dimanche 30 septembre 2018

Les Leçons d'Amour d'Alice Wells - Sara WOLF


Titre :Les Leçons d'Amour d'Alice Wells
Auteur :Sara WOLF
Edition : PKJ
Nombre de pages :304 pages

Résumé : 

Quand une élève modèle demande des cours de séduction au bad boy du campus, attention danger !


Alice collectionne les meilleures notes. Dévouée à ses études, elle n'a pas de temps à consacrer à sa vie privée, elle n'a même jamais embrassé un garçon ! Alors, quand elle tombe amoureuse de son alter ego, le parfait Théo, elle décide de procéder comme elle l'a toujours fait : en étudiant très sérieusement les choses de l'amour.

Et qui mieux que Ranik Mason, dont la réputation sulfureuse est connue de tous, peut lui donner des cours particuliers ?

Mon avis :

J'avais eu un franc et total coup de cœur pour la saga "Je te hais..." de l'auteur(e/trice). Du coup, à l'annonce de la sortie de son nouveau roman, je me suis empressée de l'acheter pour découvrir si Sara Wolf confirmait son talent dans cette nouvelle histoire. 

Alors, j'ai passé un excellent moment de lecture mais je n'ai malheureusement pas eu de coup de cœur.

D'abord, l'histoire a un air de déjà-vu. La fille un peu naïve qui veut séduire un gars et demande à un autre de lui apprendre les bases de la séduction, on avouera que cela n'a rien d'original en soi. Mais, vous savez à présent que je n'ai rien contre les trames déjà exploitées pour peu qu'elle soient remaniées de sorte à ce que l'on passe un agréable moment. 

Et c'est le cas ! L'histoire est bien rythmée, on alterne les points de vue entre Alice et Ranik, On les suit dans leurs rencontres et leurs "cours" pour faire d'Alice une demoiselle prête à conquérir son Théo vénéré. Le duo marche vraiment bien, il a une excellente dynamique, des situations drôles et des répliques parfois cinglantes, souvent drôles et attendrissantes. Pas de grosses surprises dans ce roman, tout est globalement prévisible, il n'y a pas de rebondissement de dingue. C'est tout léger, tout mignon. 

Les personnages sont bien travaillés et attachants. J'ai beaucoup aimé Alice et son côté un peu "robot", elle m'a juste un tout petit peu ennuyée sur la fin à ne pas comprendre à quel point Ranik est fou amoureux dingue d'elle, mais j'ai beaucoup aimé la résolution de fin, donc je lui pardonne. J'ai été amoureuse de Ranik, évidemment. Il est fort, viril, torturé à souhait et rempli de bonnes intentions vis-à-vis d'Alice. Il veut son bonheur à elle, même à ses dépens à lui et j'ai trouvé ça absolument adorable. 

J'ai retrouvé le style de l'auteur(e/trice) qui m'avait beaucoup plus dans sa première saga, ses remarques drôles, ses dialogues vifs et acérés, le côté immersif de l'écriture.

J'ai vraiment bien aimé. J'ai manqué le coup de cœur à cause d'Alice et de ce côté parfois un brin trop "naïf". En effet, n'importe qui aurait compris que Ranik en était bleu et même si elle ne connait rien à l'amour et aux relations, il y a quand même des limites. Mais bon, c'est tout à fait passable. 

Je recommande !



mercredi 26 septembre 2018

Nous Deux à l'Infini - Fleur HANA

Titre : Nous Deux à l'Infini
Auteur : Fleur HANA
Edition : Harlequin
Nombre de pages : 360 pages 

Résumé :


Elle est incapable d’aimer un autre homme que lui. 
Il est incapable d’aimer tout court. 

Lola aime Dante. C’est une vérité universelle depuis qu’elle a croisé son regard, treize ans plus tôt, alors qu’ils étaient encore adolescents et que Dante sortait avec sa grande sœur. Aujourd’hui, elle décide de tenter le tout pour le tout : elle va le séduire, quitte à se faire passer pour une femme qu’elle n’est pas vraiment, une femme que Dante laissera entrer dans ses nuits.
Dante n’aime que lui. C’est une vérité indiscutable depuis la trahison qui a fait voler sa vie rêvée en éclats. L’homme qu’il était a disparu ; désormais, il enchaîne les coups d’un soir et est devenu ce que la vie a fait de lui : un sale type. Mais, lorsque Lola déboule au milieu de la nuit, il lui ouvre, même s’ils ne se sont pas parlé depuis huit ans. Cette fille est toujours la gamine insupportable, capricieuse et envahissante de ses souvenirs, mais elle a ce truc indéfinissable qui le touche. Alors, quand elle lui demande de l’héberger, il accepte.


Mon avis : 

Avant toute chose, je tiens à remercier les éditions Harlequin et Babelio pour ce partenariat. 

J'ai passé un bon moment avec cette romance qui se laisse lire agréablement sans être toutefois révolutionnaire (mais est-ce qu'on attend toujours d'un livre d'être complètement innovant ? Tant que ça fonctionne... ça fonctionne !). 

Nous découvrons ici une romance entre Dante et Lola avec une alternance des points de vue en fonction des chapitres, ce qui est toujours appréciable. Les premiers chapitres sont exclusivement du point de vue de Dante et j'ai trouvé ce petit tour fort bien joué de la part de l'auteur(e/trice) car on se fait une certaine idée de Lola qui est totalement démontée par la suite, lorsque nous passons de son point de vue à elle. 

Dante est un trentenaire bourru et écorché par son passé qui a du mal de s'ouvrir à nouveau. Son franc parlé nous offre de bonne répliques cinglantes et une répartie qui fait sourire. Quant à Lola, cette petite espiègle qui a plus d'un tour dans son sac cache bien son jeu et ne recule devant rien pour obtenir les faveurs de l'homme qu'elle aime depuis toujours. Je dois même avouer que par moment c'était limite un peu de trop car elle passe la majorité du récit à s'écraser pour s'attirer les faveurs de Dante et j'ai eu un peu de mal avec cet aspect là. 

La trame de la romance ainsi que les révélations sont assez prévisibles mais ça ne dérange pas outre mesure. 

J'ai été un peu dérangée par les scènes de sexe (et oui, vous savez que je suis difficile sur le sujet). Les passages sont assez crus et très (trop?) présents, l'aspect répétitif est vraiment lassant et je finis toujours par les lire en diagonale. 

Il me semble qu'à la base il s'agit d'une saga qui était intitulée "les Golden Boys", qui sont, en fait, les collègues (gogo danseurs) de Dante, ces derniers sont vraiment sympathiques et bien introduits. On a envie d'en apprendre davantage sur eux. 

Le style de l'auteur(e/trice) est plutôt bon, il plaira aux amateurs du genre simple et populaire qui fait beaucoup de références aux films, séries actuels.



dimanche 23 septembre 2018

Les Outrepasseurs, tome 1 : Les Héritiers - Cindy VAN WILDER

Titre : Les Outrepasseurs, tome 1 : Les Héritiers
Auteur : Cindy VAN WILDER
Edition : Gulf Stream
Nombre de pages : 347 pages 

Résumé : 


-Jure-moi fidélité et je te protégerai. Nous le ferons tous.

- Nous ?

- Les Outrepasseurs. Tous ceux qui portent la Marque. Regarde ces jeunes gens. Voilà ta seule famille, à présent. Vous combattrez ensemble. (Il baissa le ton de sa voix.) Nos adversaires ne s’arrêteront jamais. Les fés nous pourchassent depuis huit siècles. Une éternité pour nous. Un instant pour eux. »

Peter, un adolescent sans histoire, échappe de justesse à un attentat et découvre que l’attaque le visait personnellement. Emmené à Lion House, la résidence d’un mystérieux Noble, il fait connaissance avec les membres d’une société secrète qui lutte depuis des siècles contre les fés : les Outrepasseurs. Les révélations de ces derniers vont changer le cours de sa vie…


Mon avis : 

Cela faisait un fort long temps que ce roman me faisait de l’œil tant par sa couverture (on en parle de cette couverture ?) que du résumé aussi intriguant que tentant. 

Alors, sans faire durer le suspens... J'ai totalement adoré. Mais a-do-ré. 

L'intrigue est tellement bien imaginée, savamment construite et parfaitement orchestrée. On entre dans un univers immersif et prenant. Je pense que l'auteur(e/trice) n'a pas lésiné dans ses recherches et sa documentation et ça se sent énormément. J'ai juste été un peu perdue lorsque les Héritiers plongent dans le bassin et puis nous basculons sans transition dans les souvenirs qui les submergent. Il m'a fallu quelques pages pour comprendre de quoi il retournait mais, ce moment de flottement passé, on ne parvient plus à décrocher du récit. 

Je ne sais pas par quoi commencer tant j'ai tout aimé. 

J'ai adoré, comme je le précisais, l'immersion dans ce paysage moyenâgeux avec tous les termes qui s'y rapportent. On pourrait croire que l'on va être déstabilisé, mais les notes de bas de page de l'auteur(e/trice) nous aident et nous permettent une totale immersion. J'ai aimé cette ambiance un peu sombre et mystérieuse. Je me suis faite totalement happée par la mythologie des fés et tout ce que cela implique dans l'histoire. Je pense que le Chasseur me fera longtemps frissonner ...

J'ai aimé les personnages, tous authentiques, tous crédibles. Etant donné que la majorité du récit se déroule dans le passé, je me suis davantage attachée aux Ancêtres qu'à Peter et les Héritiers. J'ai eu beaucoup de peine pour Arnaut et tout ce qui lui arrive (je suis très curieuse d'en apprendre davantage dans les prochains tomes), j'ai, dans un premier temps été très agacée par Niels pour finir par mieux comprendre et apprécier ses choix. J'ai été admirative du caractère de Hersent (l'Ancêtre, pas la moderne...) et de sa détermination. 


Je suis totalement admirative et subjuguée par la plume de Cindy Van Wilder. Une plume efficace, mélodieuse, entraînante, fluide avec un vocabulaire adéquat sans être pesant. 


Je lirai sans conteste le tome 2 et j'ai hâte également de me plonger dans "Terre de Brume", son nouveau roman, que j'ai déjà dans ma PAL...




mardi 11 septembre 2018

Inside Lines - Amheliie et Maryrhage

Titre : Inside Lines
Auteurs : Amheliie et Maryrhage
Edition : autoédition
Nombre de pages : 480 pages

Résumé : 

À 20 ans, Kade King est une star montante dans le football professionnel anglais. Talentueux, avec un avenir prometteur, il n’y a qu’une ombre au tableau : son homosexualité. Rebelle engagé pour l’égalité, il tente de s’imposer dans un milieu qui ne veut pas de lui. Plus connu pour ses éclats de violence que son talent sur le terrain, le jeune attaquant est en mauvaise posture.
À 32 ans, Asher Grant a fait un trait sur sa carrière de footballeur professionnel. Victime d’une blessure irréversible, il est passé de la lumière à l’ombre. À présent entraineur, on lui propose un poste prestigieux : entrainer une grande équipe de Premier League proche de la déroute.
Dès que les deux hommes se rencontrent, une tension électrique nait dès les premiers instants : ils se détestent. Pourtant, ils partagent le même amour du jeu… voir un peu plus que ça. Quand ils se retrouvent à collaborer plus intimement, Kade et Asher vont découvrir qu’ils n’ont pas qu’un seul point en commun. Et lorsque le désir entre en jeu, ils doivent apprendre à lire entre les lignes pour se comprendre.

Mon avis : 

J'avais eu un total coup de cœur pour le précédent ouvrage lu de ces deux auteur(es/trices), à savoir "With You" publié chez Milady. Du coup, j'avais envie de découvrir Amheliie et Maryrhage dans une autre histoire. 

Malheureusement, ça ne l'a pas fait pour moi. 

L'histoire est bien construite et bien menée, les passages relatifs au football sont très intéressants et très travaillés. C'est un univers qu'on connait peu et/ou mal et je dois dire qu'on sent l'investissement des auteur(es/trices) dans ce domaine. 

Les personnages sont tout aussi bien travaillés et crédibles. Que ce soit Kade ou Asher, ils ont chacun des casseroles qu'ils trainent et un passé qui les a profondément marqués. Asher, l'homme qui veut constamment rester dans le contrôle et Kade, l'écorché à vif qui démarre au quart de tour. Forcément la rencontre entre les deux fait des étincelles. 

Alors, pourquoi ça ne l'a pas fait pour moi, me direz-vous ? 

À cause du sexe. Voilà pourquoi. 

Je n'ai pas accroché à cette saturation de testostérone ambiante et ces hormones qui foisonnent. Pendant la majorité du récit, il n'est question que de pulsion, de sexe brut et de baise. Il y a trop de scènes de sexe et beaucoup trop brutales.

Alors, que l'on se comprenne, je n'ai rien contre ce type de romans, il en faut pour tous les goûts et je peux vous assurer que les adeptes du genre vont se régaler. Toutefois, je n'y suis pas réceptive. J'ai besoin de sentiments, de tendresse, de délicatesse. 

Et le fait que ce soit une romance entre hommes n'est absolument pas à remettre en cause. Je pense notamment à "A l'ombre de nos secrets" de Lily Haime qui est une romance entre hommes et qui avait été un total coup de cœur pour moi.  

Je suis un peu déçue, j'aurais aimé aimer le livre. J'ai été aussi un peu déçue par la qualité du livre : la mise en page est étrange et la découpe des pages peu soignée.

samedi 8 septembre 2018

Trouver les Mots - Julie BUXBAUM

Titre:  Trouver les Mots
Auteur : Julie BUXBAUM
Edition : PKJ
Nombre de pages : 

Résumé : 

Le jour où Kit Lowell, l'amour secret de sa vie, s'assoit à sa table de cantine, David est bouleversé. Il comprend que c'est le moment ou jamais de démarrer une conversation. Mais quoi de plus difficile pour un garçon solitaire, qui ne comprend rien aux conventions sociales ? Kit, elle, cherchait un endroit où on la laisserait enfin tranquille, après la mort de son père. Elle est loin de se douter de ce qu'elle va trouver en posant son plateau à côté de celui de David...

Mon avis :

"Trois de tes Secrets" de cette auteur(e/trice) ayant été un véritable coup de coeur, je me suis précipitée sur ce nouveau roman avec tous les espoirs de passer un aussi bon moment. 

Autant éviter le suspens : ce roman a été un total et complet coup de cœur. 

David est atteint du syndrome d'Asperger. On ne le dit pas assez explicitement dans le résumé et pourtant on le découvre immédiatement lors de notre lecture. 

Le point de vue de narration alterne entre David et Kit et ce rythme est fort agréable tant dans la dynamique que dans la vision globale que l'on a de l'histoire. 

Je ne suis pas une spécialiste du syndrome d'Asperger mais on sent un travail et une crédibilité dans le personnage de David qui est absolument juste, touchante, authentique et bouleversante. J'ai adoré le suivre et le voir évoluer.

Je craignais un peu la romance abordée avec ce thème mais, merci Julie BUXBAUM, tout est rédigé avec finesse et sensibilité.

Kit, quant à elle, gère avec énormément de difficulté le deuil de son père et le secret lié à ce dernier. Elle ne supporte plus sa vie comme elle l'était avant et ne sait pas comment s'adapter. Elle trouve alors en David un ami inattendu. J'ai également beaucoup aimé Kit. Je craignais de ne pas apprécier son regard sur David ou sa façon de le découvrir ou, pire, de l'aimer pour de mauvaises raisons. Mais j'ai rapidement pu balayer mes craintes.

J'ai absolument tout aimé dans ce roman. Je n'ai pas envie de trop vous en parler car il mérite une découverte entière et il s'agit d'un roman jeunesse, je ne peux m'attarder sur un éventuel monde à décrire...

Aussi, je me contenterai de l'essentiel : les personnages sont tous extrêmement bien travaillés et attachants. Ils sont complexes et crédibles. L'histoire est rythmée, dynamique et alterne la découverte des personnages, l'avancée des relations, les révélations, les intrigues. On tourne les pages sans pouvoir s'arrêter. 

J'ai lu le roman en VF et j'ai beaucoup aimé la traduction que j'ai trouvé fluide et touchante.

Je recommande ce roman. Il est touchant et percutant. Il nous fait découvrir cette forme d'autisme avec tendresse et sans prétention. Il nous apprend que l'amour n'a pas de frontière si on s'en donne la peine. 


mardi 4 septembre 2018

Accords Corrompus, Tome 1 : Rêve de Glace - Kelly ST CLARE

Titre : Accords Corrompus, Tome 1 : Rêve de Glace
Auteur: Kelly ST CLARE
Edition : MXM Bookmark (infinity)
Nombre de pages : 330 pages

Résumé : 

Olina a 17 ans et est la Tatuma -la princesse- d’Osolis, un monde dominé par la chaleur. Elle porte un voile depuis sa naissance et personne, pas même elle, n’a jamais vu son visage. Alors qu’elle subit la tyrannie constante de sa mère et de son oncle, Olina reste une jeune femme forte, drôle et volontaire qui attend d’être reine pour changer les choses. Quand une délégation de Glacium - un monde fait de glace à l’opposé du sien- arrive en Osolis, Olina est forcée de remettre ses préjugés en question. Peu à peu, elle se lie d’amitié avec le prince de Glacium et quand celui-ci demande à voir son visage, tout le monde d’Olina va basculer... Deux sociétés à l’opposé l’une de l’autre, un périple, des personnages principaux et secondaires extrêmement bien travaillés, une héroïne courageuse et qui évolue tout au long des tomes...

Mon avis :  

Cela faisait longtemps, alors je peux le dire : quelle belle couverture !!!!!!!

J'ai été totalement conquise par ce roman. D'un bout à l'autre je me suis émerveillée tant par les personnages que l'univers mais aussi par les intrigues et les révélations. 

J'ai adoré Olina, une jeune femme forte au passé (et présent) douloureux qui, malgré les obstacles reste vaillante, bienveillante et déterminée. J'ai aimé son autonomie et sa débrouillardise, j'ai également adoré sa naïveté par rapport au monde totalement différent de Glacium et sa capacité à s'adapter. 

Je ne savais pas trop quoi penser de Kedrick, je ne savais pas s'il était sincère ou non... et l'histoire a répondu à ma question. Quant au Roi Jovan... je ne sais pas encore quoi penser de lui, mais j'ai hâte de mieux le connaître. 

J'ai beaucoup aimé tous les personnages qui gravitent autour d'Olina lors de sa présence à Glacium (mais je ne les ai pas tous retenus parce que certains sont compliqués...), ils ont des caractères bien trempés et mettent Olina en valeur. 

Autre gros point fort du roman : l'univers. Ce système des deux mondes qui gravitent l'un à côté de l'autre, l'un brûlant, l'autre glacial... Les tensions, le système politique, tout est vraiment, vraiment très bien travaillé. J'ai beaucoup aimé aussi cette idée de perdre le O de son prénom une fois qu'on se marie ou d'ajouter un A lorsque l'on est veuf. Ce sont des détails, des subtilités qui donnent beaucoup de relief et de consistance au récit.

La grosse intrigue réside dans ce fameux voile que porte Olina et j'avais peur que le mystère se prolonge dans le tome 2. Alors, même si nous n'avons pas toutes les réponses, nous découvrons au moins le visage de notre héroïne et c'est une sacré révélation ! 

Tout le récit est vraiment bien rédigé. J'ai trouvé quelques maladresses dans certaines phrases mais pour le reste, j'ai lu avec beaucoup de plaisir ce premier tome et je lirai avec empressement le second !

dimanche 2 septembre 2018

Les Maux Bleus - Christine FÉRET-FLEURY

Titre : Les Maux Bleus
Auteur : Christine FÉRET-FLEURY
Edition : Gulf Stream
Nombre de pages : 200 pages

Résumé : 

Armelle le sait depuis trois ans, elle aime les filles. Seul son carnet bleu est mis dans la confidence. L’adolescente solitaire et férue de lecture y confie ses peurs, ses espoirs. Elle lui parle d’Inès, une nouvelle élève qui l’attire. Lorsque son amie la rejette violemment, Armelle devient rapidement l’objet du mépris et des insultes de ses camarades. Pourtant, cet événement n’est qu’un tournant dans sa vie qui bascule définitivement un dimanche soir. Alors que ses parents découvrent son secret, Armelle est jetée dehors. Elle n’a que 16 ans quand, cette nuit-là, elle voit la porte de sa maison se fermer brutalement devant ses yeux. Seule dans la rue avec son carnet, elle doit apprendre à survivre… Mais est-elle vraiment seule ?

Mon avis : 

Un roman qui interpelle, un roman qui suscite tant la curiosité que la réflexion. Un roman délicat et bien écrit. 

Voilà ce que l'auteur(e/trice) nous propose avec son titre "Les Maux Bleus". 

J'ai englouti ce roman en une petite soirée à peine (il faut dire qu'il n'est pas bien épais, 200 pages) et j'ai passé un très bon moment. 

J'ai apprécié l'histoire d'Armelle qui se fait jeter par ses parents à cause de son orientation sexuelle (je n'arrive toujours pas à croire que, réellement, des gens arrivent à ces extrémités ... et avec leurs propres enfants... ça me sidère totalement). On la suit dans sa lutte pour se débrouiller, pour s'en sortir mais aussi on la suit dans son introspection. 

Qui veut-elle devenir ? Quels sont les combats qu'elle souhaite mener ? Quelle va être sa position face au regard et au jugement des autres.

Cette histoire nous emmène au cœur de la détresse d'une adolescente et de sa rencontre avec les autres, ceux qui la rejettent mais aussi ceux qui lui viennent en aide. 

J'ai particulièrement aimé le fait que l'auteur(e/trice) parvient à nous toucher sans être trop moralisatrice, le roman n'est pas lourd et larmoyant à l'excès. Tout est vraiment très bien dosé. 

Je recommande cette lecture qui suscite le questionnement et l'ouverture d'esprit vers ... l'autre. Je n'ai pas envie de dire différence car cela me semble péjoratif. Or l'homosexualité n'a rien de péjoratif. 

samedi 1 septembre 2018

Mon Plan D - Andrea SMITH

Titre : Mon Plan D
Auteur : Andrea SMITH
Edition :Hachette
Nombre de pages : 335 pages

Résumé : 


Kenzie est une jeune fille ordinaire, plutôt timide et discrète, avec une manie dont elle ne peut pas se passer : faire des listes. Pour tout. La dernière en date ? Celle des garçons qui lui plaisent ! Entre son plan A, le plus beau du lycée, et son plan D, son voisin insupportable mais mignon, il y a Mason, son meilleur ami, dont elle est amoureuse depuis des années.

Mais la liste est rendue publique, après être tombée entre de mauvaises mains. Kenzie, humiliée, ne pense qu’à raser les murs. Et, tandis que Mason lui demande des comptes sur leur amitié, c’est le plan D de Kenzie qui la surprend le plus : il lui avoue être déterminé à devenir… son véritable plan A !


Mon avis : 

Cette petite histoire feel-good ado m'intriguait, mais qu'a-t-elle dans le ventre ? 

Alors, l'histoire commence bien et fort, on entre directement dans le vif du sujet et, sans conteste Kenzie est une héroïne comme on les aime. Gauche, la réplique facile, elle est très attachante. 

L'histoire est assez simple et tourne autour du triangle amoureux entre Kenzie, Mason et James. Le tout est assez dynamique donc on ne s'ennuie pas et c'est plutôt positif.

Comme je le disais, le caractère de Kenzie nous offre de bons moments d'humour et les dialogues sont assez savoureux. 

J'ai beaucoup aimé Mason en tant que meilleur ami, j'aurais adoré avoir un pote comme lui, même si je suis certaine que je serais tombée amoureuse de lui, comme Kenzie. 

James... je ne sais pas trop. Je l'ai bien aimé jusqu'à ce qu'il se déclare. Après ça, il a perdu de son mordant qui faisait son charme et j'ai trouvé ses sentiments exagérés. Il devient une espèce de loque complètement dévouée à Kenzie... C'était un peu dommage, selon moi. 

Mention coup de cœur pour Leslie, la soeur de Kenzie. Un petit bijou de personnage. 

Quand le triangle amoureux a bien été installé (ceux qui l'ont lu comprendront de quel moment je parle, cf. le passage chez le papa de Kenzie), j'ai eu assez peur. J'ai eu peur que Kenzie ne fasse traîner la situation, qu'elle passe son temps à changer d'avis, ce que je n'aurais vraiment, vraiment pas apprécié du tout. Heureusement, elle se ressaisit plutôt vite et fait un choix définitif.

Nous avons droit à la petite révélation au trois-quart du roman qui met tout en branle puis nous avons notre happy ending ! (Je ne spoile rien... c'est une romance, vous vous doutez que ça va bien terminer. De plus, je ne dis pas avec qui ! Ha !). 

Donc, globalement, j'ai bien aimé ma lecture. Il m'a manqué toutefois un petit quelque chose et je déplore le personnage de James qui s'est totalement ramolli.