mardi 14 août 2018

Library Jumpers, Tome 1 : La Voleuse de Secrets - Brenda DRAKE

Titre : Library Jumpers, Tome 1 : La Voleuse de Secrets
Auteur : Brenda DRAKE
Edition : Lumen
Nombre de pages : 493 pages

Résumé : 


Fervente lectrice, passionnée d’escrime, Gianna a perdu sa mère à l’âge de quatre ans. Elle visite pour la première fois l’Athenæum, l’une des plus anciennes bibliothèques de Boston, accompagnée de ses deux meilleurs amis, quand elle remarque le comportement étrange d’un mystérieux jeune homme. L’inconnu finit même par se volatiliser presque sous ses yeux, penché sur un volume des Plus Belles Bibliothèques du monde. Lorsque Gia s’approche à son tour de l’ouvrage, elle se retrouve transportée de l’autre côté du globe, à Paris, dans une magnifique salle de lecture dont une bête menaçante arpente les rayons, comme elle ne tarde pas à le réaliser avec un frisson…

La jeune fille vient de mettre le doigt dans un terrible engrenage : une poignée de bibliothèques anciennes mène en effet vers un monde où magiciens, sorcières et créatures surnaturelles s’affrontent depuis des siècles pour éviter que le peuple des hommes ne découvre leur existence. Gia apprend qu’elle est l’une des Sentinelles chargées de protéger cette société secrète. Pire encore, qu’elle est la fille de deux de ces guerriers d’exception – une union interdite – et que sa naissance n’est autre que le présage de la fin du monde. Une malédiction qui lui interdit absolument de se rapprocher d’Arik, l’inconnu aux yeux noirs de l’Athenæum…

Bestiaire fabuleux, objets magiques, voyage entre les univers… Jamais plus vous ne regarderez un vieux livre poussiéreux du même œil ! Avec La Voleuse de secrets, Brenda Drake vous entraîne à la suite de Gia dans une quête initiatique périlleuse et riche en révélations.


Mon avis : 

C'est suite à de très bons retours sur le troisième et dernier tome de la saga que je me suis décidée à entamer le premier (non, je ne suis pas en retard...). 

J'ai globalement passé un bon moment. C'est rythmé, il y a de l'action, des énigmes, des révélations, de la romance (et même un triangle amoureux... youpie...).

Alors, Gia, suite à un simple concours de circonstances (mauvais endroit au mauvais moment et une curiosité débordante), se retrouve dans un univers bordé de magie et de mystère. Fait tout à fait original (hum), elle appartient à ce monde (holalala quel hasard dites donc !). Pour aller d'originalité en originalité... elle est l'enfant d'une terrible prophétie (houuuuuuuuu) qui doit détruire tant le monde magique que le monde des humains, rien que ça. Bon en gros, c'est un peu plus complexe, mais je ne vais pas vous dévoiler tout le bouquin non plus, vous m'en tiendriez rigueur...

Comme vous l'aurez compris avec mon humour à deux sous, ce que j'ai reproché dans ce roman c'est le condensé de clichés. Il y en a beaucoup, beaucoup. Des événements qu'on a déjà vus et revus dans d'autres romans, des aboutissements que l'on connait par cœur, des dénouements qui ont déjà largement été exploités. Alors, certes, c'est dans un univers original (et, ceci dit en passant, tout l'univers magique est excessivement bien construit et ça tient la route et c'est très entraînant. Cet aspect-là du roman est diablement bien travaillé et je salue), mais tous les enchaînements, les liens d'amitié, d'amour, de famille, les révélations, les prophéties... c'est du déjà-vu, honnêtement. 

Les personnages sont sympathiques quoique parfois caricaturaux aussi. Gia, la jeune fille qui, malgré ses doutes, est tellement volontaire, douée, intrépide, qui pense à ses amis. Elle se fait des amis en cinq minutes de temps et elle est déjà prête à leur sacrifier sa vie, balaise la meuf. Je pense notamment à Bastien... Je n'ai pas pu adhérer à la relation amicale/pseudo sentimentale et le "truc" qu'il lui révèle et que je ne spoilerais pas parce que c'est vraiment à se tordre de rire. Je n'ai pas été convaincue. 

Je n'ai pas été convaincue non plus par Arik et par les sentiments instantanés qu'il ressent pour Gia et je ne m'attarderais pas sur cet espèce de relation "j'ai des sentiments pour toi, mais on ne peut pas. Je souffle le chaud et le froid, blablabla". Nan, ça ne l'a pas fait pour moi. 

Les autres personnages par contre comme Nick ou Afton, les deux amis "humains" de Gia m'ont bien plu, rien de transcendant, mais ils ne m'ont pas dérangée. Puis les Sentinelles qui les accompagnent comme Lei, Drake, Demos... ou les magiciens Nana, Carrig... Il y a une bonne brochette de protagonistes et ils sont suffisamment travaillés pour pouvoir facilement les différencier, ce qui est appréciable. 

Le gros point fort du roman est bien sûr l'univers et toutes les intrigues liées à la prophétie et les manigances du méchant et les gentils qui se révèlent être des méchants... tout ça est vraiment super à découvrir.

Je regrette toutefois les maladresses de narration parfois un peu grossières qui font que le roman manque parfois de subtilité et, comme je l'ai déjà expliqué, les moments de déjà-vu. 

dimanche 12 août 2018

Off-Campus, Tome 2 : The Mistake - Elle KENNEDY

Titre : Off-Campus, Tome 2 : The Mistake
Auteur : Elle KENNEDY
Edition :Hugo&Cie
Nombre de pages : 408 pages

Résumé :


C'est un joueur et pas uniquement sur le terrain...

John Logan est un star de l'équipe de Hockey ce qui lui permet d'avoir toutes les filles qu'il veut.

Mais derrière ses sourires de tueurs et son charme ravageur, se cache un être blessé et inquiet de son avenir qui ne s'annonce pas tout rose.

Quand il rencontre Grace, étudiante en première année, et il se dit qu'elle sera la fille idéale pour lui changer les idées. Mais Grace fini par le repousser à cause de son comportement et John va devoir se mettre en quatre s'il veut la récupérer.

Grace n'est plus la jeune fille timide et innocente du début de l'année, et elle compte bien lui faire payer son erreur. John va devoir élever son niveau de jeu.


Mon avis :

J'avais eu un véritable coup de cœur pour le premier tome et j'avais très envie de me replonger dans cette ambiance qui m'avait tellement plu. 

Mais en fait, ça n'a pas été la même chose. J'ai trouvé ce tome 2 vraiment en-dessous du premier et je suis tellement déçue. 

Déjà, je n'ai pas été embarquée par l'intrigue et "l'erreur", j'ai trouvé que Grace s'emballait un peu. Ensuite, il y a énormément de sexe dès le début et ça s'enchaîne pendant tout le roman (vous savez... moi j'aime bien quand c'est quand même dosé), c'est très répétitif. Je n'aime pas du tout une romance quand les deux protagonistes ne peuvent pas s'empêcher d'être dans la même pièce sans se sauter dessus, faut pas exagérer non plus.

Je n'ai donc pas été convaincue par l'erreur de John et le rejet de Grace et tous les trésors d'ingéniosité qu'il va devoir déployer pour la reconquérir. 

J'ai été un peu plus intriguée par l'histoire secondaire concernant la vie familiale de John (à croire que c'est une condition sine qua non d'avoir une famille merdique pour pouvoir être un pro du Hockey) mais la fin m'a laissée sur le cul et pas dans le bon sens. Je me suis dit "quoi, c'est sa la résolution ?", c'est une résolution facile genre "allez, il se passe ça pour que ça fasse un happy end". 

Je n'ai pas été touchée par Grace, elle ne m'a pas convaincue. Je l'ai trouvée très banale et je n'ai pas su quoi penser de John, il manquait d'intérêt. C'était beaucoup trop le stéréotype du beau gosse qui le sait et qui ne pense qu'à son entre-jambe. 

Il y a quelques situations qui font sourire bien sûr mais globalement ça ne l'a pas fait pour moi. 

Bref, je suis tellement triste d'être déçue.


mardi 7 août 2018

Personne d'Autre que Lui - Erin BUTLER

Titre : Personne d'Autre que Lui
Auteur : Erin BUTLER
Edition : Milady
Nombre de pages : 250 pages

Résumé : 

Kelsey, 19 ans, passe son temps avec son frère, Kyle, et le meilleur ami de celui-ci, Chase. Un soir, alors que les garçons ont trop bu, ils ont un accident de voiture. Chase était au volant, et c est Kyle qui y laisse sa peau. Kelsey a beau être dévastée par la mort de son frère, elle ne peut s'empêcher de penser à Chase. Elle est amoureuse de celui que tous tiennent pour responsable de la mort de son frère et elle n'y peut rien. Mais Chase ne lui dit pas tout, et les secrets qu'il cache pourraient faire voler en éclats leur fragile relation.

Mon avis :

Voici une nouvelle victime de l'OP Bragelonne (oui, je m'étais un peu lâchée sur le truc...), une romance, une couverture plutôt sympa et me voilà faible. 

Alors, j'ai passé un bon moment, mais sans plus. Vraiment sans plus. 

C'est-à-dire que l'histoire est un peu simple et que la résolution passe par de gros raccourcis. J'ai l'impression qu'on n'a pas eu envie de se prendre la tête pour cette romance et ne pas créer de grosses vagues et de grosses révélations (d'ailleurs "les secrets qu'il cache pourraient faire voler en éclats leur fragile relation". Oui, heu, ou pas en fait). 

J'ai eu des difficultés à vraiment cerner et à m'attacher à l'héroïne, Kelsey. Elle manquait de personnalité, d'authenticité. Elle était un peu fade quoi. Même tableau pour Chase, un jeune homme beau à tombé, mystérieux, torturé (follement original pas vrai ?) et fou amoureux de sa meilleure amie depuis plusieurs années. Lui ou une cacahuète sur la table... kiff kiff quoi. 

Le roman est court, il va droit au but (genre autoroute) et du coup, c'est certain que l'on ne s'ennuie pas.

Je n'ai pas été totalement convaincue par la façon dont Kesley tombe amoureuse de Chase. Si pour lui, les sentiments sont évidents dès le départ, elle, dans un premier temps, le voit toujours comme son ancien meilleur ami (ancien = avant la mort de son frère) et la façon dont ses sentiments évoluent sont un peu troubles à mon goût genre "oh ben tiens... ben oui... pourquoi pas finalement". 


J'ai été un peu excédée par la répétition systématique des expressions telles que "merde, putain" en début de phrases ou pendant les dialogues genre "- Merde, Kesley, si je te dis [...]" ou "Putain. Elle venait encore de me surprendre....". Désolée pour la pauvreté des phrases, je les invente à l'arrache pour illustrer mes propos. Je suis pas contre le fait que ça sorte une fois ou l'autre mais là... Je serais curieuse de les compter, sérieusement.


Bref. Une romance sympa mais qui ne m'aura cependant pas totalement convaincue. 


lundi 6 août 2018

Je te hais... à la folie, tome 2 - Sara WOLF

Titre:  Je te hais... à la folie, tome 2
Auteur : Sara WOLF
Edition : PKJ
Nombre de pages : 347 pages

Résumé : 


Après son coma, Iris se souvient de tout... sauf de Jack.
Il y a 3 ans, 25 semaines et 5 jours, Isis Blake est tombée amoureuse. Et elle s'était juré que cela n'arriverait plus. Mais c'était sans compter sur son meilleur ennemi, Jack Hunter. Avant qu'ils aient pu s'avouer leurs sentiments, un terrible événement a plongé Isis dans un coma dont elle s'est réveillée sans le moindre souvenir de Jack...
Jack va-t-il tenter de raviver la mémoire d'Isis ou respectera-t-il sa volonté de ne plus jamais entendre parler d'amour ?


Mon avis : 

Comme je l'avais annoncé une fois le tome 1 terminé, il fallait absolument que je connaisse la suite. J'avais toutefois peur que ce second tome ne soit pas à la hauteur du premier et je redoutais la déception.


Ouf ! J'ai adoré. 


On retrouve l'histoire là où nous l'avions laissée. Isis est à l'hôpital et elle ne se souvient pas de Jack. J'avais peur que l'amnésie persiste, j'avais peur des tournants que pouvait prendre la relation entre elle et Jack... Mais, j'ai vraiment aimé comment tout cela se déroule. On mêle vraiment les intrigues laissées en suspens dans le premier tome et on les poursuit, on en démarre de nouvelles qui piquent la curiosité et nous obligent à tourner les pages encore et encore.

C'est vraiment un point fort de cette saga. Les intrigues sont travaillées sur les trois tomes et nous tiennent en haleine. Autant sur le passé d'Isis, on continue d'en apprendre davantage et on découvre enfin toute l'histoire de Sophia (oh mon dieu, ici aussi, on y va côté passé douloureux). 

J'aime toujours autant Isis, je l'adore même. Je me suis rarement autant attachée à un personnage ! Bien sûr Jack reste le bookboyfriend torturé dont on tombe amoureuse. Les personnages secondaires comme Wren, Kayla ou Avery sont moins présents mais leurs apparitions permettent de faire avancer le récit et c'est toujours agréable de les retrouver. Ce second tome se concentre aussi sur Sophia, un personnage complexe que j'ai eu du mal à cerner car elle est très bien travaillée aussi et complexe. Je ne savais pas si elle menait un double jeu ou si c'était un effet de sa maladie et, surtout, je ne m'attendais pas à cette fin !!

Ce second tome aura été tout aussi prenant, entraînant et addictif. Il est rythmé, bien écrit et je suis une inconditionnelle fan des répliques d'Isis, indubitablement. 

Bien entendu, je vais me précipiter sur le troisième et dernier tome pour le dévorer de la même façon. 


jeudi 2 août 2018

Infinite Love, Tome 1 : Nos Infinis Chaos - Alfreda ENWY

Titre : Infinite Love, Tome 1 : Nos Infinis Chaos
Auteur : Alfreda ENWY
Edition : Milady
Nombre de pages : 350 pages

Résumé : 


« Il sourit, son regard se posa sur mes lèvres. Il les dévorait des yeux.

Oh, non… seigneur, non ! Pas ça. Les baisers, jamais. Surtout pas après un tel rêve, surtout pas après avoir revu ça ce soir…
— Ne m’embrasse pas, murmurai-je. Ne cherche pas à m’embrasser, Nate. Jamais. »
Dylan a vécu un grave traumatisme dans son adolescence, depuis lors, elle fait ce qu’elle peut pour se reconstruire. En débarquant à San Francisco, elle compte bien reprendre sa vie en main : poursuivre son entraînement au sport de combat, obtenir une licence de management, et, surtout, garder ses distances avec la gent masculine – ses lèvres n’embrasseront plus jamais celles de personne. Plus jamais. À moins que la rencontre de Nate, séduisant boxeur au passé sombre, et de son fils de 4 ans, aussi charmant que son père, ne vienne perturber cette dernière règle.
Alors que leurs chemins ne cessent de se croiser, Dylan sent son cœur et son corps s’éveiller, et ses troubles passés la hanter de nouveau…


Mon avis : 

Encore une victime de l'OP de Bragelonne il y a quelques semaines... 

Une petite romance avec une histoire un peu dramatique en arrière plan et un petit garçon de 4 ans (qui ne vit pas de romance, lui. Je vous vois venir...). Je me suis dit "allez, why not".

Alors, j'ai bien aimé !

La récit est bien travaillé et étoffé, c'est certain. Rien que le passé de Dylan... Waaaaah, à se demander si l'auteur n'avait pas une dent contre son personnage. Elle n'y est pas allé avec le dos de la cuillère. Une fois que tu découvres une horreur qui lui est arrivée, boum on t'en sert une de plus "vous reprendrez bien un peu de coup dur en dessert ?". Donc pour ce travail là, je salue. J'avouerais que Nate n'est pas en reste, on a droit à un beau duo d'écorchés vifs, que les joyeusetés commencent !

Alors, compte tenu de ce que je viens de vous dire, j'ai été assez... sceptique en lisant le passage où Dylan découvre Nate pour la première fois. Elle qui est froide et distante avec les hommes, qui jure de ne plus en entendre parler de toute sa vie, c'est limite si elle ne mouille pas la culotte. Heuuuu... Alors oui, on répète pendant tout le récit que c'est spécial entre eux, que c'était une rencontre unique et particulière, une étincelle de chaos (petit aparté, je vais en rêver cette nuit de chaos, je ne sais pas combien de fois on peut lire ce mot dans le récit... je veux bien qu'on souhaite faire le lien avec le titre et les différents chaos machin, machin, mais trop de chaos, tue le chaos. Voilà, je l'ai dit, je poursuis), ça fait quand même bien gros comme émotion pour une première rencontre à la laverie. Bref. 

Pour le reste, la romance prend son temps et c'est chouette, les personnages ne sont pas parfaits, ils font des erreurs, essaient de se racheter (j'ai bien aimé ce côté imparfait qui rend les personnages plus crédibles), c'est une belle romance, vraiment, j'ai été prise dedans comme une midinette !
Dylan est un petit bout de femme qui se bat pour vivre et s'affranchir de son passé (et je me répète : quel passé !), Nate est aussi un écorché vif qui n'a d'yeux que pour son fils (et pour Dylan, vous vous en doutez, je ne spoile rien), qui lui aussi se bat pour offrir un bel avenir à son fils. Un homme bon avec ses faiblesses, c'est toujours super craquant, faut l'avouer.
Evidemment, Kyle, le fils de Nate, est un petit bijou, il est adorable, drôle et offre de belles situations cocasses entre nos protagonistes.

J'ai regretté que le thème de la boxe se perde un peu au fil des pages, mais vu l’enchaînement des événements, ça peut se justifier. J'imagine que le sujet reviendra dans le tome prochain (au vu des personnages principaux). On passe également largement à la trappe les rêves de Dylan de devenir fleuriste (à moins que, une fois de plus, ce soit développé dans les tomes suivants...), j'aurais aimé voir ce qu'elle allait en faire de sa boutique...

Je tiens à remercier chaleureusement l'auteur pour sa pudeur lors des scènes de sexe. J'aime tellement quand on échappe à la dénomination vulgaire des parties génitales... ça me hérisse le poil. Par contre, comme souvent dans ce genre de romance (ben oui, c'est Milady, c'est comme ça), il y a quatre ou cinq scènes. Et ce n'est pas grave en soi, parce qu'elles apportent toutes quelque chose et elles sont bien décrites... mais il n'y a rien à faire, moi au bout de deux, je lis en diagonale. 

Petit pincement au cœur lors du prologue que j'ai trouvé franchement adorable et qui clôture bien le roman. 

Bref, c'était une bonne romance ! Il n'est pas exclu que je lise la suite...

mercredi 1 août 2018

Les Els, Tome 1 - H. ROY

Titre : Les Els, Tome 1
Auteur : H. ROY
Edition : J'ai Lu
Nombre de pages : 443 pages

Résumé : 


« Je cours. Plus vite que jamais. Mes pulsations cardiaques sont des percussions frénétiques qui rythment ma cavalcade. L’air me brûle les narines, m’enflamme la gorge. J’ai froid, j’ai peur, j’ignore où je vais. Fuir, c’est tout ce qui m’importe. »


Connor a 18 ans, elle vit avec son père à Eden Lake, une petite ville des Adirondacks et, en dehors du fait que son meilleur ami a subitement pris ses distances, elle mène une existence plutôt tranquille.

Le jour où sa tante débarque, les choses se compliquent. Car les cauchemars qui assaillent Connor depuis quelque temps pourraient bien devenir réalité…


Mon avis : 

C'est à la sortie du tome 2 que m'est venu l'envie de découvrir la saga, les échos que j'en ai entendus étaient bons, du coup je me suis laissée tenter (oui, bon, bon ... la couverture est à tomber... J'avoue ça a joué aussi). 

Alors, je vais annoncer d'emblée, j'ai globalement beaucoup aimé ma lecture. Je préviens déjà parce que j'ai quelques petites remarques à souligner qui pourraient laisser penser que ce n'est pas le cas. Or, j'ai apprécié le roman et il a un petit effet page turner indéniable. 

Toutefois, c'est un scénario très, très, très prévisible. C'est un gros point que l'on peut relever sur le roman. Est-ce négatif ? Cela dépendra des points de vue. Certains n'aiment pas pouvoir prédire à l'avance tout ce qu'il va se produire. Dans mon cas et, dans le cas de ce roman plus particulièrement, ça ne m'a pas trop gêné. En fait, le scénario est un peu du vu et revu. Les protagonistes changent, le contexte change, les pouvoirs tout ça, mais la trame globale on la connaît par cœur. Voilà, je relève ce point sans l'accabler parce que ça a fonctionné pour moi. 

Du coup, l'intrigue est bien menée. On enchaîne les révélations, les intrigues, le suspens, l'action, la romance (grooooos point positif pour la romance, en ce qui me concerne). Le récit jongle avec toutes ces données et tout est bien dosé, c'est un livre très bien rythmé. 

Pour rebondir sur la romance, on nous propose un triangle amoureux bien classique et bien connu du genre. Le meilleur ami d'enfance qui révèle ses sentiments sur le tard et le nouvel arrivant ténébreux, délicieusement torturé et bourré de secrets. Entre les deux notre héroïne a le cœur qui balance. Je vous laisse lire le livre pour découvrir qui elle choisit !

Pour les personnages, je les ai trouvés sympathiques et relativement bien travaillés. On frôle parfois le cliché par moment (je pense à Ambre, la fille populaire et canon qui sème la terreur dans son école et qui est ennemie à notre héroïne. Tiens, tiens, tiens). Juliette m'a beaucoup fait penser à Alice dans Twilight par son côté enjoué en toutes circonstances, ses dons, sa bienveillance envers Connor. M. (ou Meyer) m'a rappelé Gale par son côté bourru, impliqué, maladroit dans ses sentiments mais entier et droit. 

La fin se précipite et on a droit à un petit twist sympa qui donne inévitablement envie de lire la suite. 

Le style de l'auteur est vraiment bon. Le récit est bien rédigé, bien rythmé, un vocabulaire approprié et accessible. Les dialogues sont crédibles et dynamiques. 

En conclusion, j'ai bien aimé ma lecture, vraiment. Je lui reconnais quelques défauts sur le fond et sur le fait qu'il se base sur une trame et des événements déjà beaucoup exploitée, mais rien qui ne soit dramatique pour moi. 

dimanche 29 juillet 2018

Je te hais... passionnément, tome 1 - Sara WOLF

Titre : Je te hais... passionnément, tome 1
Auteur : Sara WOLF
Edition : PKJ
Nombre de pages : 346 pages

Résumé : 

Isis Blake, 17 ans, a un objectif : ne JAMAIS retomber amoureuse. Alors qu’elle tente de s’intégrer dans son nouveau lycée, elle tient à ce que personne n’apprenne qu’avant elle était obèse… et qu’elle avait un coeur. Mais, au lieu de se faire discrète, Isis colle son poing dans la figure de Jack Hunter, celui qu’on surnomme » le Prince de Glace « . Dès lors les couloirs du lycée deviennent un champ de bataille. Leur guerre sera sans merci…

Mon avis :

Je ne sais pas pourquoi, j'avais un a priori pas nécessairement positif au sujet de ce roman. Je l'ai acheté... un peu sur un coup de tête, un achat compulsif dirons-nous et je me suis dit "nous verrons bien". 

Et bien, c'est tout vu. Je l'ai lu, dévoré, englouti, en une journée. Je n'ai pas pu le lâcher. Voilà ce qu'il s'est passé. 

J'ai adoré. Vraiment, vraiment. 

Je me suis laissée emporter dans cette "guerre" que se lancent Isis et Jack. Je me suis délectée dans leurs sales coups, dans l'évolution de leur relation, dans ce "Je t'aime, moi non plus". Ils apprennent à se découvrir au fur et à mesure de leur entreprise pour écraser l'autre et changent progressivement leur regard l'un vis à vis de l'autre, sans toutefois oser l'avouer totalement. 

Les intrigues secondaires (le passé d'Isis, le passé de la maman d'Isis, le secret de Jack qui touche également d'autres personnages comme Wren, Avery, Sophie,...) sont bien menées et servent vraiment le récit pour lui donner du relief et du palpitant. Elles sont distillées tout à long du récit et nous tiennent en haleine en permanence. 

Mon coup de cœur va à Isis. Même si toute l'intrigue est bien menée, elle est le gros point fort du roman. J'ai tout aimé chez elle ! Sa répartie (bon sang, sa répartie...), son caractère fort mais tendre, son côté impitoyable mais serviable à la fois. Bref... Isis. 
Evidemment, j'ai beaucoup aimé Jack, beau avec une bonne dose de mystère et de danger... Comment ne pas craquer. On le découvre également tout au long de l'histoire et il se dévoile progressivement pour nous donner le coup de grâce et on tombe amoureuse. 
J'ai adoré les autres personnages qui évitent les clichés et nous proposent un caractère complexe. Avery est une peste avec un passé douloureux, Kayla est plus qu'un simple joli visage et Wren est un nerd différent du cliché habituel. 

Je me demande ce que donne le récit en VO, mais la traduction VF est juste excellente. J'ai tellement adoré.

Sinon, c'est quoi cette fin ???? Mon dieu...

Bref, je vais me procurer le tome 2 sans tarder mais avec une petite appréhension. J'espère qu'il sera aussi bon que le premier, je croise tous mes doigts, tous mes orteils. 

vendredi 27 juillet 2018

Rouille - Floriane SOULAS

Titre : Rouille
Auteur : Floriane SOULAS
Edition : Scrineo
Nombre de pages:  

Résumé :

Paris, 1897. Les plus grandes puissances européennes se sont lancées à l’assaut de la Lune et de nouveaux matériaux découverts sur le satellite envahissent peu à peu la Terre. Ces grandes avancées scientifiques révolutionnent l’industrie et la médecine, mais pas pour tout le monde. Et dans les faubourgs, loin de l’hyper-centre protégé par le dôme sous lequel vivent les puissants, le petit peuple de Paris survit tant bien que mal. Violante est une prostituée sans mémoire, ignorant jusqu’à son âge réel. Dans un monde où son désir de vérité passe après celui de ses clients et de ses patrons, la jeune fille tente de retrouver la trace de ses origines perdues. Alors qu’une vague de meurtres particulièrement horribles ensanglante la capitale, Satine, son amie et seul soutien, disparait dans d’étranges circonstances. Violante, elle, se voit offrir une porte de sortie à ce demi-monde violent qui la retient prisonnière, mais décide malgré tout de prendre part aux investigations.

Mon avis :

Je sais, je suis terriblement redondante...

Mais cette couvertuuuuuuuuuuuuure.... Bon sang, le petit bijou !!!

Je dois même dire que je me suis totalement laissée avoir par elle car le genre steampunk n'est pas mon domaine de prédilection (je n'ai strictement rien contre, loin de là. Mais, je ne sais pas pourquoi, je ne me plonge pas dedans à corps perdu). 

Rouille, premier roman de Floriane Soulas aka Sailor Flo, booktubeuse de son état, a été une franche réussite pour moi !

J'ai vraiment adoré ma lecture. 

L'histoire et les intrigues sont vraiment bien travaillées, le suspens est présent tout au long des pages et il pousse à tourner chacune d'elles avec une avidité croissante. Que l'on soit sur les traces d'une mystérieuse drogue, des enlèvements suspects laissant des cadavres à tous les coins de rue ou encore le passé oublié de notre héroïne, Violante, nous n'avons pas le temps de nous ennuyer !

L'auteur(e/trice) a vraiment bien conçu son univers mélangeant passé et technologie mécanique créant une ambiance particulière et authentique, assez sombre et pesante. 

Les personnages sont, comme pour le reste, tout aussi bien travaillés. J'ai adoré Violante, sa force de caractère, son ingéniosité mais aussi sa bonté et son cœur volontaire. Je me suis laissée également attendrir par Léon. Ce proxénète qui dirige ses affaires d'une main de fer mais qui garde, bien cachée au fond de son cœur, une humanité tendre. 

Les révélations de fin sont à la hauteur du récit, et, bien que j'ai réussi à assembler quelques pièces, je n'ai pas été en mesure de recomposer tout le puzzle, ayant de belles découvertes sur les dernières pages. 

Le style de l'auteur est vraiment très abouti ! Vocabulaire riche et approprié, de belles tournures de phrases qui nous plongent dans l'aventure et l'ambiance. Vraiment, c'est un sans faute. 

Ce one-shot est une franche réussite pour moi, sur tous les plans. Je lirai d'autres titres de Floriane Soulas, à coup sûr. 

Je termine avec un petit bémol, plus sur la forme que sur le fond. En effet, j'ai été interpellée par des coquilles de mise en page. Je suis régulièrement tombée sur des dialogues dans lesquels il manquait les tirets, souvent le tiret du milieu lorsqu'il s'agissait de trois répliques. Je n'ai jamais vu cela auparavant et j'ai fini par me demander si c'était un code de littérature que j'ignorais. Une ou deux coquilles orthographiques légères, on fermera les yeux et, finalement, une petite coquille de mise en scène. En effet Violante prend une substance et décide de rester à même le sol. Elle s'endort et, chapitre suivant, à son réveil, elle roule pour tomber du lit et atterrir lourdement sur le plancher des vaches.

Honnêtement, ce n'est pas grand chose... Toutefois, j'avais envie de souligner ces petites accroches (après tant d'éloges, autant contrebalancer un peu, ça ménage les chevilles et le cou, hahaha).



mardi 24 juillet 2018

Mot à Mot - Lucy KEATING

Titre :Mot à Mot 
Auteur : Lucy KEATING
Edition : Michel Lafon
Nombre de pages : 283 pages

Résumé : 


Annabelle, 17 ans, mène une vie parfaite. Des parents adorables, une superbe maison, et des résultats scolaires remarquables. Mais cette vie idéale bascule le jour où une auteure de romances ados à succès vient dans son lycée présenter son nouveau roman.
Annabelle est frappée par la similarité entre sa vie et celle de l’héroïne que décrit l’auteure… Et lorsqu’elle rencontre Will, le nouveau du lycée, elle comprend qu’il a forcément été « imaginé » pour elle : il est parfait ! Il a les mêmes passions qu’elle, il est attentionné et il est sublime…
Mais alors qu’elle s’apprête à sortir avec lui, son ami d’enfance, Elliott, semble soudain s’intéresser à elle. Annabelle ne peut s’empêcher de penser au cliché n° 1 des romances : le triangle amoureux ! Hors de question qu’elle tombe dans ce piège…
Il est temps pour Annabelle de reprendre en main sa propre destinée.


Mon avis : 

Avant toute chose, je tiens à remercier les éditions Michel Lafon pour ce partenariat. 

Comme presque toujours avec Michel Lafon, je me laisse souvent avoir avec la magnifique cover (ils sont très forts pour les couvertures...). De plus, j'ai trouvé la quatrième de couverture originale, bien que j'avais quelques craintes de trouver l'histoire un peu niaise.

Et bien, j'ai vraiment beaucoup aimé ! C'est très original. 

L'héroïne qui est consciente d'être un personnage de roman, que son destin est entre les mains de l'auteur et qui se demande comment devenir maître de sa vie. C'est un récit, quand on y réfléchit, beaucoup plus complexe qu'on pourrait le penser et il amène à une certaine réflexion. Les messages qui se cachent derrière ce texte sont vraiment beaux. 

Plus simplement,j'ai beaucoup apprécié "le roman dans le roman", le triangle amoureux entre Annabelle, Will et Elliott. Avec la dimension particulière du récit, on échappe au triangle classique et j'ai vraiment apprécié. 

J'ai adoré Annabelle, son caractère, ses imperfections, je l'ai trouvée vraiment attachante. Will m'est apparu fort lisse, mais évidemment, c'était le but recherché par l'auteur(e/trice) donc je ne peux pas vraiment en tenir rigueur et Elliott tient bien son rôle également, un jeune homme plus complexe qu'on ne l'imagine et attendrissant. 

J'ai bien aimé que Lucie keating prenne son propre nom pour être "l'auteur du roman dans le roman" (est-ce qu'on me suit toujours ?), c'était un petit clin d’œil vraiment sympathique.

B ref, une bien meilleure lecture que ce à quoi je m'attendais, je suis vraiment ravie d'avoir découvert ce roman !

Wild Heart - Lily HAIME

Titre : Wild Heart 
Auteur : Lily HAIME
Edition : Milady
Nombre de pages : 323 pages

Résumé :


« Es-tu en colère Gabriel ? »
Cette question, le docteur Grant la lui a posée pendant trois ans, à chaque début de séance, durant toute sa détention au centre correctionnel de Red Wing. Quand Gabriel en sort, elle reste dans sa tête comme un disque rayé.
Bien sûr qu’il est en colère, il l’a toujours été – et il l’était surtout au lycée, où il voyait Vicky, ce garçon un peu trop souriant, un peu trop heureux. Ce garçon aux habits colorés, aux yeux gris, et qui semblait le regarder différemment. Un jour, Gabriel l’a poussé un peu trop fort. L’instant d’après, Vicky gisait au bas d’un escalier, sa jambe brisée. Handicapé, à jamais...
Depuis qu’il est sorti du centre correctionnel, Gabriel essaie de refaire sa vie. De travailler dans un garage. De renouer des liens avec sa sœur. Il écrit des lettres, aussi, des lettres d’excuse qu’il n’envoie jamais. Il se bat pour trouver un certain équilibre et contrôler cette rage qui le dévore... jusqu’au jour où, par hasard, sa route recroise celle de Vicky.


Mon avis : 

J'ai déjà lu l'un ou l'autre titre de Lily Haime (je pense notamment à "L'Ombre de nos Secrets" qui avait été un énorme coup de cœur). Aussi, quand Bragelonne a fait sa GrosseOP, j'ai acheté quelques titres de la maison d'édition, dont ce dernier.

Alors, j'ai passé un bon moment de lecture, mais rien de dingue non plus, ce n'est pas mon titre préféré de l'auteur(e/trice).

J'ai beaucoup aimé la trame et les intrigues qui sont vraiment bien travaillés et il y a quelques rebondissements que je n'ai pas vu venir. L'histoire ne se centre pas uniquement sur la relation entre Gabriel et Vicky, ce qui nous offre plus de profondeur au récit et qui le rend très dynamique. 

J'avoue que je ne me suis pas attachée plus que ça aux personnages, surtout Vicky. Bien que je salue le geste de l'auteur(e/trice) de vouloir nous présenter un homosexuel qui s'assume, qui assume sa part plus féminine, ça change des deux mecs saturés de testostérone qui se découvrent soudainement un penchant pour le même sexe. Donc, pour ça, j'ai aimé. Mais... je n'ai pas su m'y attacher à proprement parlé. Gabriel est un beau gosse, sombre et torturé, bourru avec un cœur tendre, bref il a tout du bookboyfriend. Toutefois, la magie de leur couple n'a pas opéré sur moi... 

Autre point que j'ai vraiment, vraiment aimé dans ce roman, c'est que l'homosexualité va de soi dans le récit. A aucun moment, Gabriel et Vicky n'ont besoin de justifier leur relation, Gabriel n'a pas à se cacher ou à se torturer pour trouver comment l'annoncer à ses proches. Il ne le fait même pas d'ailleurs. Il se met en couple et c'est tout. C'est comme ça que cela devrait toujours se passer. 

Voilà donc une lecture qui m'aura plu sans pour autant provoquer mille étincelles.