dimanche 23 juillet 2017

Timelapse - Nadia RICHARD

Titre : Timelapse
Auteur : Nadia RICHARD
Edition : Michel Lafon
Nombre de pages : 317 pages

Résumé :



Le jour des 18 ans de Samantha, le temps s'est arrêté. Piégée 48 heures dans un monde où tous ceux qu'elle aime sont transformés en statues de cire, Sam réalise avec effroi qu'elle est la cause de ce phénomène. La vie reprend son cours, mais Sam, elle, est persuadée de devenir folle. Pourtant son don est on ne peut plus réel. Et convoité.

Alors que M. Delatour, son professeur de physique, s'intéresse subitement à elle, la jeune femme réalise avec stupeur qu'elle est incapable de figer le nouveau de la classe, le mystérieux Matthias. Seraient-ils plus liés qu'elle n'ose l'espérer ?
Mais à trop jouer avec le temps, Sam pourrait bien finir par en manquer... car Delatour semble prêt à tout pour s'approprier son pouvoir, peu importent les conséquences.



Mon avis :



Avant toute chose, je tiens à remercier les éditions Michel Lafon pour ce partenariat.


La quatrième de couverture m'est apparue comme très prometteuse, j'ai donc eu très envie de le lire. Ensuite, j'ai découvert que ce roman était le premier d'une Youtubeuse. J'ai alors craint qu'il n'y ait quelques lacunes...

Effectivement, il y en a.

L'idée de départ, une héroïne qui peut arrêter le temps, est une très bonne idée mais n'est pas assez exploitée, malheureusement. La romance prend vite le pas sur l'intrigue de départ, ce qui est un peu regrettable. J'adore une bonne romance, mais pas si elle étouffe toute l'histoire. De plus, à mon goût, cette romance était un peu trop niaise et superficielle avec des clichés à n'en plus finir, ce que je trouve regrettable.

Côté des personnages, on tombe une fois de plus dans les clichés (la jeune fille insignifiante qui acquière un pouvoir, le nouvel élève beau gosse dont tout le monde s'éprend mais qui choisit ladite fille insignifiante...), j'ai trouvé cela regrettable.

J'ai eu du mal à rentrer dans l'histoire et à m'intéresser au récit, j'ai mis beaucoup de temps à le lire. La résolution de l'intrigue à la fin est, à mon sens, bâclée, même si elle a le mérite de surprendre un peu. 

On ressent dans le style de l'écriture qu'il s'agit des premiers pas de l'auteur, c'est hésitant, c'est maladroit. 

Ce livre conviendra sans doute mieux à de jeunes adolescents, dans une tranche d'âge de 14-16 ans.


Aucun commentaire: