jeudi 5 juillet 2018

Côté Face - Anne DENIER

Titre : Côté Face
Auteur : Anne Denier
Edition : Rebelle
Nombre de pages : 402 pages

Résumé :

J'étais en retard et si ce n'avait pas été le cas jamais je n'aurais pris ce tram et jamais je ne l'aurais rencontré. Lui. Celui qui allait détruire ma vie en réveillant une mémoire qui sommeillait en moi et dont j'ignorais l'existence. Un autre côté de moi-même.
"Te séduire, t'emmener, te torturer, te violer et t'assassiner."
 J'avais une vie...

Mon avis :

Je dois avouer avoir toujours été intriguée par ce roman et surtout par cette superbe couverture ; envoûtante, percutante, intrigante et très belle (oui, je suis toujours aussi obsédée des cover, on ne se refait pas). Bien qu'ayant envie de lire ce titre depuis un fort long temps, ce n'est que tout récemment, suite à des promotions annoncées par la maison d'édition, que je me suis décidée à l'acquérir.

Je ne regrette pas une seconde.

J'ai adoré ma lecture.

Ce roman est un petit bijou et sous bien des aspects. En effet, il est excessivement bien écrit, la plume est agréable, soutenue mais facile à lire, addictive.

Ensuite, l'ambiance du récit est pesante, oppressante, digne d'un excellent thriller. On ressent sans peine les angoisses, les peurs, les frissons, les émotions, c'est vraiment immersif.

l'intrigue est menée de main de maître, c'est absolument génial. Je suis à court de mots et bridée par toutes ces choses que je ne peux dévoiler pour expliquer à quel point c'est exquis. On alterne entre le passé et le présent, les flash back sont décousus dans le temps mais tout est si savamment orchestré qu'on sait parfaitement où l'on se situe.

Je ne pensais pas pouvoir me plaire dans un récit aussi sombre (ça a beau être de la romance et du fantastique, c'est très sombre et ça frôle le thriller...) et pourtant... Coup de cœur, quand même.

Je serais bien en peine de vous donner le nom de l'héroïne, on ne le connait pas. On ne le dit pas une seule fois durant tout le roman, rien que pour ça, c'est du grand génie ! Très peu de personnages portent un nom, et c'est extrêmement original. Seuls trois prénoms sont évoqués, les trois seuls qui importent en vérité.

Les personnages sont excessivement bien travaillés, ils ont une identité fort marquée, unique, qui ne laisse pas indifférent.

Je reste sans voix face à ce petit bijou littéraire qui restera marqué assez longtemps dans ma mémoire, je pense.

Je ne peux pas en dire de trop car il y a tellement de révélations étonnantes et tellement de choses qui s'entremêlent que je pourrais en dire trop malgré moi.  

Je sais que ce roman a une suite et je suis partagée entre l'envie de connaître la suite et la peur d'être déçue... Je verrai si je me laisse tenter.   

Aucun commentaire: