samedi 26 mai 2018

With You - Amélie C. ASTIER et Mary MATTHEWS

Titre : With You
Auteurs : Amélie C. ASTIER et Mary MATTHEWS
Edition : Milady (new adult)
Nombre de pages : 568 pages

Résumé : 


Il y a quatorze ans, les vies de Reagan Kane et de Vic Kristensen se sont liées à jamais. 
Ils ont été kidnappés et séquestrés durant leur adolescence. 
Ensembles, ils ont vécu le pire, et dans le secret, ils se sont aimés malgré le calvaire de leur captivité. 
Mais la vie les a séparés. 
Aujourd’hui, alors que la justice s’apprête à être rendue, leurs chemins vont se croiser de nouveau. 
Ils ont changé, et les stigmates de plusieurs années de souffrance ont forgés leurs existences. 
Lorsque le présent les replonge dans leurs cauchemars du passé, Reagan et Vic vont découvrir que les blessures infligées à cet amour, sont loin d’être refermées.


Mon avis : 

Voici une livre qui a beaucoup fait parlé de lui à sa sortie. Dans un premier temps publié en autoédition, il a, par la suite, été édité chez Bragelonne - Milady. 

Je n'ai jusqu'à présent lu qu'une seule dark romance car j'ai toujours un peu peur de ma réaction face à ce malmenage psychologique et la dureté des événements vécus par les protagonistes. 

Compte tenu des excellents retours, je me suis lancée dans ce pavé (568 pages, messieurs, dames) à la jolie couverture. 

Alors, peut-on dire que cette lecture a été agréable dans un cas de figure comme celui-ci ? On va dire que j'ai aimé ma lecture et que j'en ressors satisfaite. 

L'histoire et la trame sont vraiment bien menées, les personnages sont bien travaillés, très bien travaillés même. Que ce soit Vic ou Reagan, Cooper, les parents, les frères et sœurs, excellent travail de ce côté-là. 

J'ai beaucoup aimé la narration également. On alterne le présent et les moments de séquestration dix ans plus tôt et on a, en fonction des chapitres, le point de vue de Vic ou de Reagan. Ça, vraiment, c'est génial, c'est très complet, on est dans le récit. La plume des auteurs est brillante, les descriptions, les dialogues, le vocabulaire, un 10/10 pointé. 

Alors, autant dire les choses, on parle de séquestration d'adolescents, de maltraitance et de viol. Rien que ça. Les scènes sont parfois détaillées, âmes sensibles s'abstenir. J'avoue avoir été chamboulée à l'un ou l'autre reprise. Ceux pour qui le sujet est sensible, passez votre chemin. 

L'histoire de Reagan et Vic est belle, crédible et touchante, les adeptes de romance y trouveront largement leur compte. On ne peut pas rester insensibles à leur histoire, ce n'est pas possible. 

Pour les petits bémols (mais ils sont petits, petits hein) :

J'ai été un peu gênée dans ma lecture par les dites et redites de certaines choses que j'avais pourtant très bien intégrées. Oui, Vic et Reagan sont tout l'un pour l'autre, ils ne savent pas respirer l'un sans l'autre, ils sont indispensable à la survie de l'un et l'autre, OK, pigé. Je pense qu'on pourrait épargner quelques pages en enlevant ces redites (cela plaira peut-être à certains, moi ça m'a un peu pesé). 

LE fameux secret qu'on évoque au début du roman et que l'on dévoile au 3/4 de celui-ci... je l'ai vu venir. Si on réfléchit un peu au contexte, à comment les choses se passent et évoluent... On peut le voir venir. Et ce n'est pas grave, ça n'enlève rien à l'attrait du roman. Juste, dans le contexte du procès et tout, je n'ai pas compris (hormis l'intérêt qu'en avaient les auteures) pourquoi ils ne l'avaient jamais dit. Je peux comprendre qu'ils ne l'aient pas dit directement... mais au bout de 10 ans et en sachant qu'un gros procès arrivait et qu'ils avaient intérêt à monter un dossier en béton armé... voilà... 

J'ai lu certains avis mitigés concernant la résolution du procès. Je ne saurais pas du tout juger de la crédibilité de ce dernier, était-ce vraiment possible au vu des charges ? Boh... Moi j'ai été satisfaite que ce ne soit pas passé comme on aurait pu s'y attendre (et une fois encore, vu l'histoire, les auteures y avaient un intérêt, héhéhé).

Donc, j'ai aimé ma lecture, je salue tout le travail nécessaire pour réaliser cet ouvrage et je le recommande pour les cœurs qui se sentent le courage de supporter tout ce par quoi Vic et Reagan sont passés. 

Aucun commentaire: