dimanche 26 janvier 2020

Avec Toi, M'envoler - Fleur HANA

Titre : Avec Toi, M'envoler 
Auteur : Fleur HANA
Edition : Harlequin (&H)
Nombre de pages : 360 pages

Résumé : 

Elle s’appelle Adeline. La première fois que Matt la voit, il perd toutes ses certitudes. Car Adeline a quelque chose de moins que les autres. Et quelque chose de plus. Un plus qui la rend unique, captivante, et fait douter Matt : doit-il aller au bout de la mission de séduction que son boss lui a confiée ?

Mon avis : 

J'avais tellement aimé "On comptera les Étoiles" que l'envie de lire un autre titre de l'auteure s'était faite impérieuse. 

J'ai beaucoup aimé ce titre qui sort des sentiers battus et offre une romance plutôt originale. 

Les thèmes abordés sont délicats, mais traités avec tant de justesse que ça en est terriblement captivant. Cette histoire a deux gros points forts : la psychologie des personnages qui est excessivement bien travaillée, et le soin qu'apporte l'auteure dans la crédibilité de l'histoire et les choix de ses personnages. 

Sans trop spoiler, Matt rencontre Adeline dans des circonstances particulières. Je m'attendais à ce que l'histoire se déroule de la sorte : la romance s'installe sans qu'Adeline ne sache lesdites circonstances, puis la vérité éclate, elle est blessée, ils se séparent, elle lui pardonne, happy end. Et pas du tout. Non, l'auteure nous emmène dans d'autres directions, que je n'avais pas vu venir et pour ça, vraiment, bravo et merci. Merci d'offrir autre chose qu'un cliché usé jusqu'à la corde. 

Comme je le disais plus haut, les personnages sont vraiment très bien travaillés et, une fois encore, on évite les clichés les concernant. 

"On comptera les Étoiles" reste pour le moment mon titre préféré de l'auteure, mais je lirai d'autres titres, c'est certain. "Avec toi, M'envoler" est vraiment une histoire à découvrir. 

mardi 21 janvier 2020

La Passe-Miroir, tome 4 : La Tempête des Écho - Christelle DABOS

Titre : La Passe-Miroir, tome 4 : La Tempête des Écho
Auteur : Christelle DABOS
Edition : Gallimard
Nombre de pages : 565 pages

Résumé : 

Le monde est sens dessus dessous. L’effondrement des arches a bel et bien commencé. Une seule solution pour l’enrayer : trouver le responsable. Trouver l’Autre. Mais comment faire sans seulement savoir à quoi il ressemble ? Ophélie et Thorn se lancent ensemble sur la piste des échos, ces étranges phénomènes qui semblent la clef de toutes les énigmes. Ils devront explorer plus en profondeur les coulisses de Babel ainsi que leur propre mémoire. Et pendant ce temps, sur Arc-en-Terre, Dieu pourrait bien obtenir le pouvoir qu’il convoite tant. De lui ou de l’Autre, qui représente la plus grande menace ?

Mon avis : 

Coup de cœur et coup d'amour de l'année 2019 pour cette saga, voilà que je tourne la dernière page du dernier tome. 

Alors, on va jouer franc jeu tout de suite.

J'ai eu entre les mains le roman la veille de sa sortie officielle (merci le libraire) et je l'ai lu début 2020. Pourquoi ? Parce que j'ai eu peur. J'ai eu peur de trop aimé, j'ai eu peur de ne pas assez l'aimer, j'ai été terrifiée d'être déçue. 



Et puis il y a eu cette vague qui s'est abattue sur la blogosphère et sur Christelle Dabos. On s'est insurgé, on s'est indigné, on a crié violemment au scandale et cela m'a interpellée autant que ça m'a fait peur. Je me suis demandé "bon sang mais quel est donc ce roman qui génère tant de fiel ?" 


Ceci n'engage que moi, mais je suis vivement opposée à ces réactions qui ont d'ailleurs forcé l'auteure à s'éloigner des réseaux sociaux pour se préserver. Personne n'a le droit de se déverser de la sorte envers l'auteur d'un livre. Il ne faut pas oublier une notion fondamentale et élémentaire : le respect. Un auteur peut entendre que ce qu'il a imaginé n'était pas ce que les lecteurs attendaient, mais cela peut se dire dans le respect !

Cet aparté fait, qu'ai-je pensé de la Tempête des Échos ? 

Et bien, c'est une claque, c'est certain. Sur plusieurs plans. Parce que toute la saga est impeccablement construite, parce que le scénario prend des tournants inattendus qui restent pourtant incroyablement tangibles, parce que la fin est un parti pris tout à fait original et satisfaisant. 

J'ai donc adoré ma lecture. Ce tome est plus sombre, plus mature, indiscutablement plus adulte. Ophélie a fait un long chemin depuis le tome 1, et il en est de même pour Thorn. 

Je n'aurais jamais assez de mots pour exprimer ma reconnaissance envers Christelle Dabos pour ces moments incomparables qu'elle m'aura fait vivre. Moi aussi, je suis passée de l'autre côté du miroir et j'en ressors transformée. 

Vraiment, cette saga est un coup de cœur. Un peu plus que cela, même

lundi 13 janvier 2020

Rebecca Kean, tome 1 : Traquée - Cassandra O'Donnell

Titre : Rebecca Kean, tome 1 : Traquée
Auteur : Cassandra O'Donnell
Edition : J'ai Lu
Nombre de pages : 474 pages 

Résumé : 

 Burlington...nouvelle Angleterre. Pas de délinquance, élue la ville la plus paisible des États unis, bref un petit havre de paix pour une sorcière condamnée à mort et bien décidée à vivre discrètement et clandestinement, parmi les humains. Malheureusement, en arrivant ici, je me suis vite aperçue que la réalité était tout autre et qu'il y avait plus de démons, de vampires, de loups-garous et autres prédateurs ici que partout ailleurs dans ce foutu pays. Mais ça, évidemment, ce n'est pas le genre de renseignements fournis par l'office de tourisme. Maudit soit-il...

Mon avis :  

On m'avait beaucoup vanté les mérites de cette saga, aussi me suis-je lancé dans l'aventure pour m'en faire ma propre opinion. 

Je ressors de ma lecture globalement satisfaite bien que ce n'était pas gagné au départ. J'ai rapidement eu une impression de déjà-vu. En effet, disons le, Rebecca Kean n'a rien de follement original. C'est un brassage de récits déjà lus et d'héroïnes que l'on a déjà côtoyées. 

Rebecca m'a fait penser à Kate Daniels, bien que plus impitoyable. Évidemment le côté badass, répliques cinglantes et silhouette de rêve fait toujours son petit effet, il faut bien le reconnaître. 

L'aspect assez original réside dans le personnage de Leonara, la fille de Rebecca. Cet arc narratif est pour le moins intéressant car peu exploité jusqu'ici. 

Après, on tombe dans le bon vieux triangle amoureux, bien que les nuances sur l'un des deux mâles (dont je ne citerai pas le nom pour ne pas spoiler) peut encore réserver quelques rebondissements sympathiques. Je dois reconnaître avoir apprécié les échanges entre l'héroïne

Toute l'intrigue autour de l'enquête menée par Rebecca est bien construite et se dévoile de manière à tout faire concorder et nous offre une fin satisfaisante.  

En conclusion, je pense que la saga est bonne et offre un bon potentiel. Elle plaira peut-être davantage à des personnes qui découvriraient le genre qu'à des lecteurs aguerris qui, potentiellement, auront un sentiment de déjà-vu.

samedi 11 janvier 2020

Le Secret de Lomé, tome 3 : La Destinée de Lomé - Alexiane DE LYS

Titre : Le Secret de Lomé, tome 3 : La Destinée de Lomé 
Auteur : Alexiane DE LYS
Edition : Michel Lafon
Nombre de pages : 445 pages

Résumé : 


Un destin à accomplir

Un peuple à libérer

Lomé et Iollan ont quitté Bâl'Shanta et arrivent sur Terre, à la recherche du sang d'Audran, le plus puissant de tous les dragons. Là, Lomé doit faire face à une vérité bouleversante : ses proches la croient morte depuis des mois. Mais d'autres secrets, bien plus anciens, l'attendent – des révélations qui changeront sa vie pour toujours et lui prouveront qu'elle n'a jamais été celle qu'elle pensait être.

Quand le moment vient pour elle de retourner à Bâl'Shanta avec Iollan, Lomé doit prendre la décision la plus difficile de sa vie : une fois qu'elle aura quitté la Terre, elle ne pourra plus y revenir... Mais si ses proches ont fait le deuil de Lomé, est-elle prête à les abandonner à jamais ?


Mon avis : 

Avant toute chose, je tiens à remercier les éditions Michel Lafon pour ce partenariat. 

Voici donc le tome qui clôture la saga, un tome très attendu et un peu redouté aussi. Quelle issue l'auteure allait-elle nous offrir ? Quelle est donc cette mystérieuse destinée de notre héroïne ? 

Je ressors de cette lecture très satisfaite. 

Pourtant, je dois bien avoué ne pas avoir ressenti le même entrain pendant la première partie du roman, pendant que Lomé et Iollan se trouvaient sur Terre. À ce moment-là, je trouvais que tout était un peu trop arrangeant pour les protagonistes. La camarade de classe qu'elle connaissait vaguement qui lui ouvre grand les bras et qui accepte sans sourciller son histoire, j'ai trouvé l'ensemble de cette partie sur Terre parfois un peu de l'ordre du "ça tombe bien dis donc". Par contre, une fois revenus sur Bâl'Shanta, les choses prennent des tournures plus inattendues, plus travaillées, plus surprenantes. Le rythme s'enchaîne et il devient difficile de lâcher la suite. La partie la plus réussie, à mes yeux, est celle avec les dragons, les choix scénaristiques sont, à mon goût, tout à fait originaux et intéressants, et il en va de même pour la fin choisie, fin à laquelle j'adhère complètement. 

J'ai également été très étonnée des choix posés pour la relation entre Lomé et Iollan, c'était vraiment bien mené et cela m'a beaucoup plu. 

Au final, Lomé aura fait un long, très long chemin depuis le premier tome. Il est indéniable qu'elle a beaucoup évolué et c'est avec un sentiment de la quitter accomplie que l'on referme le livre. 

Une saga fantasy que l'on ne peut donc que recommander, qui n'est pas parfaite, mais qui nous offre de beaux moments de lecture !

jeudi 9 janvier 2020

Lune Pourpre, tome 3 : Embrasée - Laëtitia DANAE

Titre : Laëtitia DANAE
Auteur : Laëtitia DANAE
Edition : SNAG
Nombre de pages : 620 pages

Résumé : 

Depuis qu’elle a dû quitter son petit village pour rejoindre les Fronts Marqués, Lilith a essuyé beaucoup d’affrontements et traversé de nombreuses tempêtes. À présent, le temps lui est compté et le dénouement n’a jamais été aussi proche. Pour espérer renverser le roi Donovan, les peuples opprimés n’ont pas d’autre choix que de s’allier, en dépit de la défiance et des mésententes. 
Dans ce troisième opus où les histoires se croisent et s’entrecroisent, Lilith doit prendre des risques et mener la plus grande guerre de toute sa vie. L’heure est venue pour elle de s’embraser. 

Mon avis : 

 Voici enfin le tome qui clôture cette formidable Saga : Lune Pourpre ! 

Cet ultime opus est, pour moi, le meilleur des trois, c'est l'apothéose, l'aboutissement, la consécration. Oui, rien que ça. 

J'ai tout aimé dans ce roman. Le rythme est excellent, on ne s'ennuie pas une seconde, il y a bien plus d'une révélation qui nous attend, nous surprend. Et là, notre coeur trépigne, angoisse, fourmille et pleure. 

Je peux difficilement parler du tome 3 sans spoiler, évidemment, les intrigues se sont bien complexifiées et ont trouvé des cheminements inattendus, mais toujours pour se sublimer, c'est certain. 

On savoure chaque page en présence de Moira et des autres en sachant que ce seront les derniers en leur compagnie. On ne peut que vibrer avec eux et voir se dérouler sous nos yeux impuissants l'aboutissement de toute cette histoire. 

Merci Laëtitia pour cette saga formidable et ce troisième tome qui la rend inoubliable !


Rose Éternelle - Ophélie DUCHEMIN

Titre : Rose Éternelle
Auteur : Ophélie DUCHEMIN
Edition : Plume Blanche
Nombre de pages : 516 pages

Résumé : 

Trahison.

Complots.

Voilà que le destin guide les pas de Méliane aux pieds de la Mérilara, ce mystérieux arbre couvert de roses, protecteur et gardien d’une famille royale déchue.

Dans l’ombre, rode la Bête, monstrueuse et redoutable, que Méliane devra apprivoiser pour sauver les siens.

« Il ressemblait à un prédateur. Dangereux, sauvage et il était aussi autre chose. Quelque chose d’indéfinissable. »

Mon avis : 

Reprenons les bonnes habitudes tout de suite en évoquant cette superbe - sublime couverture. Il ne m'en a pas fallu plus, en sachant qu'il s'agissait d'une réécriture de la Belle et la Bête pour désirer ce roman comme jamais. 

J'ai donc profité de sa sortie en avant-première à Mons pour me le procurer. 

Comme toujours chez Plume Blanche, le livre-objet est très soigné, la couverture est super, l'intérieur des pages est finement décoré. Bref, un petit bijou qu'on aime avoir dans sa bibliothèque. 

J'ai beaucoup aimé le travail de l'auteure sur ce conte, elle n'a pas hésité à le travailler en profondeur et en détails afin d'en faire une histoire plus aboutie et avec bien plus de reliefs que le conte de base. 

Le début de l'histoire se centre sur Méliane et on prend le temps de la découvrir, de faire sa connaissance, un petit moment avant qu'elle-même ne rencontre la Bête. Cela nous permet de poser les bases, de nous immerger dans l'histoire et de nous familiariser tant avec l'héroïne qu'avec les intrigues sous-jacentes. 

Pour ce qui est de la présence de notre jeune fille au caractère bien trempé dans le château, là encore, un travail de fond nous offre une histoire mieux construite, qui prend plus le temps. Même s'ils sont assez vite attiré l'un par l'autre, la relation entre Méliane et la Bête ne semble toutefois pas sortie de nulle part. 

En parlant de la Bête, nous oscillons entre agacement et empathie pour cet être que la vie n'a pas épargné et qui va peut-être se laisser la chance de repartir à zéro au contact de Méliane. 

Il y a beaucoup de personnages mis en scène, ce qui permet de rythmer le récit et le ponctuer de quelques intrigues intéressantes, on a droit à de jolis retournements de situations et à des révélations surprenantes. La fin n'est pas bâclée, ce qui fait assez plaisir et ne s'arrête pas à la transformation de la Bête. L'auteure prend le temps de clôturer toutes ses intrigues, ce qui est fort agréable.

Ophélie Duchemin suit l'histoire de base d'assez près pour nous permettre de nous y retrouver et assez loin pour s'approprier l'histoire complètement et en offrir quelque chose d'assez neuf. On retrouve des personnages ou des objets clés, ceux auxquels on peut s'attacher ou qui font l’emblème de l'histoire. 

La plume est fluide et facile à suivre, elle nous plonge au cœur du récit sans aucune difficulté. J'ai peut-être été titillée à un moment ou un autre par l'une ou l'autre tournure de phrase, mais rien de bien méchant.

Voilà donc un roman qui fera très certainement parler de lui et qui plaira aux fans de ce conte mythique !

vendredi 3 janvier 2020

Nos Cœurs en désaccord - Krystal SUTHERLAND

Titre : Nos Cœurs en désaccord
Auteur : Krystal SUTHERLAND 
Edition : PKJ 
Nombre de pages : 279 pages

Résumé : 

Henry Page rêve du grand amour. Jusqu'au jour où il rencontre Grace, qui marche avec une canne et porte des vêtements de garçon trois fois trop grands pour elle. Henry tombe sous le charme de cette drôle de fille. Il a vite fait de comprendre que quelque chose en elle est cassé. Il ne demande qu'à l'aider. Mais Grace a un lourd passé...

Mon avis : 

Le premier roman que j'ai lu de cette auteure, c'est "Tous nos Jours Imparfaits", et je l'avais beaucoup aimé. J'ai aimé les prises de risque, les sujets abordés et plus encore la manière de les aborder. 

Dans ce nouveau roman, Krystal Sutherland ne déroge pas à sa ligne de conduite en nous offrant une histoire d'amour d'adolescents loin de celles que l'on a l'habitude de lire. Je ne peux malheureusement pas trop parler de la trame ou même des thèmes soulevés sinon je gâcherais la lecture. 

Toutefois, l'auteure maîtrise son sujet d'un bout à l'autre et n'hésite pas à dévoiler la vérité pure, crue, celle où tout ne s'arrange pas toujours bien, cette vérité qui ne nous convient pas nécessairement mais avec laquelle il faut s'accommoder. C'était vraiment un beau challenge, réussi selon moi. 

J'ai aimé Henry qui est un adolescent très crédible et nuancé. La relation qu'il entretien avec ses amis m'a fait un peu penser à ces amitiés que l'on retrouve dans "Love Simon" et qui fait un peu rêver. Qui ne voudrait pas d'amis imparfaits mais prêts à tout pour vous, quoi qu'il arrive. Que ce soit vous consoler ou vous balancer en pleine face cette vérité que vous ignorez superbement. 

Grace... Grace était douloureuse à lire. J'ai eu beaucoup d'empathie pour elle, elle était sublimement triste, douloureusement belle. J'avais envie, comme Henry de l'aider, de la protéger, de la secouer aussi. 

Ce roman parle de l'amour au sens large et sous de multiples facettes : l'amour avec un grand A, l'amitié, les relations de fratrie, les relations "d'adulte", de couple... Bref, c'est un beau roman.

J'ai tout aimé, même la fin, et pourtant ce n'est pas le genre de fin que j'apprécie en temps normal, mais il ne pouvait en être autrement. 

mardi 31 décembre 2019

Bilan de lecture - année 2019

Et nous voici au crépuscule de l'année 2019, l'heure donc de faire le bilan. 

Cette année, je m'étais fixée un objectif de 95 livres et j'en ai lu 101. Je suis doublement contente puisque j'ai non seulement dépassé l'objectif fixé, mais j'ai également lu plus que l'an dernier (+5). 

Dans ces 101 lectures, j'ai eu 30 coups de cœur ! Autant dire qu'il n'a pas été évident d'en dégager dix que je souhaite présenter aujourd'hui, les coups de cœur parmi les coups de cœur. J'ai spontanément écarté, par exemple, les suites de sagas déjà mentionnées dans mes coups de cœur du bilan de 2018 afin de pouvoir aborder d'autres titres. 

Voici donc les romans lus en 2019 qui m'ont particulièrement marquée :

1. Jamais Plus de Colleen Hoover (article ici). L'an dernier, je mentionnais déjà un titre de cette auteure, mais il faut savoir que j'ai beaucoup d'affection pour ses romans et qu'elle a un talent rare pour raconter de belles histoires, il n'est donc pas, en définitive, très surprenant, qu'elle se retrouve à nouveau dans ce top 10 cette année encore. Jamais Plus est un roman poignant, émouvant, d'une rare justesse. 

2. Les Brumes de Cendrelune, tome 1 de Georgia Caldera (article ici). J'ai redécouvert cette auteure dans de la fantasy alors que je n'avais jusqu'à présent lu qu'un titre contemporain d'elle. J'ai été emportée, subjuguée et fascinée par l'univers riche, les personnages complexes et la poésie de sa plume. J'ai enchaîné avec sa duologie Ce qui ne te tue pas juste après tant j'ai été happée par ses mots. 

3. Le Journal Rouge de Lily Haime (article ici). J'en avais beaucoup entendu parlé et j'en avais entendu énormément de bien. Je ne m'attendais toutefois pas à prendre une telle claque en lisant ce roman. Je n'en étais pas à mon premier Lily Haime et je reste à jamais marquée par "À l'Ombre de nos Secrets" qui restera un de mes livres préférés. Ici, une fois encore, j'ai pu apprécier tout le talent et la plume si particulière de cette auteure. Je lirai d'autres titres d'elle en 2020, c'est une certitude. 

4. Kate Daniels de Ilona Andrews (article du tome 1 ici). J'ai découvert cette saga en mars et j'ai, depuis, lu cinq tomes. Alors qu'elle date déjà de quelques années et a fait l'objet d'une première publication chez Milady, je regrette simplement de ne pas l'avoir découverte plus tôt. Kate fait partie de mes personnages préférés et les intrigues qui s'étalent sur tant de tomes sont totalement maîtrisés. 

5. Que la Mort soit Douce de Laëtitia Danae (article ici). J'ai lu tous les romans de cette auteure, j'en suis une grande admiratrice. J'aime son imagination, sa plume délicate et élaborée. J'ai été bluffée par l'univers originale de ce roman et l'évolution touchante de l'héroïne.

6. La Passe Miroir de Christelle Dabos (article du tome 1 ici). Encore une saga que j'ai ignorée pendant un fort long temps et je dois bien avouer être enchantée d'avoir entamé le premier tome à quelques mois de la sortie de l'ultime tome qui clôture cette histoire. La Passe Miroir a été LE coup de cœur de cette année, cette histoire a résonné en moi d'une force phénoménale. J'ai tout aimé, absolument tout et l'univers est aussi génial que Harry Potter et mérite le même succès ! 

7. Signé Poète X d'Elizabeth Acevedo (article ici). Ce roman a été une claque absolue. Toute l'histoire est narrée sous forme de slam, poète, Haïku. C'est bluffant parce que les émotions sont là, le texte a beau être court, l'histoire se déroule dans notre esprit aussi vif que s'il s'était agi d'un roman classique. Une pépite qu'il faut absolument découvrir. 

8. La Vie rêvée des Chaussettes Orphelines de Marie Vareille (article ici). Là encore, ce fut une magistrale révélation. Ce roman est touchant, incroyablement juste et il offre un dénouement terriblement inattendu. C'est un magnifique roman, parfaitement abouti. 

9. On comptera les Étoiles de Fleur Hana (article ici). Alors que le premier roman lu de cette auteure ne m'avait pas franchement convaincue, j'ai eu envie de lui redonner sa chance et j'ai été bien inspirée. J'ai absolument tout aimé, de la délicatesse des sentiments, les sujets sensibles abordés avec justesse, c'est un roman délicat. 

10. Kiss of the Royal de Lindsay Duga (article ici). J'avais envie de mettre un titre anglais dans ce top, surtout que je n'en ai pas lu beaucoup au cours de l'année 2019, ce sera ma résolution pour 2020, d'ailleurs : lire davantage de titres en anglais. Ce que j'ai aimé dans ce titre c'était l'originalité de l'histoire, la décision de prendre un cliché et de le malmener. Une très belle histoire !

À tous ceux qui passeront lire ce billet, je vous souhaite un excellent réveillon et une année 2020 sous les meilleures auspices. 

samedi 28 décembre 2019

Briar Université, tome 1 : The Chase - Elle KENNEDY

Titre : Briar Université, tome 1 : The Chase
Auteur : Elle KENNEDY
Edition : Hugo&Cie
Nombre de pages : 398 pages 

Résumé : 


On dit que les opposés s’attirent. Et s’il y en a bien une qui est d’accord avec ça, c’est Summer, parce qu’il n’y a aucune raison logique pour qu’elle soit attirée par Colin Fitzgerald. En règle générale, elle n’aime ni les intellos tatoués, ni les jeux vidéo, ni les joueurs de hockey qui pensent qu’elle est volage et superficielle.

De son côté, Fitz n’est pas persuadé que cette fille solaire, sûre d’elle, en un mot magnifique, soit celle qu’il lui faut.

Et pourtant, il va falloir qu’il s’y fasse car… ils sont colocataires !


Mon avis : 

Cette saga est dans la continuité chronologique de "Off-Campus". Du coup, bien que ce ne soit pas une nécessité absolue, je pense que pour saisir toutes les subtilités de l'histoire, il est tout de même préférable de lire les sagas dans l'ordre. 

J'ai donc retrouvé tout l'univers des joueurs de hockey, l'ambiance estudiantine et tout ça. Je dois avouer qu'il y a certains points dans ces histoires qui m'embêtent toujours un peu comme la répétition des scènes de sexe, les descriptions un peu crues... Mais bon, je ne vais pas m'en plaindre parce que je sais de quoi il retourne et je continue de lire les sagas donc ce serait un peu hypocrite. 

Toutefois, je ne lis pas ces romans pour ces scènes mais plutôt pour découvrir comment l'auteure va mettre en scène chaque nouveau couple. Comment la relation va s'établir, quels sont les thèmes qui vont graviter autour d'eux. C'est surtout pour ces points-là que je continue à lire Off-Campus et Briar Université. 

Je continue à soutenir l'idée de l'auteure qui a finalement une démarche assez féministe. Le message qu'elle véhicule c'est : une femme a les mêmes droits que les hommes, elle dispose de son corps comme elle l'entend et elle a le droit à avoir une vie sexuelle épanouie sans que ça en fasse pour autant une traînée. 
Dans ce roman, on aborde aussi un sujet assez méconnu : les difficultés d'apprentissage. Summer n'est pas une idiote, mais elle rencontre des troubles de l'attention qui entravent son parcours scolaire depuis toujours. Bien sûr, ce n'est pas le sujet central de l'histoire. Restons clairs, c'est la romance qui a la part belle. Mais bien qu'il ne soit qu'évoqué, je trouve que c'était déjà bien d'en parler. 

J'ai aimé le personnage de Colin qui change un peu de ce que l'on peut rencontrer, un mec qui casse les codes, un gars qui aime le sport et qui est geek tout à la fois, ça a le mérite de changer un peu les horizons. 

Alors, oui ces sagas ne révolutionnent pas leur genre, il y a parfois un aspect assez redondant d'un tome à l'autre mais dans ce cas-ci, je ne sais pas, ça a un côté rassurant. C'est une lecture sans prise de tête. Je lirai très probablement la suite.