dimanche 11 avril 2021

De Larmes et de Cendres, tome 2 : Dehan - Oxanna HOPE

Titre : De Larmes et de Cendres, tome 2 : Dehan

Auteur : Oxanna HOPE

Edition : Plume Blanche

Nombre de pages : 274 pages

Résumé : 

Il suffit d'un roulement dans le ciel pour comprendre qu'entre la Shilla et le Bientje, la guerre a débuté.

Jae a pris le contrôle des opérations et compte en finir avec la Shilla.
Jusqu'à ce qu'il n'en reste rien. Sauf des larmes et des cendres.

Mon avis : 

Le tome 1, Paulownia avait été un véritable plaisir de lecture, aussi étais-je pressée de lire cette suite et fin. D'autant plus qu'on nous laisse sur une sacrée révélation à la fin du premier volume. 

Dans ce tome-ci, on se retrouve du point de vue de Dehan, on suit l'histoire à travers ses yeux à lui et je dois bien avouer que c'était intéressant et enrichissant pour l'histoire d'avoir son point de vue, son ressenti, de découvrir enfin ses sentiments. 

Le second tome est largement à la hauteur du premier. L'histoire est toujours aussi bien ficelée, les intrigues sont bien menées et les révélations toujours aussi surprenantes ! 

Le rythme ne souffre d'aucun temps mort et c'est une course contre la montre qui défile à travers les pages jusqu'à la conclusion finale. 

On est totalement immergés dans cet univers de guerre, où les balles volent dans tous les sens, où les stratégies militaires s'esquissent et où les pertes sont parfois douloureuses. 

Un tome totalement réussi pour moi. Il y a certains aspects que je ne peux développer parce que ce serait vraiment de gros spoils, mais certaines tournures sont inattendues et vraiment bien pensées, le livre mérite d'être lu, cette saga mérite d'être lue ! 

Je ne peux que vivement conseiller. 

mercredi 7 avril 2021

All This Time - Rachael LIPPINCOTT et Mikki DAUGHTRY

Titre : All This Time

Auteur : Rachael LIPPINCOTT et Mikki DAUGHTRY 

Edition : Albin Michel 

Nombre de pages : 393 pages

Résumé : 

Kyle et Kimberly forment le couple phare du lycée. Le jour où Kimberly annonce à Kyle sa décision de rompre, le monde du jeune homme s'effondre. Bouleversé, il perd le contrôle de sa voiture et se réveille le lendemain, à l'hôpital. Kimberly est morte. Il a tout perdu, même le goût de vivre.
Jusqu'à rencontrer Marley, dans les couloirs de l'hôpital. La jeune fille est également en deuil, et porte une culpabilité qui l'écrase. Ensemble, les deux adolescents tentent de se reconstruire.
Mais les apparences sont trompeuses, et le nouvel équilibre de Kyle pourrait bien ne pas résister à l'ouragan qui s'annonce...

Mon avis : 

Je dois bien dire que ce livre m'a complètement prise par surprise ! Et quelle agréable surprise. 

Lorsque nous entamons le récit, ce dernier nous renvoie à un schéma familier. Celui du deuil et de la reconstruction. Kyle, complètement effondré par la mort de Kimberly ne semblent pas parvenir à surmonter son chagrin. Puis il rencontre Marley, et peu à peu ils s'apprivoisent. 

Bien sûr la rencontre est mignonne et le processus de deuil suit son cours... Et pendant ma lecture, quelque chose me dérangeait sans que je parvienne à mettre vraiment le doigt dessus. Le récit était un peu trop "parfait", lisse. 

Et puis, le revirement de situation est arrivé au moment où je m'y attendais le moins. La révélation m'est tombée dessus et m'a totalement estomaquée. À partir de là, il me fallait absolument la suite, j'ai dévoré le dernier tiers avec une impatience brûlante. 

La conclusion est vraiment belle, c'était pile ce qu'il fallait. 

Les personnages sont bien travaillés et cohérents, imparfaits de manière à être crédibles. 

C'était vraiment une lecture belle et étonnante ! 

Kate Daniels, tome 10 : Triomphe Magique - Ilona ANDREWS

Titre : Kate Daniels, tome 10 : Triomphe Magique

Auteur : Ilona ANDREWS

Edition : MxM Bookmark (Infinity)

Nombre de pages : 440 pages

Résumé : 

« Découvrez le dernier opus de la saga phénomène Kate Daniels ! Kate en a parcouru, du chemin, depuis ses débuts où elle s'occupait en solitaire des problèmes surnaturels de l'Atlanta post-Glissement. Elle s'est fait des amis mais aussi des ennemis. Et plus que tout, elle a trouvé l'amour et fondé une famille avec Curran Lennart, l'ancien Seigneur des Bêtes. Mais sa magie est bien trop puissante pour que les forces de ce monde acceptent de la laisser en paix. La trêve entre Kate et son père, Roland, est des plus précaires. Elle sait que tôt ou tard, la confrontation est inévitable. L'Oracle des sorcières commence à entrevoir des visions de sang, de feu et d'os. Et lorsqu'un ancien ennemi de sa famille lui livre une mystérieuse boîte pour déclaration de guerre, elle comprend que la période de sursis est terminée. Kate n'a d'autre choix que de combiner ses forces avec les plus improbables des alliés. Elle sait que la trahison est inévitable et qu'elle pourrait bien ne pas survivre à la bataille qui s'annonce. Mais elle se doit d'essayer. Pour son enfant. Pour Atlanta. Pour le monde.

Mon avis :

J’ai découvert Kate Daniels il y a trois ans environ et je suis contente de l’avoir entamée « sur le tard ». De la sorte, la saga était déjà bien avancée et je n’ai pas eu trop longtemps à attendre entre les sorties des tomes suivants.

Voilà à présent que le tome 10 est arrivé. Le point final de la saga. Forcément j’étais partagée entre excitation et appréhension. Ce tome final allait-il être à la hauteur de ses neuf prédécesseurs ? On parle quand même de dix tomes en tout. Combien de sagas peuvent-elles se vanter de tenir une telle rigueur au niveau de la qualité avec autant de tomes ? Mais Ilona Andrews a relevé ce défi ! Je pense que la force réside dans le fait qu’ils ont été deux à rédiger cette formidable histoire, un homme et une femme, le parfait équilibre. Cela s’est ressenti tout du long.

Et donc, ce tome 10 a-t-il rempli son contrat ? Largement. Indiscutablement.

On retrouve vraiment tous les éléments qui nous ont charmés, les personnages auxquels on s’est attaché. Vraiment, c’était parfait.

Les intrigues trouvent enfin un dénouement final. Comme toujours, tout est ficelé avec un soin d’orfèvre. Les auteurs ont posé les bases, à priori sans lien et puis tout s’est recoupé, tout a trouvé un sens, comme toujours et le final est explosif et brillant. Vraiment, c’était magistral.

J’ai tellement de mal à me dire que l’aventure s’arrête ici, qu’il faut dire au revoir à Kate et Curran. J’espère vraiment que MxM traduira les sagas annexes (notamment celle avec Hugh d’Ambray). Bref, je suis preneuse de n’importe quelle saga qui reprendrait des personnages de l’univers de Kate Daniels. Voilà !

En résumé, le tome 10 tient toutes ses promesses et nous fait passer un aussi bon moment que les précédents. On retrouve notre Kate préférée et on se rend compte qu’elle a fait du chemin depuis ce premier tome où nous avons fait sa connaissance. Il est assez émouvant, un peu triste de devoir lui dire aurevoir. C’est une saga que je relirai !

(Cet avis a été rédigé pour le blog Un brin de lecture : ici)

samedi 3 avril 2021

Romance, tome 2 : Les Nouvelles Vagues - Arnaud CATHRINE

Titre : Romance, tome 2 : Les Nouvelles Vagues

Auteur : Arnaud CATHRINE

Édition : Robert Laffont (R)

nombre de pages : 320 pages 

Résumé : 

Les Nouvelles Vagues, c’est Vince, Micha, Marilyn et Octave.
Les Nouvelles Vagues, c’est le portrait d’une génération qui invente sa façon d’aimer et d’être soi.

Moi, je veux flamber.
Sinon on n’est pas vivant.
Je veux me jeter sur tout ce qui est inflammable.
Même si j’ai peur.
La vie me fait peur.
Les garçons me font peur.
Les filles me font peur.
Mais je veux cramer.
Ce sera bref, et qu’est-ce qu’on s’en fout :
pourquoi une histoire courte ne serait-elle pas une histoire tout court ?

Mon avis : 

Le tome 1 avait été un coup de cœur retentissant, j'avais tellement aimé l'histoire de Vince et Octave. Ce premier amour si brut, imparfait, authentique, poignant. Et il me tardait tellement de connaître la suite de cette aventure si touchante. 

Comme toujours lorsque j'aime un tome 1, je suis toujours pétrie par l'appréhension concernant la suite. Sera-t-elle à la hauteur ? C'est toujours le risque. 

Rapidement, mes doutes se sont dissipés quand j'ai entamé ma lecture. Arnaud Cathrine a totalement réussi à poursuivre cette histoire sans donner une impression de pièce détachée. L'histoire se poursuit et se réinvente à la fois puisque nous faisons la connaissance de Marilyn. J'ai été également très touchée par son histoire, par ses sentiments, par sa détresse. 

Octave est captivant, c'est un personnage qui suscite chez moi des sentiments très contradictoires ; il me fascine autant qu'il m'énerve. Je l'adore autant que je le déteste. Je le comprends autant qu'il m'échappe. 

À mes yeux, l'histoire n'a pas encore trouvé son point final. J'espère donc très très très sincèrement pouvoir lire une suite dans une avenir proche ! 

lundi 29 mars 2021

Les Briseurs de Fer, tome 1 : la Voie du Cef - Zaya FELI

Titre : Les Briseurs de Fer, tome 1 : la Voie du Cef

Auteur : Zaya FELI

Edition : MxM Bookmark (Teen Spirit)

Nombre de pages : 210 pages 

Résumé : 

Ren Frayne est le fils bâtard de la Reine de Frayne, une position des plus intéressantes puisqu’elle lui permet d’échapper à ses responsabilités et d’obtenir toutes les richesses qu’il puisse désirer. Mais quand le fils du roi et demi-frère de Ren, le prince héritier Hellic, est brutalement assassiné, Ren est accusé du crime.
Il est lors obligé de fuir la ville avec pour tout compagnon Anik, un mystérieux prisonnier particulièrement doué pour survivre hors des murs du palais. Mais ce dernier semble suivre ses propres plans, et l’un d’eux pourrait bien mettre Ren en danger.
Celui qui a accusé Ren est désormais sur le trône de sa famille, et les choses vont de mal en pis. Le temps est alors venu de demander de l’aide à des alliés inattendus.

Mon avis : 

On ne va pas se mentir, je me suis vraiment laissée tenter à cause de la couverture que je trouve à tomber. Le résumé était assez intriguant et le fait de lire une romance MM, annoncée comme slow burn, me tentait vraiment. 

Néanmoins, je n'ai pas vraiment passé un bon moment de lecture. Pour autant, je ne pense vraiment pas que le texte doit être remis en cause, je pense simplement qu'il ne correspond pas à ce que j'avais envie de lire et ce que j'aime en général. 

En effet, on évolue aux côtés de Ren et Anik dans un univers moyenâgeux à la "Game of thrones" (le côté trash en moins). Si j'aime bien suivre ce genre d'aventures à la télévision, je réalise que c'est bien moins le cas à la lecture. Raison pour laquelle, de base, le roman, dès les premières lignes, ne m'a pas spécialement botté. 

Je ne me suis pas attaché aux personnages non plus. Ren était un peu agaçant (mais je comprends que c'est pour offrir une progression au personnage en passant de petit prince gâté à un homme qui mûrit) et Anik était un brin trop énigmatique pour moi. 

Malheureusement, je n'étais pas le bon public pour cette histoire, mais je pense vraiment qu'il a le potentiel pour plaire à des personnes plus réceptives !

mercredi 24 mars 2021

Le Repaire des Vampires, tome 1 : Rencontre Mortelle - Kelly St Clare


Titre : Le Repaire des Vampires, tome 1 : Rencontre Mortelle

Auteur : Kelly St Clare

Edition : MxM Bookmark Infinity

Nombre de pages : 504 pages

Résumé : 

En tant qu'héritière d'une grande fortune, ma vie aurait dû se résumer à siroter des mojitos à la fraise et conduire des voiturettes de golf, n'est-ce pas ?
En tout cas, c'est à ça qu'elle se résumait avant que je décide de tracer ma propre route. Résolue à échapper aux jeux frivoles de mes semblables, j'ai fui le domaine familial à vingt et un ans.
Trouver un pseudonyme : check.
Un endroit où dormir : euh... presque check ?
Un boulot : ne parlons pas de sujets qui fâchent...
En quelques jours, j'ai supporté plus de choses que je ne m'en pensais capable... mais ce n'était que le début des ennuis !
Ma ville est un échiquier géant. Et les joueurs ? Des êtres surnaturels (des foutus vampires !), en particulier un prince autoritaire dont l'attention pourrait me mener à ma perte.
Je dois désormais participer à leur jeu mortel, si je veux pouvoir protéger ma grand-mère et ma meilleure amie.

Mon avis : 

J’ai adoré les deux premières sagas de Kelly Stclare parues chez Infinity, Accords Corrompus avait été un premier coup de cœur et le Dernier Drae avait fini de me convaincre sur le talent de l’auteure. C’est donc avec empressement que je me suis jetée sur cette nouvelle saga.

Dans ce premier tome, l’auteure nous plonge dans de l’urban fantasy où les humains côtoient sans le savoir des vampires. Basi, notre héroïne déterminée à prendre une route différente de celle tracée depuis sa naissance, se retrouve en plein cœur d’un conflit qui la dépasse largement.

J’ai beaucoup aimé l’univers que nous propose Kelly Stclare, bien que je n’ai rien trouvé de foncièrement original. J’ai un peu eu cette impression qu’elle avait pioché telle et telle et telle idée pour en faire une à sa sauce. Est-ce que c’est un point négatif ? Pas du tout, car j’ai adoré ma lecture. Néanmoins, je n’ai pas été follement surprise.

Basi, Basilia de son prénom complet, est un personnage féminin comme on les aime. Belle, intelligente, avec du caractère et du répondant, mais aussi un grand cœur. Voilà un charmant cocktail qui séduit. Au début du roman, j’ai beaucoup aimé son humilité face à cette nouvelle vie de « pauvre » qu’elle ne connait absolument pas. Loin d’être hautaine, elle m’a à chaque fois davantage touchée dans son désir de faire de son mieux et de prouver sa valeur.

Lorsque Kyros a envahi le décor (je ne peux pas l’exprimer autrement, c’est qu’il prend beaucoup de place, ce monsieur), j’avais très peur de ne pas parvenir à l’apprécier. Car on se trouve ici en présence d’un bon gros alpha, testostérone et toute la clique qui va avec. Mais pas que. Kyros est plus complexe que ça et les facettes plus fragiles, plus tendres qu’il dévoile au fur et à mesure sont redoutables : on s’attache (beaucoup. Trop) à lui.

Dans les personnages secondaires, Tommy m’a paru plus un faire-valoir pour faire avancer l’histoire qu’un personnage très consistant, j’espère qu’elle aura encore une place dans la suite, je suis curieuse. Quant à Laurel, je me suis tout de suite attachée à elle, tout comme Basi. La fratrie de Kyros m’a, tantôt amusée, tantôt profondément agacée. Ils ont un don inné pour débarquer quand il ne faut pas !

Passé la moitié du roman, le récit devient vraiment addictif, que ce soit sur le développement des personnages que l’on a appris à connaître ou sur le plan des intrigues qui s’approfondissent. Quant à la fin, on ne va pas se le cacher, elle est frustrante. J’ai vraiment envie de connaître la suite !

En résumé, ce premier tome m’a fait passer un excellent moment de lecture. La première moitié sert à planter le décor, puis on est quand même bien lancé dans l’histoire. Les personnages sont très attachants, l’alchimie entre Basi et Kyros donne chaud. La fin nous laisse dans une attente horrible ! 

(Cet avis a été rédigé pour le blog Un brin de lecture : ici)

 

lundi 22 mars 2021

Fleurs d'Oko, tome 1 - Laëtitia DANAE


Titre : Fleurs d'Oko

Auteur : Laëtitia DANAE

Edition : Snag

Nombre de pages : 384 pages

Résumé : 

À Sangaré, la magie, réservée aux hommes, se déploie en de multiples couleurs. Mais petite Oko est spéciale. Elle parle le Langage des fleurs.
Lorsque le murmure des griottes annonce la venue du puissant Soumaoro, envoûteur du royaume en quête d’un aspirant prêt à lui succéder, Oko prend sa décision. Elle quitte tout pour assouvir son besoin d’aventure et de reconnaissance.
Alors qu’aux portes de la capitale, la Brousse menace d’étendre son fléau, dans les dédales du palais d’Ivoire, Oko découvre un tout autre monde. Celui de la magie, telle qu’elle ne l’a jamais expérimentée, mais aussi les intrigues de la cour, les ruses et les coups bas. À qui peut-elle se fier ? Qui redouter ? Tant de questions, si peu de réponses. La concurrence est rude et les embûches parsèment le chemin de la jeune aspirante.
Et à travers ses épreuves, petite Oko deviendra grande.

Mon avis :

Laëtitia Danae fait partie de mes auteurs préférés. J'aime sa plume, j'aime ses univers. 

Je n'ai jamais été déçue par une seule de ses histoires, et Fleurs d'Oko ne fait pas exception. 

Pleine d'originalité, cette histoire nous emmène au coeur des légendes africaines. En un clignement de paupières nous nous retrouvons plongés dans cet univers tellement bien construit, si bien pensé. 

J'ai absolument adoré le parti pris de l'auteure de nous proposer un monde matriarcal. Dans Fleurs d'Oko, c'est la femme qui est au pouvoir, c'est elle qui a de l'importance. Et ce choix n'est pas fait pour montrer que la femme est supérieure à l'homme, au contraire, mais simplement pour mettre en lumière que, que ce soit homme ou femme, un genre ne doit pas prévaloir sur l'autre. 

Tout l'univers lié à la magie est absolument fascinant. J'ai évolué d'émerveillement en émerveillement lorsque, suivant Oko dans ses péripéties, j'ai appris avec elle les différentes formes de magie et comment les exploiter. Mais quelle magnifique imagination ! 

Les intrigues, comme toujours avec Laëtitia Danae, sont bien pensées et bien structurées. Avec brio, elle place ses pions progressivement pour que l'ensemble du puzzle ne nous arrive pas trop vite, pour que nous ayons les révélations aux moments opportuns. 

La fin donne tellement envie d'enchaîner avec le tome 2, il n'arrivera jamais assez vite. 

Je ne peux que recommander vivement ce récit absolument magnifique et follement original. Une pépite à découvrir ! 

mardi 9 mars 2021

Face à Face, tome 2 - Mercedes RON

Titre : Face à Face, tome 2

Auteur : Mercedes RON

Edition : Hachette

Nombre de pages : 282 pages

Résumé : 

Accompagnée de Sebastian, Ivory était sûre que plus rien ni personne ne pourrait lui faire du mal. Mais son monde s’est écroulé, tout n’était que mensonges, y compris l’homme qu’elle aimait.
Ses ennemis essaient d’anéantir le peu d’espoir qui lui reste, de la soumettre, de la posséder. Plus seule que jamais, elle voudrait que quelqu’un lui murmure que tout ira bien… même si c’est un mensonge de plus.
Blessée par sa trahison, Ivory essaie de se convaincre qu’elle ne ressent plus rien pour Sebastian. Mais au fur et à mesure que les secrets se révèlent, même la volonté la plus féroce ne pourrait la laisser le haïr autant qu’elle le souhaite.
Pourra-t-elle pardonner tant de mensonges ? Pourra-t-elle oublier le passé ?

Mon avis : 

Le tome 1 m’avait laissé un avis mitigé, néanmoins j’avais envie de découvrir la suite de cette histoire ! Je dois reconnaître que le tome 2 m’a davantage plu. Les intrigues bougent davantage, de nouveaux protagonistes entrent en scène et tout ce qui tourne autour des menaces à l’encontre d’Ivory prend le devant de la scène.

Bien sûr, la romance avec Sébastian et la tension entre eux est on ne peut plus présente. Plus que jamais, ils jouent à je t’aime moi non plus, ils soufflent le chaud et le froid comme jamais. Mais cela fonctionne bien dans ce second tome.

Indiscutablement, le récit devient plus sombre que le tome précédent. On découvre ce qui se trame dans le business du père d’Ivory, cette dernière va de déconvenue en déconvenue en côtoyant ce monde particulier.

Ivory n’est pas subitement devenue ma meilleure amie. Pour rappel, cette dernière m’avait plutôt agacée par son comportement très capricieux. Néanmoins, je lui ai trouvé plus de reliefs cette fois-ci. Elle n’est plus que cette gosse de riche pourrie gâtée et j’ai pu l’apprécier davantage.

Quant à Sébastian, ce dernier aussi se dévoile un peu plus, nous permet de tomber sous son charme. L’énergie qu’il place dans son travail et à résister aux avances d’Ivory est assez admirable et ne fait que le désirer davantage. Les rares moments où il se laisse un peu aller donnent envie d’en avoir plus, d’en découvrir plus.

La fin nous amène au comble de la tension, on termine le récit à la fois angoissé et le cœur déchiré. L’attente pour le tome 3 va être longue, c’est certain.

En résumé, ce tome 2 aura été pour moi une agréable surprise. Meilleur que le tome 1, j’ai pu apprécier davantage les personnages ainsi que les intrigues que j’ai trouvées plus équilibrées. La relation entre Ivory et Sébastian est plus électrique que jamais, les menaces qui pèsent sur la jeune femme n’ont jamais été plus pesantes et la fin nous laisse haletants.

(Cet avis a été rédigé pour le blog Un brin de lecture : ici)

jeudi 4 mars 2021

Ça sonnait mieux dans ma tête - Nina KENWOOD


Titre : Ça sonnait mieux dans ma tête

Auteur :Nina KENWOOD 

Edition : PKJ

Nombre de pages : 331 pages

Résumé : 

Dans la tourmente du divorce de ses parents, Natalie, grande gaffeuse maladroite, n'a pas la tête à sortir avec des garçons. Jusqu'à ce qu'elle rencontre Alex...

À dix-huit ans, Natalie termine sa dernière année de lycée et attend avec impatience de savoir dans quelle université elle pourra étudier. Mais pendant les vacances de Noël, ses parents lâchent LA bombe : ils divorcent. Pour fuir l'ambiance électrique, Natalie se réfugie chez ses meilleurs amis qui la poussent à profiter de la vie. Introvertie et très gaffeuse, Natalie n'a jamais embrassé personne et déteste aller en soirées, préférant la rêverie à la réalité. Mais quand elle tombe amoureuse du garçon qu'elle aurait dû éviter, sa vie se complique et la voilà obligée de sortir de sa coquille. Et si l'amour lui faisait enfin découvrir le monde réel ?

Mon avis : 

Je ne pensais pas autant aimé ma lecture, et pourtant ! 

J'ai adoré le personnage de Natalie de qui je me suis vraiment sentie proche. Son mal-être vis à vis de son physique a trouvé un écho presque douloureux en moi. Forcément, je comprenais le cheminement de ses pensées, ses appréhensions, ses doutes, sa façon de se saboter, tout ça m'a énormément parlé. 

En ce qui concerne le love interest dont je ne dévoilerai pas le nom puisque la 4e de cover entretient le secret à son sujet, je l'ai vraiment beaucoup aimé. J'ai adoré son caractère, son vécu, ce qu'il représente, c'était vraiment intéressant. De plus la relation qui se tisse avec Natalie est vraiment belle, pleine de petits papillons dans le ventre, maladroite comme peut l'être un premier émoi. 

Et j'ai aimé aussi les autres personnages, les amis plus complexes qu'on pourrait le penser, la façon dont, eux aussi, évoluent et les autres protagonistes que l'on pense clichés et qui, en définitive, ne le sont pas du tout. 

Je ne peux vraiment pas en parler beaucoup pour ne pas spoiler l'histoire qui se lit presque d'une traite ! 

lundi 1 mars 2021

Il était une fangirl, tome 1 : Cendrillon 2.0 - Ashley POSTON

Titre : Cendrillon, il était une fangirl 2.0

Auteur : Ashley POSTON

Edition : Lumen

Nombre de pages : 557 pages

Résumé : 

Et si Cendrillon était une fan, une vraie ?
La jeune Elle Wittimer, geek de son état, ne vit que pour Starfield, le grand classique de science-fiction dont son père était, lui aussi, un grand fan avant sa mort. Alors, quand le reboot de la mythique saga est annoncé au cinéma, elle croit devenir folle de joie. Sauf que c'est Darien Freeman, acteur de séries légères pour adolescents, qui décroche le rôle principal. Et ça, aux yeux d'Elle et de milliers de fans historiques du chef-d'œuvre, c'est intolérable.

Martyrisée par sa belle-mère et ses deux demi-sœurs qui mènent la grande vie et la prennent pour leur domestique, elle a hâte de voler enfin de ses propres ailes après sa dernière année de lycée. En attendant, elle assassine le pauvre Darien à longueur de posts – s'assurant, à sa grande surprise, une audience de plus en plus large sur les réseaux sociaux. Alors, quand le tournage du film commence pour le jeune comédien, les difficultés aussi ! D'autant qu'il doit apparaître à la plus grosse convention du pays, autrefois fondée par le père d'Elle en personne...

Lettre d'amour à la culture geek et lettre d'amour tout court, Cendrillon 2.0 inaugure une trilogie qui revisite les contes de fée sous l'angle de la fangirlitude. Saluée pour sa sensibilité et ses dialogues à mourir de rire, cette réinterprétation de Cendrillon est bourrée de charme et de clins d'œil aux films, aux livres et aux séries que nous connaissons tous.

Mon avis :

Les réécritures de l’histoire de Cendrillon, c’est un peu comme celles de la Belle et la Bête : on connait, mais on adore en lire et en relire.

Ce roman reprend bien les codes de Cendrillon avec les étapes clés que l’on peut connaître, ce qui a cet effet un peu rassurant, car on sait, d’une certaine manière, où on se dirige. Après, tout le talent de l’auteure a été d’imbriquer son propre univers, un univers fait de geek, de passion pour des séries télévisées, de cosplay, de convention, tout ce genre de choses qui fait vibrer quand on est un bon nerd (et fier de l’être).

Les personnages principaux, Ellie et Darien, sont attachants, chacun à leur façon. Ellie est une vraie Cendrillon, petit à petit elle prend confiance en elle, se bat pour ce qui lui dit à cœur et son évolution est belle à suivre. Quant à Darien, j’ai aimé son côté ambivalent, à la fois star à la fois geek et qui tente de concilier les deux.

Leur relation démarre doucement, dans l’anonymat de SMS. Leur passion commune pour Starfield les rapproche, la magie opère peu à peu et on se laisse captiver, forcément.

Sage, la récente amie d’Ellie est très attachante et apporte ce mordant qui manque parfois un peu à notre héroïne, à deux elles se complètent bien. Par contre, du côté de Darien, j’ai eu envie un nombre incalculable de fois de jeter Gail par la fenêtre. Cette femme n’est tellement pas à la hauteur, mon dieu.

Quant aux deux belles-sœurs, Chloé et Caliope, je n’en dirai pas trop, mais j’ai beaucoup aimé ce que l’auteure en a fait. Rien de follement original, le filon a déjà été exploité, mais cela rendait bien dans le récit.

J’ai énormément apprécié le dénouement, les choix de l’auteure étaient bien pensés et très satisfaisants avec aussi une part de maturité pour « l’après ».

En résumé, cette réécriture de conte dans un univers geek est une belle réussite. Rien n’est follement surprenant, forcément, mais l’histoire est tellement bien narrée que l’on se laisse porter, on se laisse entraîner sans chercher à lutter. Les personnages sont attachants, et la romance aussi douce qu’un bonbon.

(Cet avis a été rédigé pour le blog Un brin de lecture : ici)