lundi 27 juillet 2020

Cursebreackers, tome 1 : A Curse so Dark and Lonely - Brigid KEMMERER

Titre : Cursebreackers, tome 1 : A Curse so Dark and Lonely
Auteur : Brigid KEMMERER
Edition : Bloomsbury
Nombre de pages : 477 pages

Résumé : 


It once seemed so easy to Prince Rhen, the heir to Emberfall. Cursed by a powerful enchantress to repeat the autumn of his eighteenth year over and over, he knew he could be saved if a girl fell for him. But that was before he learned that at the end of each autumn, he would turn into a vicious beast hell-bent on destruction. That was before he destroyed his castle, his family, and every last shred of hope.

Nothing has ever been easy for Harper Lacy. With her father long gone, her mother dying, and her brother barely holding their family together while constantly underestimating her because of her cerebral palsy, she learned to be tough enough to survive. But when she tries to save someone else on the streets of Washington, DC, she's instead somehow sucked into Rhen's cursed world.

A prince? A monster? A curse? Harper doesn't know where she is or what to believe. But as she spends time with Rhen in this enchanted land, she begins to understand what's at stake. And as Rhen realizes Harper is not just another girl to charm, his hope comes flooding back. But powerful forces are standing against Emberfall . . . and it will take more than a broken curse to save Harper, Rhen, and his people from utter ruin.


Mon avis : 

Brigid KEMMERER, on se souvient à quel point j'adore ses livres. Du coup, j'ai plongé dans sa fantasy avec beaucoup d'attentes. 

En effet, non seulement il s'agit d'une fantasy, mais une réécriture de la Belle et la Bête par dessus le marché. Grosses attentes ! 

Le livre est un gros page-turner, à n'en pas douter. Toute la réécriture est fascinante, bien pensée et complète. Il y a bien plus dans ce roman qu'une simple romance. 

J'ai trouvé original que l'héroïne parte d'emblée avec un handicap physique et qu'elle fasse tout pour ne pas se laisser définir par lui. Par contre, je trouve que l'auteure a pris le parti de vraiment minimiser cet handicap qui, au final, est peu handicapant. Mais soit, je salue tout de même la volonté de vouloir inclure des personnages avec des blessures à différents niveaux, handicap inclus. 

Comme toujours le gros point fort du roman : les personnages ! 


Dans le noyau central, on suit Rhen, Harper et Grey, tous les trois tellement bien construits, consistants, attachants. Je l'ai ai tous les trois beaucoup aimés. 


Que ce soit Harper, son bon cœur, sa force, son entêtement, sa noblesse de cœur, une jeune femme qu'il est facile d'apprécier. 

En ce qui concerne Rhen, ce prince maudit se dévoile peu à peu. On découvre toutes les couches de sa personnalité, sa culpabilité, son sens du devoir, ce petit côté têtu qu'on apprécie. 

Et puis Grey, tellement complexe. Mystérieux sous sa façade de garde royal dévoué à son souverain. Je n'ai pas pu m'empêcher d'avoir un petit faible pour lui, je le reconnais. 

Bien plus que la malédiction, nos protagonistes et leurs alliés doivent faire face à de lourds soucis et tout gérer de front. On tremble pour eux, on angoisse à leur place, on vibre. 

Bref, ce premier tome est, pour moi, une réussite. J'avoue avoir beaucoup d'attentes pour la suite et j'ai peur d'être déçue. Je croise les doigts. 

vendredi 24 juillet 2020

Romance - Arnaud Cathrine

Titre : Romance
Auteur : Arnaud Cathrine
Edition : Robert Laffont (Collection R)
Nombre de pages : 304 pages

Résumé : 


C'est le mojito.
C'est un léger accident.
C'est parce qu'il n'a pas rencontré de fille.
C'est parce que je n'ai pas rencontré de garçon.
C'était juste pour essayer.
C'est pour avoir tout fait ensemble.
C'est pour tous les amis pareil.
C'est entre lui et moi.
C'est la première et la dernière fois.
C'est rien.
Ça va passer.


Mon avis : 

Honnêtement, j'étais partagée entre l'intrigue et la suspicion. Je ne savais vraiment pas à quoi m'attendre. 

Je ressors de la lecture et c'est un coup de cœur pour moi.  

Ce roman est vraiment une pépite à découvrir et je pense qu'il parlera à beaucoup de jeunes. 

On a vraiment l'impression de suivre le quotidien d'un jeune, ses déboires, ses peines et ses joies, ses folies et ses désirs. C'est vraiment authentique. 

La narration est proche, immédiate, aussi crue que peut l'être celle d'un jeune et pourtant elle n'en demeure pas moins poétique. 

Je me suis énormément attachée à Vince. Je l'ai adoré dans tout ce qu'il représente. Ce garçon qui a la bagarre facile mais qui est aussi un grand romantique. Homosexuel assumé à la recherche d'un amour sincère. Comment ne pas craquer ? 

Puis l'histoire avance et, comme Vince, j'attends que le jeune homme de ses rêves fasse son apparition, je suis aussi impatiente que lui. 

Et voilà que "l'événement" se produit. Je suis surprise, mais tout aussi emballée que Vince. Je plonge avec lui dans cette histoire, j'y crois, j'adore ce que je lis. Et puis, tout comme Vince, je commence à douter, et je déchante. 

Je me demandais vraiment comment le roman allait se terminer. Bien que j'aurais aimé une autre fin, j'aime toutefois le message qu'elle fait passer et finalement toute la réalité qu'elle implique. 

Je suis curieuse de découvrir s'il s'agit d'un tome unique car, pour moi, certains arcs narratifs n'ont pas vraiment été refermés et du coup, s'il s'agit d'un one-shot, je ne comprends pas leur utilité. Je pense notamment à Oliver.

J'espère qu'il y aura une suite, j'espère retrouver Vince. 

samedi 18 juillet 2020

Triangle Amoureux (ou pas) - Marisa KANTER

Titre : Triangle Amoureux (ou pas)
Auteur : Marisa KANTER
Edition : Lumen
Nombre de pages : 433 pages

Résumé : 


Hallie et son meilleur ami sur Internet, Nash, peuvent parler de tout... sauf de qui elle est vraiment - un secret qu'elle garde jalousement pour une raison mystérieuse. Sur les réseaux sociaux, elle incarne Kels, l'énigmatique créatrice d'un bookstagram à qui ses coups de cœurs littéraires inspirent des recettes inédites de cupcakes. Kels a tout ce dont manque Hallie : des amis par dizaine, une assurance inébranlable... et Nash.
Mais ça, c'était avant. Au détour d'un énième déménagement, Hallie tombe par hasard sur Nash, le vrai, en chair et en os. Bonne nouvelle ? Pas vraiment... Car quand vient l'instant de se présenter, dos au mur, elle choisit de mentir. Furieuse de devoir entretenir cette mascarade dans les couloirs de l'unique lycée de leur petite ville, elle commence par battre froid le garçon à qui elle révèle pourtant presque tout d'elle chaque soir sur les réseaux sociaux. Si elle franchit le pas et révèle qui elle est, c'en est fini de leur amitié et de sa notoriété sur Internet...
Un triangle amoureux... à deux ! Voilà le casse-tête à vous rendre fou - le piège infernal - qui s'est refermé sur Hallie. Tour à tour plein de suspense, émouvant et drôle, ce roman explore les mystères et les complexités de l'image qu'on peut donner en ligne, par rapport à celle qu'on a dans la vie.


Mon avis :

Le résumé était intriguant et la couverture très colorée avec ce décor un peu rétro m'avait séduite (une amie qui se reconnaîtra me contredira, mais soit...). 

Il est vrai que le pitch avait tout pour séduire. Plonger dans une histoire dont l'héroïne est une bookstagrammeuse, c'est assez tentant quand on évolue soi-même dans cet univers. Et c'est un aspect du livre que j'ai beaucoup aimé. Ce côté univers de l'édition, révélation de couverture, discussion avec des amis rencontrés sur le net... Oui, ça m'a beaucoup parlé. 

Malheureusement, l'engouement s'est arrêté là pour moi. 

Je n'ai pas compris les choix de Hallie quant au fait qu'elle mente sur son identité auprès de Nash. Vraiment, je n'ai pas compris son entêtement, surtout quand tout prend des proportions énormes et qu'elle s'enlise dans les ennuis. Je ne dis pas que l'histoire est mauvaise, mais ça ne l'a pas fait pour moi. Je pense que le caractère d'Hallie est trop éloigné du mien pour que je puisse m'attacher à elle ou que je puisse abonder dans son sens. 


Et vu que ce comportement représente la majorité de l'histoire, c'était cuit. 


Je l'ai lu jusqu'au bout. La résolution n'a pas su me satisfaire non plus, je ne sais pas si j'aurais réagi comme Nash. Bref, je suis déçue parce que j'espérais vraiment passer un bon moment avec cette histoire.  

Dégénérescence - Léna JOMAHE

Titre : Dégénérescence
Auteur : Léna JOMAHÉ
Edition ; Plume Blanche
Nombre de pages : 306 pages

Résumé : 


ADDY est jeune, belle, et l'héritière du Royaume d'Amérique. Mais elle est atteinte d'une maladie mortelle, la Dégénérescence des Organes Vitaux. Son seul espoir de survie : recevoir une greffe d'un sujet compatible, mais cela signifierait pour elle de voler la vie d'un autre.

JULIAN est un jeune homme intelligent mais subversif. Né dans les bas-fonds de la société, il est prêt à tout pour renverser la royauté, même à risquer sa vie. La peine pour son dernier esclandre ? Une sentence pire que la mort.

ILS n'auraient jamais dû se rencontrer...


Mon avis : 

Voilà un roman dont le résumé est pour le moins intriguant, une dystopie comme on les apprécie. 

Au fil de la lecture, nous alternons entre les points de vue d'Addy et de Julian. Peu à peu, nous découvrons leur monde, leur quotidien et leurs perceptions vis-à-vis de ceux-ci. 

Addy est une princesse comme on en rencontre rarement. Elle ne supporte pas sa condition, se rend bien compte que quelque chose ne tourne pas rond dans la société dans laquelle elle évolue et doit se débattre en permanence contre un entourage aux mœurs étriquées. 

Julian porte en lui toute la fougue de son âge. Il est révolté et déterminé à faire bouger les choses. 

Les actions de Julian les mènent jusqu'à une rencontre, une rencontre qui les changera tous les deux pour toujours. 

J'ai trouvé l'univers bien construit. Un univers sombre et peu optimiste dans lequel il est clairement question de survie pour la majorité de la population. 

Les actions s'enchaînent et conduisent les personnages dans des situations que l'on n'envisage pas. J'ai parfois trouvé certains passages un peu lents, mais globalement le rythme est bon. 

Les personnages ne manquent pas de caractère, les échanges entre eux sont souvent explosifs !

J'avais envisagé plusieurs fins et il s'est avéré que j'avais au moins imaginé l'une d'entre elles. J'ai trouvé le choix judicieux et adapté à l'histoire. C'est assurément une fin qui ne laissera pas indifférent. 

Un roman qui plaira aux amateurs de dystopie, à n'en pas douter !

lundi 13 juillet 2020

Call it what you want - Brigid Kemmerer

Titre : Call it what you want
Auteur : Brigid Kemmerer
Edition : Bloomsbury
Nombre de pages : 384 pages

Résumé :


When his dad is caught embezzling funds from half the town, Rob goes from popular lacrosse player to social pariah. Even worse, his father's failed suicide attempt leaves Rob and his mother responsible for his care.

Everyone thinks of Maegan as a typical overachiever, but she has a secret of her own after the pressure got to her last year. And when her sister comes home from college pregnant, keeping it from her parents might be more than she can handle.

When Rob and Maegan are paired together for a calculus project, they're both reluctant to let anyone through the walls they've built. But when Maegan learns of Rob's plan to fix the damage caused by his father, it could ruin more than their fragile new friendship . . .

In her compulsively readable storytelling, Brigid Kemmerer pens another captivating, heartfelt novel that asks the question: Is it okay to do something wrong for the right reasons?


Mon avis : 

Brigid Kemmerer a définitivement gagné mon affection avec que j'ai lu ses deux romans traduits en français : PS tu me manques et PS je ne t'ai jamais dit. 

Lorsque j'ai découvert ce roman en VO, je n'ai pas pu résister. 

Honnêtement, je ne m'inquiétais pas trop de savoir si j'allais aimer ou non. Et j'ai eu raison. Bien sûr, à nouveau, l'auteure m'a embarquée dans son histoire, m'a présenté des personnages auxquels je me suis attachée. 

Rob, Meagan, Owen Samantha, Connor... Tous ces personnages sont tellement consistants, complexes, nuancés. J'ai aimé les suivre, être d'accord puis en désaccord avec eux. Cela renvoie finalement à toute cette part de complexité mais aussi de contradiction que l'on a en chacun de nous. 

J'ai été surprise plus d'une fois par les tournures choisies par l'auteure, j'ai aimé les sujets qui sont traités. Parfois lourds, mais vraiment bien amenés. 

La plume est belle, efficace, immersive et sensible. Elle nous plonge au cœur des sentiments de ses personnages. 

Il ne me reste plus à présent qu'à plonger dans la saga fantasy de l'auteure ! 

samedi 11 juillet 2020

Heartstopper, tome 3 : Un voyage à Paris - Alice OSEMAN

Titre : Heartstopper, tome 3 : Un voyage à Paris
Auteur : Alice OSEMAN
Edition : Hachette
Nombre de pages : 357 pages

Résumé : 

Ceci est l’histoire de deux lycéens. Amis, puis petits amis, ils apprennent ensemble à affronter le regard des autres. Depuis que Nick a fait son coming out auprès de sa mère, Charlie et lui tentent de plus en plus de s’affirmer en tant que couple. Mais entre les cours et les examens, ils peinent à trouver le temps de se voir. Heureusement, le voyage scolaire arrive à grands pas ! Et quoi de mieux qu’une excursion à Paris pour se retrouver entre amoureux ?

Mon avis : 

Comme je l'avais précisé, il n'était pas question pour moi d'attendre longtemps avant de découvrir le troisième tome de cette saga. 

C'est donc avec empressement que je me suis replongée dans l'histoire de Charlie et Nick. Le résumé donne un bon aperçu de ce que nous propose ce troisième volet sans en dire trop. 

J'ai été très étonnée, agréablement surprise, par les sujets abordés ici, des sujets toujours aussi importants et dont la résolution surviendra certainement dans le ou les tome(s) suivants. 

Comme depuis le début, la délicatesse, l'émotion et l'authenticité sont au rendez-vous. C'est une romance imparfaite mais crédible. Le dialogue entre Nick et Charlie n'est pas parfait, mais ils ont à cœur de bien faire. 

De nouvelles épreuves les attendent, mais ils croient en leur couple et nous, on y croit avec eux ! 

Vivement la sortie du tome 4 !


jeudi 9 juillet 2020

T'atteindre - Elle SEVENO

Titre : T'atteindre
Auteur : Elle SEVENO
Edition : Hugo&Cie
Nombre de pages : 380 pages 

Résumé : 


Une vidéo. C’est ce qu’il a fallu pour bouleverser la vie du jeune Aidan.


Dessus : une danseuse en pleine chorégraphie.

A l’intérieur de lui, c’est le chaos : il faut qu’il danse à ses côtés.

Fini les terrains de sport, il se met au classique. Seul cet objectif compte désormais, et il le défendra contre les préjuges et les moqueries.

Des années plus tard, Aidan touche son rêve du doigt. Il a intégré la même école que son idole, mais a du mal à se plier à la discipline extrême qu’on lui impose. Respecter les règles n’a jamais été son fort…


Mon avis : 

T’atteindre, c’est un cri d’amour à la danse. Tendre, passionné, authentique.

Au fil des pages, nous plongeons dans cet univers un peu mystérieux, un peu hors d’atteinte. J’ai vraiment adoré m’immerger dans cette histoire, j’avais moi aussi, le temps de quelques pages, l’impression d’appartenir à une troupe de danseurs et vivre cette passion parmi eux.

Je pense que ce roman parlera beaucoup aux amoureux de la danse, qu’elle soit classique, hip-hop, contemporaine ou n’importe quelle autre.

Si j’ai eu un peu de mal avec Aidan et Maya au début, une fois qu’ils se retrouvent dans la troupe de Marco, j’ai été bien incapable de les lâcher. Cette passion de la danse qui les unit, cette symbiose qu’ils partagent, transpirent à travers les mots et la tension qui émane d’eux donne un vrai coup de chaud.

Chacun d’eux a ses blessures, mais chacun d’eux doit apprendre à passer outre ou à faire la paix avec son passé pour tenter t’atteindre l’autre.

Les autres personnages comme Marco, Elliot, Gabriella ou encore Mia, qui arrive un peu plus tard, donnent beaucoup de relief à l’histoire et sont des personnages tout aussi attachants.

La plume d’Elle Seveno est fluide et immersive. Comme je le disais, on plonge au cœur du monde du spectacle avec ravissement.


En résumé, ce roman est un condensé de passion forte, de sentiments explosifs et de résilience. La progression des personnages ne se fait pas sans heurt, mais les révélations n’en sont que plus appréciables. Aidan et Maya forment un couple explosif, intense auquel on s’attaque. Si le début a été un peu lent au démarrage pour moi, la suite m’a totalement happée. 

(Cet avis a été rédigé pour le blog Un brin de lecture : ici)

mardi 7 juillet 2020

La Toute Première Fois - Cameron LUND

Titre : La Toute Première Fois
Auteur : Cameron LUND
Edition : Michel Lafon
Nombre de pages : 407 pages

Résumé :


“Attends d’être prête”, disent toujours les gens. Mais comment sait-on qu’on est prête ? Si coucher signifie risquer d’avoir le cœur brisé, d’être tournée en ridicule ou de souffrir, je ne suis pas certaine de l’être un jour.

Keely vient d’avoir 18 ans et elle est la seule de ses amies à ne jamais “l’avoir fait”. Quand elle rencontre Dean, elle en a envie mais a terriblement peur de paraître inexpérimentée. Un plan presque parfait prend alors forme dans sa tête : demander à son meilleur ami, Andrew, d’être sa toute première fois et de lui apprendre les règles du jeu. Mais c’est bien connu : en amour, il n’y a pas de règles qui tiennent…


Mon avis : 

Avant toute chose, je tiens à remercier les éditions Michel Lafon pour ce partenariat. 

Ce roman, j'avais très envie qu'il me plaise. Alors que je referme le livre, je suis enchantée que la magie ait opéré. J'ai passé un excellent moment en compagnie de Keely, Andrew, Dean, Hanna, Danielle et les autres. 

Le thème abordé est important et je trouve qu'il est bien amené. On parle ici de toutes les idées que l'on se fait du sexe, de la première fois. Des exigences que l'on attend d'une fille, mais aussi d'un garçon. La pression que la société et les bandes de copains peuvent parfois poser sur les épaules de jeunes encore incertains, encore dans le flou. 

Le message que véhicule l'auteure est primordiale : chacun fait comme il le sent. Il ne faut pas se forcer pour tenter de plaire à quelqu'un, il ne faut pas se laisser influencer par les copines qui trouvent ça amusant de régir votre vie ou votre première fois. 

Même si mon regard d'adulte a parfois eu du mal avec le comportement de Keely, mon âme d'adolescente ne pouvait que comprendre ses tourments et les mauvais choix qu'elle a parfois faits. Le récit nous rappelle que, pour certains, le lycée peut vraiment devenir un enfer et que les rumeurs sont un fléau. 

J'ai bien aimé Andrew, qui sort un peu des clichés des garçons de son âge. On le sent plus réfléchi, plus posé, même s'il n'hésite pas à se donner un genre un peu plus cool (qui lui va bien) pour se fondre dans la masse. L'amitié qu'il partage avec Keely est vraiment belle et touchante. 

J'ai aussi aimé les personnages secondaires et surtout Danielle. Certes elle est peste, pimbêche, mais elle est aussi bien plus que ça. Ensuite, il y a les personnages comme Hannah et Ava, un peu plus en retrait mais qui apportent du relief à l'histoire. 

J'ai vraiment apprécié le déroulement de l'histoire et j'ai adoré le dénouement. 

Vraiment je le recommande. 

Love & Lies on Campus - part 3 - Emma GREEN

Titre : Love & Lies on Campus - part 3
Auteur : Emma GREEN
Editeur : Addictives (Luv)
Nombre de pages : 145 pages

Résumé : 

À la fac de San Diego, depuis quatre ans, Arlo Sheridan est chez lui : ici il respire vraiment. Enfin, il respirait, jusqu'à ce que "Baby Tillie" ait l'âge de les rejoindre sur le campus, Colleen et lui.

Colleen, c'est la grande sœur de Tillie et la meilleure amie d'Arlo. Ces deux-là sont liés par un truc indéfinissable et rien ni personne ne pourrait passer avant leur amitié.

Mais la petite sœur intouchable n'a plus rien d'un bébé. Son arrivée pourrait même tout changer...
Arlo a été chargé de veiller sur les sœurs Sinclair comme un grand frère. Parce que sur le campus de la San Diego State University, les dangers sont partout.
Et surtout là où on ne les attend pas. Peut-être même que le plus grand danger, pour elles deux, c'est lui.


Mon avis : 


Troisième et dernière partie de ce roman ! La partie de toutes les révélations et des issues tant attendues.

Une fois le récit terminé, toutes les questions ont enfin trouvé leur réponse. Nous savons enfin ce qu’il est advenu de Colleen et je dois bien avouer que l’idée était bien trouvée et bien amenée. Au fil de cette troisième partie, la tension s’intensifie jusqu’à l’ultime révélation qui nous explose au visage comme un véritable coup de poing.

Et puis, lorsque la fin arrive, j’ai trouvé la façon de conclure très douce et originale, sans en faire trop, les auteures nous offrent une projection de ce qu’il advient des personnages et cela permet de clôturer en beauté l’histoire de Tillie et Arlo.

 En ce qui concerne la relation entre Tillie et Arlo, la magie n’aura pas opéré pour moi. De la première à la dernière partie, je regrette de ne pas avoir su m’attacher à eux. Que ce soit individuellement ou pour le couple qu’ils faisaient. Je n’ai vraiment pas pu m’accrocher à Arlo dont le caractère m’a plus souvent agacée qu’autre chose et j’ai trouvé, à titre personnel, qu’il y avait trop de tension sexuelle et pas assez de sentiments amoureux, à mon goût.

J’ai apprécié le fait que les personnages secondaires (comme le frère d’Arlo ou le frère de Tillie) ne soient pas en reste et que l’on résolve aussi leur arc narratif, même s’ils ne prennent pas une place prépondérante dans le récit, cela donne quand même un sentiment d’aboutissement pour l’histoire dans sa globalité.

En résumé, cette ultime partie conclut une histoire qui m’aura offert des hauts et des bas. Certaines intrigues étaient, à mon sens, intéressantes, principalement celles liées à Colleen, d’autres m’ont complètement horripilée : la relation entre Tillie et Arlo. Cependant, la fin aura eu le mérite d’être inattendue et bien menée. Le ressenti final est donc mitigé en ce qui me concerne. Peut-être avais-je trop d’attentes ?


(Cet avis a été rédigé pour le blog Un brin de lecture : ici)

samedi 4 juillet 2020

Heartstopper, tome 2 : Un secret - Alice OSEMAN

Titre : Heartstopper, tome 2 : Un secret
Auteur : Alice OSEMAN
Edition : Hachette 
Nombre de pages : 300 pages

Résumé : 


Voici l’histoire de deux lycéens.
Deux amis qui ont appris à se connaître, à s’apprécier.
Puis un baiser a tout fait basculer.

Un baiser et Nick a paniqué.
Il aime Charlie.
Il veut être avec lui. Mais est-il prêt à affronter le regard des autres ?

Cette question, il ne peut la résoudre seul.
Heureusement, Charlie est à ses côtés.
Et, ensemble, main dans la main, ils vont avancer.


Mon avis : 

Sitôt le tome 1 lu, je me suis précipitée sur le tome 2 ! 

Ce second tome se concentre sur Nick et les questions qu'il se pose quant à son orientation sexuelle. C'est très touchant, authentique et je pense que ça parlera à beaucoup de jeunes qui se trouvent (ou se sont trouvés) dans cette situation. 

Rien n'est encore gagné pour Nick et Charlie, mais on a beaucoup d'espoir pour leur couple et on ne peut que leur souhaiter le meilleur. 

Comme pour le tome 1, tout se lit très vite. 

Ce que j'ai envie de souligner c'est le soin que porte l'auteure à donner du réalisme. Ce n'est pas romancé à l'excès. C'est maladroit, c'est fragile, c'est bancal. C'est réel. 

Je lirai le tome 3 sans trop tarder !