dimanche 22 avril 2018

Elia, la Passeuse d'Âmes, tome 1 - Marie VAREILLE

Titre : Elia, la Passeuse d'Âmes, tome 1
Auteur : Marie VAREILLE 
Edition : PKJ jeunesse
Nombre de pages : 317 pages 

Résumé : 


“Les prophéties ne s’accomplissent que si quelqu’un a suffisamment de courage pour les réaliser”

Elia vit dans une dictature divisée en deux catégories : l’élite, les Kornésiens, et la classe exploitée, réduite en esclavage : les Nosoba. Elia est une Kornésienne. À quinze ans à peine, elle exerce en tant que passeuse d’âmes à l’hôpital de la capitale du pays : elle euthanasie tous ceux qui seraient considérés comme inutiles ou dangereux pour la communauté. Un jour, un jeune Nosoba, de la caste des intouchables parvient à la convaincre de l'aider à s’échapper, alors même qu'elle avait ordre de l'exécuter. Accusée de trahison, Elia s'enfuit...


Mon avis :

Cela faisait un moment (bien plus d'un an, je pense) que je souhaitais découvrir ce livre. 

Replonger dans une dystopie a été un pur moment de plaisir. J'ai tout aimé dans ce roman. d'un bout à l'autre. 

L'univers dystopique est complet et immersif, sombre et prenant. Le travail de l'auteur est à souligner.

Les personnages sont extrêmement bien construits et attachants, Elia donne parfois un air de déjà vu par certaines de ses actions mais on lui pardonne sans mal car on aime ce genre d'héroïne courageuse, bienveillante et altruiste. J'ai aimé Solstan, tout le mystère qui plane autour de lui et son amitié sans faille. J'ai été attendrie par Tim et j'ai vraiment hâte de le revoir. J'ai été touchée par Arhia qui est beaucoup plus complexe qu'elle n'y paraît de prime abord. 

L'intrigue est vraiment bien menée, tous les dénouements arrivent toujours au bon moment et nous tiennent en haleine tout au long du récit. Il y a une petite pointe de romance, des prémices, un interlude... J'espère que cela évoluera dans les tome 2 et 3 car cela pourrait être vraiment intéressant (et puis, comme vous le savez, j'adoooooore les romances).

Je salue la plume de l'auteur, belle et efficace, vraiment c'était fluide et agréable à lire. 

J'ai vraiment hâte de lire le tome 2, vraiment.

vendredi 20 avril 2018

Cruel Beauty - Rosamund HODGE

Titre : Cruel Beauty
Auteur : Rosamund HODGE
Edition : Balzer+Bray
Nombre de pages : 346 pages

Résumé : 

Betrothed to the evil ruler of her kingdom, Nyx has always known that her fate was to marry him, kill him, and free her people from his tyranny. But on her seventeenth birthday when she moves into his castle high on the kingdom's mountaintop, nothing is what she expected-particularly her charming and beguiling new husband. Nyx knows she must save her homeland at all costs, yet she can't resist the pull of her sworn enemy-who's gotten in her way by stealing her heart.

Mon avis :

Je viens de passer un excellent moment de lecture ! 

Rosamund Hodge nous propose une revisite du célèbre conte de la Belle et la Bête. Toutefois, elle parvient, avec brio, à créer sa propre histoire et ne garder que la trame très globale de l'histoire originelle et quelques légers clins d’œil.

Ce roman est bien plus qu'une adaptation, il y a un mélange de mythologie grecques, d'autre comptes comme rumpelstiltskin, d'inventions fort ingénieuses qui créent un univers sombre et mystérieux, un univers qui nous enveloppe et nous emporte. L'histoire est vraiment bien construite et nous allons de révélations en surprises, certaines pouvant être devinées, mais globalement, c'est top. 

J'ai adoré les personnages, tout sauf clichés. L'héroïne avec sa part d'ombre qu'elle assume pleinement, Ignifex est excellent également. La soeur de Nyx, Astraia est plus complexe qu'elle n'y paraît, tout se joue et se déjoue, les personnes se révèlent ou évoluent. C'est vraiment top. 

Le seul petit bémol, pour moi, réside dans la romance. Bien qu'elle prenne son temps pour arriver, je l'ai trouvée abrupte. Comme si, arrivée, à ce stade du récit l'auteur s'était dit "j'ai besoin qu'ils s'aiment, allez go". Certes, elle prépare un peu le terrain, mais pas assez pour que le moment où Nyx tombe amoureuse d'Ignifex me paraisse suffisamment crédible. Rien de dramatique toutefois, ça ne m'a pas empêchée de poursuivre ma lecture ou de l'apprécier mais je n'ai pas vibré sur leur relation. C'est un petit regret que j'ai, moi qui aime tant les histoires d'amour. 

Le style est fluide et accessible, quelques petits mots que j'ai dû aller vérifier de temps en temps, mais rien de bien méchant. 

C'est un livre qu'il faut découvrir !

mardi 10 avril 2018

36 questions pour savoir si tu m'aimes - Vicki GRANT

Titre : 36 questions pour savoir si tu m'aimes - Vicki GRANT
Auteur : Vicki Grant
Edition : Michel Lafon
Nombre de pages : 313 pages

Résumé :


L’amour peut-il être provoqué ? Tel est le sujet de l’étude à laquelle participent Hildy, 18 ans, qui cherche à se lancer un défi, et Paul, 19 ans, qui n’est là que pour les quarante dollars qu’il peut empocher. Ils ne se sont jamais vus et doivent se poser 36 questions pour apprendre à se connaître comme « À quoi ressemblerait une journée parfaite pour vous ? », « Si une boule de cristal pouvait vous révéler la vérité, que voudriez-vous savoir ? » ou encore « Quand avez-vous pleuré pour la dernière fois ? ».

Au fil de leurs échanges, ils vont rire, pleurer, se mentir et apprendre à se connaître. Mais aussi découvrir les secrets douloureux que chacun essayait de garder enfouis. Cela suffira-t-il à faire naître des sentiments ?

DEUX ÉTRANGERS. DEUX SECRETS. 36 QUESTIONS POUR TOMBER AMOUREUX.


Mon avis :

Avant toute chose, je tiens à remercier les éditions Michel Lafon pour ce partenariat. 

Si vous êtes familiers avec ce blog, vous avez bien dû en déduire que j'étais une grande amatrice de romance. J'aime la romance sous toutes ses formes et dans tous les contextes : le contemporain, la science-fiction, la fantasy, la bit-lit, la jeunesse, young adult, new adult... Bref, de mon point de vue totalement subjectif et personnel, une histoire doit comporter une touche de romance pour me satisfaire pleinement (et parfois même plus qu'une touche, hahaha). 

Ce roman, au vue de la quatrième de couverture, avait donc déjà les bonnes bases pour me plaire. 

Et je dois bien dire que j'ai passé un excellent moment, il ne m'aura fallu que trois sessions de lecture réparties sur deux jours et, hop, l'affaire était faite.

La majorité du récit est constituée de dialogues entre Paul et Hildy sous forme de :

PAUL : 
HYLDY : 

Plus quelques chapitres où les protagonistes et personnages secondaires sont mis en mouvements. 

Les personnages sont crédibles et attachants, Paul et Hildy sont vraiment bien travaillés et je me suis vraiment attachée à eux. Les personnages secondaires frôlent parfois le cliché mais sans que cela soit dérangeant. 

La force du livre réside dans les dialogues qui sont superbement bien construits et prenants.

Les secrets se révèlent à la toute fin et ont été à la hauteur de mes attentes.

Il est difficile d'en dire beaucoup sur ce roman car l'essentiel se base sur,  comme je l'ai déjà dit, des dialogues, les révélations et informations nous sont proposées tout au long de ceux-ci. Tout est à découvrir avec délice.  

Une lecture addictive, une romance qui se dévoile avec justesse et pertinence. J'ai vraiment aimé. 

lundi 9 avril 2018

Le Dernier Royaume, tome 5 : L'Ouragan de Cristal - Morgan RHODES

Titre : Le Dernier Royaume, tome 5 : L'Ouragan de Cristal 
Auteur : Morgan RHODES
Edition : Michel Lafon
Nombre de pages : 430 pages

Résumé : 


Magnus et Cléo devront tester la force de leur amour face au retour du terrible roi du sang qui se prétend un homme changé, en quête de rédemption. 

Lucia : enceinte de l’enfant d’une Sentinelle, elle a échappé aux griffes du terrible dieu du Feu. Alors que la magie qui l’habite s’éteint progressivement, elle est prête à tout pour accomplir la prophétie qui assurera la survie de son enfant, quitte à le payer de sa vie. 

Amara : celle qui a pris le trône de Mytica de force se retrouve dans l’incapacité de déchaîner le pouvoir aquatique du cristal qu’elle a volé. Sans cette magie, la gloire et la vengeance restent hors de portée pour elle.

Jonas : de retour à Mytica, le rebelle souhaite renverser Amara, mais le destin le pousse sur le chemin de la belle princesse Lucia et il la rejoint dans une périlleuse aventure. 

Et quelles sont les ténèbres relâchées par le Prince Ashur lorsqu’il s’est si impudemment joué de la mort, et qui en paiera le prix ?


Mon avis : 

Avant toute chose, je tiens à remercier chaleureusement les éditions Michel Lafon pour ce partenariat.

Deux ans se sont écoulés depuis la lecture du dernier tome, j'ai donc été plus que ravie d'apprendre la sortie de ce cinquième tome. 

Je dois avouer que ces deux années ont pesé quand il a fallu se replonger dans le récit. En effet, je ne savais plus qui était qui et qui avait fait quoi... 

Ceci dit, une fois ce moment de flottement passé, ce ne fut que du plaisir tout au long des 430 pages. 

J'ai adoré retrouver Magnus et Cléo, c'est un duo que je n'aurais pas pu imaginer au premier tome et tout le brio de l'auteure aura été de le rendre crédible. Ce n'est pas facile pour eux et ils s'apprivoisent encore, mais vraiment, je les adore tous les deux.

Gros bravo aussi pour le personnage de Gaius, le roi de sang, que nous découvrons... sous un autre jour. Même si son comportement n'a pas changé d'un tout au rien, il y a plus de nuances. Je n'irais pas jusqu'à dire que je l'apprécie, loin de là, mais j'aime énormément suivre son évolution. 

Lucia commence à retrouver lentement grâce à mes yeux, mais elle a encore du chemin à faire et l'auteure ne l'épargne vraiment pas. 

Jonas poursuit sa quête de justice et de rétablissement de l'ordre, un personnage droit sur qui on peut compter. Je suis contente qu'il ait eu un peu de répit dans ce tome. Même si des événements inattendus lui tombent dessus, rien de dramatique cette fois (ouf). 

Pour le reste, les autres personnages sont toujours aussi intéressants et apportent leur pierre à l'édifice, je suis contente de revoir davantage Nic et ses déboires avec Ashur.

Les intrigues et les révélations sont parsemées tout au long de l'histoire, ce qui le rythme divinement bien !

Un récit prenant et tout aussi efficace, j'ai adoré, sans conteste. 

On me souffle à l'oreillette qu'il doit y avoir un sixième tome... Il faut absolument que ce tome 5 fasse beaucoup de bruit afin que Michel Lafon achète le tome 6 et le fasse traduire ! Il nous faut absolument la conclusion de cette histoire !!


samedi 24 mars 2018

La Couleur du Mensonge - Erin BEATY

Titre : la Couleur du Mensonge
Auteur : Erin Beaty
Edition : Lumen
Nombre de pages : 506 pages

Résumé : 


Sage Fowler, seize ans, est une bâtarde recueillie par un oncle riche et respecté. Sa seule chance de s’en sortir ? Épouser un beau parti. Elle se présente donc chez une entremetteuse – l’une de ces femmes chargées d’évaluer le potentiel des candidats au mariage, et dont les décisions font et défont les fortunes d’une famille, voire d’un pays tout entier. Mais avec sa légendaire indiscipline et sa langue trop acérée, la jeune fille échoue lamentablement. Amusée par son cynisme et son sens aigu de l’observation, la marieuse lui propose toutefois de devenir apprentie.

Sage s’embarque donc dans un périple vers la capitale pour assister au Concordium – là où, tous les cinq ans, se décident les unions les plus importantes – avec un groupe de jeunes filles triées sur le volet. Cette précieuse cargaison est escortée par un bataillon de soldats d’élite qui ne tarde pas à réaliser qu’ils sont tous sur le point de se jeter dans la gueule du loup : le pays voisin prépare une invasion et chaque étape du voyage pourrait bien être la dernière. Spécialiste des missions de reconnaissance, l’un des membres de la troupe sollicite alors l’aide de Sage. Mais plus elle avance dans ses recherches plus elle découvre, horrifiée, que tout le monde joue double jeu… à commencer par son recruteur lui-même ! Et, doucement, le piège se referme sur elle…


Mon avis : 

J'en avais entendu tellement de bien... Je me suis jeté dessus dès sa sortie chez les éditions Lumen. 

Alors, juste pour que vous soyez prévenus si vous n'avez pas prêté attention au nombre de pages indiqué... C'est un PAVÉ ! 

Mais un pavé rempli de merveilles, qu'on se le dise. C'est un coup de cœur incontestable pour moi. 

L'auteur nous présente un univers riche et travaillé, il n'y a pas de grosse révolution mais tout est très cohérent et la grande force est indéniablement le tissage des intrigues, la révélation progressive des secrets, les dénouement. C'est vraiment savoureux. 

Les personnages sont extrêmement bien travaillés, Sage est attachante, elle est forte, intelligente, imparfaite, on se sent proche d'elle. Quant à Quinn, Ash, Charlie, Rob et les autres (je fais exprès de mettre plein de noms car il y a tout une intrigue avec des personnages qui est vraiment génial, je m'en voudrais de spoiler) sont vraiment très aboutis aussi et attachants à souhait. 

La romance évolue à un rythme tout à fait crédible qui nous permet de l'apprécier et de la faire paraître plausible. Une naissance progressive de sentiments basée sur l'apprentissage et la découverte de l'autre. J'aime ce genre de romance, énormément. 

L'écriture est fluide, je ne parlerai pas de la plume de l'auteur puisque je l'ai lu en français. Mais la plume de la traduction est en tout cas très agréable à lire. 

Je recommande plus que vivement et j'ai hâte de lire la suite !

dimanche 11 mars 2018

The Vanish Girl - Laura THALASSA

Titre : The Vanish Girl
Auteur : Laura THALASSA
Edition : Michel Lafon
Nombre de pages :

Résumé : 

Chaque nuit, après s’être endormie, Ember Pierce disparaît. Elle peut alors se téléporter n’importe où: à l’étranger dans une ville inconnue ou dans la chambre d’un garçon qui la fait craquer. Après dix minutes, son temps écoulé, elle retourne dans son lit. C’est un secret qu’elle a réussi à conserver pendant ces cinq dernières années. Mais, maintenant, quelqu’un d’autre est au courant.
Une semaine après son dix-huitième anniversaire, un garçon superbe, Caden Hawthorne, la kidnappe et la livre au gouvernement avant de disparaître sous ses yeux. Ember comprend alors deux choses : elle n’est pas seule et les gens comme elle – les téléporteurs – sont utilisés comme une arme.
Expédiée dans un camp d’entraînement quasi militaire, Ember découvre qu’on lui a affecté Caden comme partenaire. Ils doivent désormais travailler main dans la main lors de missions de téléportation pour le gouvernement, toutes plus risquées les unes que les autres. Mais Ember compte retrouver sa liberté et elle se rapproche de Caden, qui semble détenir la clef qui la fera sortir de cette prison. Si elle parvient à rester en vie !

Mon avis :

Avant toute chose, je tiens à remercier les éditions Michel Lafon pour ce partenariat.

Une couverture sublime, une quatrième de couverture accrocheuse. Qu'allait me réserver cette lecture  ?

J'ai passé un excellent moment en compagnie d'Ember et Caden ! 

L'histoire est bien ficelée, il y a un vrai travail de construction du récit d'un point de vue des intrigues, des sous-intrigues, les révélations sont distillées tout au long du récit. Il y a de l'action qui ponctue le tout et une très belle histoire d'amour prenante. L'originalité est au rendez-vous et on sent le travail de recherche de l'auteur sur plein de petites choses qui ont toute leur importance comme les armes, les entraînements, la boxe,... ça paraît idiot comme ça, mais les explications sont justes et claires, ce qui ajoute à l'authenticité du récit. 

Les personnages sont authentiques et variés, quelques légers clichés mais ils ne dérangent pas du tout. 
Ember est forte mais avec des faiblesses qui la rendent attachante. C'est un personnage auquel on peut aisément s'identifier. 
Caden.... Caden fait partie de la catégorie des bookboyfriend. On ne peut que l'aimer. Fort, badass, un brin arrogant (juste ce qu'il faut), tendre, attentionné... Voilà voilà...
Pour les autres personnages, en dehors de Désirée qui est un peu plus présente et détestable à souhait et Adrian qui est énigmatiquement intéressant, ils gravitent autour de nos deux héros en apparaissant crédibles sans être remarquables non plus. 

La fin nous laisse sur un beau cliffhanger qui ne donne qu'une envie : lire la suite !

Voici une lecture que je recommande !

samedi 3 mars 2018

Les Eternelles - Shelby MAHEUX

Titre : les Eternelles
Auteur : Shelby Maheux
Edition : Michel Lafon
Nombre de pages : 304 pages

Résumé : 

Premières fêtes, premiers amours, premières désillusions, Shana mène la vie d'une adolescente comme les autres. 

Jusqu'au jour où elle s'aventure hors des sentiers battus et découvre un monde secret. Un univers parallèle peuplé de créatures fantastiques, qui fait naître en elle des pouvoirs insoupçonnés.

Dans cette étrange contrée, Shana perce peu à peu le secret de ses origines et lève le voile sur une menace ancestrale. Trouvera-t-elle la force d'affronter ce nouvel ennemi qui pourrait détruire tout ce qu'elle aime dans ce monde et dans l'autre ? 

Mon avis : 

Avant toute chose, je tiens à remercier chaleureusement les éditions Michel Lafon pour ce partenariat. 

Entre la couverture (sublime) et la quatrième de couverture ô combien alléchante, je me suis précipitée sur ma lecture. 

Je dois avouer, avoir ressenti une pointe d'appréhension lorsque j'ai découvert que ce récit était tiré d'une publication Wattpad... Oui, j'avoue... j'ai eu des préjugés, je confesse. Jusqu'à présent, tous les titres publiés tirés de cette plateforme ne sont pas parvenus à me convaincre totalement. Néanmoins, j'ai décidé de faire fi de mes appréhensions et me plonger pleinement dans ma lecture. 

Aoutch.

Je ne vais pas tergiverser inutilement. Mon ressenti a été mauvais. Je n'ai pas passé un moment agréable. Je dois admettre qu'à chaque reprise de lecture, j'attendais le moment où j'allais rire du ridicule de la situation. J'en suis bien désolée. 

Pour étayer mes dires, je me permets d'évoquer certains passages qui ne sont pas du tout des révélations de l'histoire (et sans vouloir être offensante, la trame n'est pas bien difficile à deviner, du début à la fin) :

Notre héroïne, Shana, 16ans, manque de se faire tirer dessus, une balle passant à un cheveu d'elle. Ayant un caractère relativement bien trempé et pour le moins sanguin, elle se précipite à l'assaut de son agresseur, armée d'un bâton trouvé à la hâte. 

Alors, je veux bien qu'elle ait suivi des cours d'autodéfense... Mais vraiment, qui se lance à la poursuite d'un agresseur armé ? Qui ? 

Plus tard, un dragon terrifiant, menaçant, le genre de dragon à vous faire faire pipi dans votre culotte se trouve face à Shana. Le dragon lorgne sans vergogne la jument de Shana, Fleur-de-charbon. Notre adolescente, craignant pour la vie de sa jument, s'interpose entre elle et le dragon.

WWHAAAATTT ??? Une fois encore, qui fait ça ? Ramenons la situation à quelque chose de "réel" : un loup face à une jument. On ne s'interpose pas. On saute sur sa monture et on cavale. Ou alors, malgré toute l'affection qu'on lui porte, le mal à l'âme, on la laisse à son sort et on sauve sa peau. 

Alors, je vous vois déjà venir ; "oui mais tu exagères, ce sont des détails". Le souci, c'est que ces détails constituent en vérité tout le récit. 

Ce roman n'est qu'immaturité et incohérences, événements prévisibles et dialogues creux. Je suis dure, je le reconnais. Mais là, vraiment, je ne peux pas sauver ce roman, même si je le voulais. 

Côté vie amoureuse, Shana rencontre Samuel, ils se côtoient pendant une semaine et elle se dit qu'elle l'aime bien. Côté crédibilité, je suis tout à fait d'accord. Seulement suite à un quiproquo ridicule, la relation ne se fait pas. Elle trouve alors réconfort auprès de Nathanaël qui lui était d'abord apparu antipathique. MAIS ! C'était sans compter sur "un regard chargé de désir" et des petites paroles réconfortantes, BOUM, au bout de deux rencontres à peine, c'est le "crush" pour Shana. Ils se mettent ensemble (bien que Samuel reste toujours en périphérie de ses sentiments...sinon ce n'est pas drôle) et le premier "Je t'aime" arrive aussi vite que l'éclair. 

Tout le reste du livre est précipité et prévisible à souhait.  

Pour la forme, j'ai été déçue par le manque d'investissement éditorial. Comment peut-on laisser dans un texte une phrase du genre " Comment un type de sa taille taille pouvait-il être végétarien ?" (Et on passera le cliché sur les végétariens maigrichons) ou encore "Troublée, rentrai pour enfiler un jean et mes chaussures[...]". 

Voilà, malheureusement, un avis défavorable pour ce roman. 

Je reste toutefois une fervente lectrice des romans édité chez Michel Lafon. 

samedi 24 février 2018

Mes hauts, mes bas & mes coups de cœur en série - Becky ALBERTALLI

Titre : Mes hauts, mes bas & mes coups de cœur en série (The upside of unrequited).
Auteur : Becky ALBERTALLI
Edition : Hachette
Nombre de pages : 374 pages 

Résumé : 


J’ai une chose à vous avouer :

je suis une serial crusheuse.
Un vrai cœur d’artichaut.

Jusqu’à maintenant, j’ai eu très exactement VINGT-SIX coups de cœur.
Mais comme ils ont débouché sur très exactement ZÉRO baisers, ça ne compte pas.
En même temps, c'est une bonne façon de ne jamais prendre un seul râteau!

Cassie, ma sœur jumelle, pense que ça craint.
Sauf que Cassie n’a pas vraiment de problèmes avec les garçons, vu qu’elle préfère les filles.
D’ailleurs c’est sa copine qui m’a présenté Will, alias LE mec parfait.
Là, je le sens, mon crush numéro 27 sera le bon.

Enfin, je crois ?


Mon avis : 


Alerte coup de cœur !

J'annonce d'emblée. J'ai a-do-ré !

Quel merveilleux moment de lecture ! 

Alors, je précise toute de suite, il n'y a pas de rebondissements de folie. Globalement, c'est prévisible d'un bout à l'autre. Mais le cheminement est tellement bien présenté. Ça se lit tout seul !

Je l'ai lu en anglais et le niveau est plus qu'abordable. 

Concrètement, qu'ai-je aimé dans ce roman, me demanderez-vous ? J'y viens : 

J'ai aimé le paquet (le fameux paquet) d'originalités que nous offre l'auteur : l'héroïne est une adolescente de 17 ans en surpoids dont la sœur jumelle est lesbienne. Ces jumelles sont issue d'un couple de femmes lesbiennes ayant eu recours au don de sperme pour avoir leurs filles et elles sont juives. Le gars dont il est question, Will, est roux. 

Ce que je veux dire, c'est que l'on sort clairement des schémas habituels, avouez... Tout est abordé sans chercher à faire débat non plus et je trouvais ça vraiment top. 

Ensuite, tout le travail de Molly, notre jeune héroïne sur sa place dans le monde, dans son adolescence, dans son corps, dans sa relation avec les autres, ... c'était vraiment super. J'aurais tellement, tellement aimé lire ce livre quand j'étais adolescente, ça m'aurait fait tant de bien. 

Une lecture que je recommande plus que vivement !!!!

vendredi 2 février 2018

Sombres étoiles - Malorie BLACKMAN

Titre: Sombres étoiles
Auteur : Malorie BLACKMAN
Edition :Milan
Nombre de pages : 416 pages 

Résumé : 

2164. Vee et son jumeau Aidan sont seuls à bord de leur vaisseau depuis qu'un terrible virus a terrassé l'ensemble de l'équipage. Leur seul désir : regagner la Terre. Nathan et ses amis sont des esclaves, qui vivent sur la planète Barros 5. Leur unique souhait : rejoindre la planète Mendela Prime, où la vie sera plus douce. Vee et Nathan n'auraient jamais dû se rencontrer. Mais la vie réserve parfois des surprises, même au fin fond de l'espace...

Mon avis : 

Voilà un petite moment que je ne m'étais plus plongée dans un roman de science-fiction.  J'ai passé un délicieux moment galactique.

L'univers de l'auteur est vraiment, vraiment bien travaillé. Le contexte spatial est super bien présenté et on est immédiatement embarqués dans cette nouvelle aventure. 

L'intrigue est très bien menée, on ne s'ennuie pas une minute et les événements s'enchaînent et les rebondissements ponctuent le récit. On a les secrets cachés de Vee, ceux de Nathan, on sent qu'Aidan a aussi ses secrets et les complots se font et se défont... Vraiment, univers très riche !!

Niveau des personnages, tous sont très bien construits et crédibles et attachants, je me suis fort attachée à Vee, Nathan, Aidan. Catherine m'a fait passé par beaucoup d'émotions contradictoires et c'était vraiment un beau tour de main de la part de l'auteur. Quant à la relation entre Vee et Nathan, cette dernière est vraiment bien menée. J'avoue, j'ai eu un peu peur au début, j'ai eu peur que cette histoire d'amour m'apparaisse trop soudaine, peu crédible. Mais en fait, non, elle est vraiment bien construite et j'ai eu mon cœur qui a papillonné et qui a eu peur, qui a été fou de joie et qui s'est brisé également. 

J'ai lu entre Ciel et Loup de Malorie Blackman et j'avais adoré. Je retrouve ici les valeurs que semble affectionner l'auteur, traiter de la mixité des couples (personnes noires et blanches), les valeurs sociales, l'immigration, la complexité d'un couple. C'est vraiment superbe. 

Ce que j'ai aimé également, c'est que l'auteur n'a pas eu peur de nous proposer une fin différente de ce à quoi on pourrait avoir l'habitude. Je salue vraiment.

J'ai passé un super moment de lecture et, vraiment, je recommande.




jeudi 1 février 2018

Trois de tes secrets - Julie BUXBAUM

Titre : Trois de tes secrets
Auteur : Julie BUXBAUM
Edition : PKJ Jeunesse
Nombre de pages : 384 pages

Résumé : 


Jessie trouvera-t-elle qui est son mystérieux bienfaiteur ?



Nouvelle dans un lycée huppé de Los Angeles, Jessie ne se sent pas à sa place. Alors qu’elle songe à rentrer à Chicago, elle reçoit un mail providentiel et… anonyme : un expéditeur inconnu lui prodigue de précieux conseils pour s’intégrer et éviter les pièges de Wood Valley. Jessie ignore tout de son ange gardien mais décide de lui faire confiance. Pour faire tomber le masque, elle l’incite toutefois à lui révéler trois de ses secrets…

Mon avis :

Aussitôt acheté, aussitôt lu. 

J'ai eu envie de lire ce livre dès que j'en ai découvert la présentation, je n'ai donc pas pu résisté.

Le synopsis m'évoquait fortement le livre "Moi, Simon, 16ans, homosapiens" que j'ai lu il y a quelques temps. Dans ce roman, il est également question d'un échange par messages/mails avec une personne anonyme. Cependant dans le cas de "Moi, Simon", on y traite notamment de l'homosexualité, le contexte est différent. 

De plus, je n'ai absolument rien contre l'idée de lire des livres dont l'idée de base est similaire mais qui sont traités différemment. 

Et j'ai bien fait ! J'ai totalement adoré. 

Le deuil est abordé de façon sensible et touchante sans que ce ne soit déprimant. Le bouleversement que ce décès apporte et les conséquences de ce changement de vie radicale est vraiment bien traité.

Le fil rouge est donc clairement les échanges de messages entre Jessie et ce fameux Pep (Personne en Particulier) et, autour, gravitent des histoires secondaires superbement bien menées avec comme je le disais le décès, l'amitié, un brin de harcèlement scolaire, l'amour, les relations parent-enfant... C'était vraiment délicieux.

Et c'est en lisant ce genre de récit que je me dis "Ouf, finalement, je ne suis pas encore trop vieille pour aimer ce genre d'histoire", hahaha. 

Les personnages sont superbement construits et complexes. J'ai été  très touchée par Jessie, intriguée par Pep, j'ai adoré Ethan, un de mes personnage préféré est Théo qui a une évolution vraiment intéressante dans ce roman, j'ai aimé Liam également, j'ai royalement détesté Rubi et j'ai été touchée par Dri et Scarlett. A la fin, alors que s'approchait l'heure de la révélation de l'identité de Pep, j'étais sens dessus dessous car l'auteur nous emmène dans différentes pistes et nous brouille totalement. 

La conclusion a été à la hauteur de mes espérances (si on est bien attentifs aux petits éléments distillés, on peut se douter fortement de qui est Pep) et j'ai eu des papillons comme une petite midinette, je l'avoue sans honte.

Un excellent moment de lecture, je recommande vraiment.