une seule idée en tête : fuir.
Tout les oppose mais leur destin est lié.
L'avenir de cet autre monde est désormais entre leurs mains.

Mon avis : 

Voilà un joli pavé de fantasy ! 

Au départ, j'ai eu un peu de mal à entrer dans l'histoire, je trouvais le rythme un peu lent. L'auteure prend le temps de mettre son univers (bien fourni et très intéressant) en place. 

Mais une fois que l'histoire se lance pour de bon, j'ai eu du mal d'en décrocher. Nous suivons principalement les points de vue de Mari, de Nik mais également d’œil Mort.

Ce que j'ai beaucoup aimé dans ce texte c'est qu'on évite les quiproquos débiles. Les personnages se parlent ! Et c'est même ce qui m'a fait bizarre au début, je me demandais ce qui clochait dans les conversations. En fait, c'est simplement qu'ils se disent les choses sans tourner autour du pot et avec honnêteté. Je dois bien dire que ça fait du bien et cela apporte beaucoup de fraîcheur et d'authenticité dans ce roman. 

Les intrigues autour des femmes Lune, du Prête du Soleil, de leurs pouvoir sont vraiment super bien travaillées et amènent une jolie originalité. 

Ce que je retiens principalement de ce texte c'est tout l'amour, l'amitié et la dévotion que l'on peut avoir envers ceux que l'on aime. J'ai surtout aimé ce que l'on peut en tirer comme message. Que la différence peut être une force et que l'on ne doit pas être jugé ou condamné parce que l'on est différent. Que la tolérance fait toujours plus de bien que de mal et que l'on a toujours beaucoup à en apprendre des autres. 

Je serai curieuse de voir comment se profile la suite de cette saga qui s'annonce très bien !

lundi 25 novembre 2019

PS : Je ne t'ai Jamais Dit - Brigid KEMMERER

Titre : PS : Je ne t'ai Jamais Dit
Auteur : Brigid KEMMERER
Edition : Hachette
Nombre de pages : 440 pages 

Résumé : 


Deux lycéens qui auraient pu ne jamais se croiser. Qui ne savaient pas ce qu'est être aimé. Et qui pourtant se sont trouvés. Rev gardera toujours dans sa chair les cicatrices des sept années qu'il a subies sous les coups de son père. Quant à Emma, c'est dans son coeur qu'elle porte les siennes : elle n'existe pas aux yeux de son père, et sa mère veut tout contrôler. Rev et Emma ne se sont jamais vus que de loin.

Pourtant, le hasard les réunit, un soir. Petit à petit, les deux ados blessés s'apprivoisent, et, chaque jour, partagent leurs doutes et leurs peines. Malheureusement, ce moment de grâce ne pouvait pas durer. Rev est parti rendre visite à son père, qui a refait surface. Sauf qu'Emma a besoin d'aide. Harcelée par un gamer appelé Nightmare, elle s'adresse à la mauvaise personne - un garçon qui fréquente le jeu vidéo en ligne qu'elle a créé pour s'évader.

Rev rejoindra-t-il Emma à temps pour la sauver ?

Mon avis : 


L’an dernier, j’avais lu le premier tome, à savoir PS : tu me manques. Le roman se centrait alors sur Declan et Juliet. J’avais adoré cette histoire, j’avais vibré et haleté tout au long de ma lecture. Je suis d’ailleurs aller relire ma chronique et j’ai souri car j’avais indiqué, à l’époque, que si l’auteur voulait faire un roman sur Rev, j’étais preneuse.

J’ai donc été entendue ! Merveilleux.

Comme pour le premier tome, j’ai été emportée dans cette nouvelle histoire qui met donc en avant Rev et Emma.

Le passé de Rev est poignant, saisisant, percutant. Il définit tout son personnage, tout son caractère. On ne peut que l’aimer, on ne peut qu’en tomber follement amoureuse (sauf pour ses cheveux… #contrelescheveuxlongs). Quant au présent d’Emma, il est douloureux, incertain, compliqué. Et ils vont trouver en l’autre un confident, un écho à leur désarroi, ils vont se rapprocher, non sans peine. J’ai adoré ces passages.

Declan et Juliet font toujours partie du décor, même un peu plus que cela. Cela fait plaisir de les retrouver. Declan est encore bien présent, ce qui est assez logique puisqu’il est le meilleur ami de Rev, il a encore des choses à régler. Tandis que Juliet est vraiment plutôt dans la figuration pour ce tome-ci (mais très honnêtement, ça ne m’a pas gêné, c’est même normal).

L’auteur aborde plusieurs thématiques assez actuelles. Les dangers que peut comporter l’Internet, le fait de grandir aussi et de, parfois ne plus être tout à fait en phase avec les personnes qu’on avait toujours côtoyées jusqu’alors, et d’autres thèmes que je préfère ne pas mentionner sous risque de spoiler l’histoire.

J’ai lu ce roman en une journée. Je n’ai pas été capable de le lâcher. Quand je devais m’interrompre, je ne pensais qu’à y retourner.

Toute l’histoire est une succession de révélations qu’il est difficile de parler sans risque de gâcher la lecture, aussi suis-je limitée dans ce que je peux en dire. Tout ce que je peux volontiers affirmer : le livre est excellent.

Ma seule question est : un livre consacré à Matthew ?

En résumé, voici une suite tout à fait à la hauteur du premier tome. Addictif, touchant, haletant. Rev nous touche au plus profond de notre âme et on apprend beaucoup de choses aux côtés d’Emma. Leur histoire est belle et cohérente. J’ai absolument tout aimé dans ce  roman.

(Cet avis a été rédigé pour le blog Un brin de lecture : ici)

jeudi 21 novembre 2019

Les Brumes de Cendrelune, Tome 1 : Le Jardin des Âmes - Georgia CALDERA

Titre : Les Brumes de Cendrelune, Tome 1 : Le Jardin des Âmes
Auteur : Georgia CALDERA
Edition : J'ai Lu
Nombre de pages : 348 pages

Résumé : 

Dans le royaume de Cendrelune, les dieux épient les pensées des hommes, et leur Exécuteur, l’Ombre, veille à condamner tous ceux qui nourriraient des envies de rébellion.

Or, il semble que certaines failles existent. À l’âge de 17 ans, Céphise ne vit en effet que pour se venger. Depuis qu’on l’a amputée d’une partie d’elle-même et privée de sa famille, elle ne rêve plus que d’une chose : s’affranchir de la tyrannie du tout-puissant Orion, Dieu parmi les dieux. Et contre toute attente, il se pourrait qu’elle ne soit pas seule...

Mon avis : 

Que j'aime ce genre de romans ! Vous savez, ces histoires qui vous happent immédiatement et vous emportent vraiment avec elles comme si vous y étiez. Ces histoires auxquelles vous vous arrachez à contrecœur quand il faut interrompre votre lecture et qui vous hantent jusqu'à ce que vous y replongiez. 

Les Brumes de Cendrelune est de ces histoires là. 

J'ai absolument adoré. 

L'univers qui mêle fantasy, mythologie et post-apocalyptique, bref, un univers hybride, est tellement bien travaillé que ça en est bluffant. Que ce soit les déités, que ce soit leurs pouvoirs (le pouvoir de Verlaine m'a estomaquée tant c'est génial et original), que ce soit le fonctionnement social, tout est terriblement prenant ! 

Je me suis attachée à Céphise, j'ai aimé ses reliefs, ses forces et ses faiblesses. J'espère qu'elle parviendra à sortir de sa haine et de son obsession de vengeance, sinon je trouverais ça dommage pour la suite de l'histoire. 

Mon coup de cœur va indiscutablement à Verlaine. J'en suis tombée amoureuse et je regrette de ne pas pouvoir en parler davantage car il y a tant à découvrir sur lui que ce serait un gâchis de vous spoiler ici. 

Les intrigues et les révélations sont délicieuses à découvrir. On croit connaître un personnage qui nous dévoile une autre facette de lui qui remet tout en question, on pense avoir des certitudes qui s’effondrent. Bref, le genre de récit que j'adore ! 

La plume de l'auteure est absolument remarquable. Tellement poétique, le vocabulaire est saisissant de richesse et d'à-propos. 

Bref, c'est un coup de cœur. La suite n'arrivera jamais assez vite !

mercredi 20 novembre 2019

Ivy Wilde, tome 2 : Meurtre, Magie et Télé-réalité - Helen HARPER


Titre : Ivy Wilde, tome 2 : Meurtre, Magie et Télé-réalité
Auteur : Helen HARPER
Edition : MxM Bookmark (Infinity)

Nombre de pages : 320 pages



Résumé : 


Moteur. Ça tourne... Inaction !
Ivy Wilde, paresseuse sorcière de l'Ouest et addict de la Sieste, est toujours obligée de faire copain-copain avec le Saint Ordre des Lumières Magiques. Ce qui n'est pas si mal, hein, vu que ça lui donne un prétexte du tonnerre pour passer plus de temps avec Raphaël Winter, son pseudo-Némésis aux yeux saphir. Et quand il toque à sa porte en lui demandant d'aller jouer l'espionne sur le tournage de sa série préférée, Enchantement, elle saute sur l'occasion.
Glander sur un plateau télé, c'est sûrement pas difficile... ni dangereux... n’est-ce pas ?


Mon avis : 


Le premier tome avait été un succès retentissant et j'avais adoré ma lecture. J'avoue que, suite à quelques avis plus mitigés sur ce second tome, je craignais de ne pas aimer autant le tome 2, mais il n'en a rien été. J'ai kiffé !


Ivy est vraiment une héroïne comme je les aime : drôle, avec du caractère, intelligente et badass. Mais en plus de cela, elle est fainéante et parfois un peu de mauvaise foi. comment ne pas craquer pour ce bout de femme dans laquelle on ne peut que se retrouver d'une façon ou d'une autre ?


Nous la retrouvons donc quelques temps après la fin du premier tome et, fidèle à elle-même, notre sorcière tombe rapidement dans de nouvelles embrouilles et nous emporte avec elle dans ses (més)aventures. 


La dynamique entre elle et Raphaël Winter est toujours aussi délicieuse à suivre. Avec des petits quiproquo suffisamment bien amené pour nous intriguer sans tomber dans le ridicule qui serait agaçant. 
 

J'ai trouvé les intrigues et les enquêtes vraiment bien menées. On part sur des fausses pistes, on élabore des théories qui s'effondre rapidement, on en refait d'autres et le temps passe à une allure folle. 



On retrouve aussi notre cher et adorable Brutus, le chat familier d'Ivy. Je pense que c'est mon personnage favori de cette saga. Il me fait mourir de rire. Je l'adore. 


La fin donne envie de se plonger immédiatement dans le tome 3, je vais donc l'attendre avec beaucoup d'impatience !

samedi 16 novembre 2019

Unexpected Christmas - Phoenix B. Asher

Titre : Unexpected Christmas
Auteur : Phoebix B. Asher
Edition : Hugo&Cie (New Romance)
Nombre de pages : 300 pages

Résumé :

 Emerson, la fille adoptive de la riche famille Kessler, a tout ce qu'elle a toujours rêvé d'avoir : des amies fidèles, un dressing de la taille d'un studio, et un fiancé qui va bientôt lui offrir un mariage de princesse. Pourtant, à quelques mois de la cérémonie, une lettre accapare toutes ses pensées, l'empêchant de se concentrer sur les préparatifs. Alors que Noël approche, Emerson quitte sa Californie natale. Destination le froid du Montana, pour un voyage à la recherche de ses origines qui pourrait bien lui réserver des surprises inattendues. À commencer par ce cow-boy à l'allure de mannequin qui semble en connaître plus qu'elle sur son passé !
Une romance de Noël à savourer au coin du feu, ou partout ailleurs !

Mon avis :  


Les romances de Noël, je les adore autant que je les redoute. En effet, il est très facile de tomber dans les clichés et les banalités à pleurer.  Les histoires vues et revues courent les rayons et on se retrouve vite blasé voire déçu. 


Que nous propose donc ce titre ? 


Et bien, un bon compromis ! J’ai passé un très bon moment en compagnie d’Emerson et Sage. Ce que j’ai le plus apprécié, c’est la cohérence. Grand dieu, merci pour la cohérence. Même si on effleure parfois un peu des clichés, très franchement, ils sont amendables et bien employés. J’ai aimé que les choses entre les personnages prennent leur temps, j’ai aimé qu’ils réfléchissent, j’ai aimé qu’ils assument aussi ! Bref, pour moi, c’est le gros point fort de ce récit aux accents de romance de Noël : les choix scénaristiques.


Les personnages aussi sont intéressants. Au départ, Emerson est presque détestable, bien que l’on se rende compte qu’il s’agit d’un caractère de façade. Elle ne change pas de ville pour subitement se métamorphoser mais plutôt pour être en phase avec elle-même et redevenir qui elle est vraiment. Quant à Sage, c’est celui qui évolue le moins à mes yeux, mais il n’en reste pas moins un personnage agréable. 


Toute l’intrigue autour de l’héritage et de l’adoption est vraiment bien entretenue et j’ai brûlé de connaître tous les tenants et aboutissants de ce pan de l’histoire. Cet aspect donne davantage de relief et de consistance à la globalité du récit.


La narration est très fluide et agréable. La plume est tout à fait adaptée au contexte et nous immerge au cœur du récit. 


En bref, je recommande cette lecture parfaite pour la saison. Je valide largement la crédibilité de l’histoire et la construction des sentiments. J’ai aimé l’absence de précipitation ou les choix précipités. Une jolie romance à découvrir. 

 

(Cet avis a été rédigé pour le blog Un brin de lecture : ici)