mercredi 24 janvier 2018

Le pacte d'Emma - Nine GORMAN

Titre : Le Pacte d'Emma
Auteur : Nine Gorman
Edition : Albin Michel Jeunesse 
Nombre de pages : 395 pages

Résumé :

Emma, 21 ans est atteinte du syndrome de Beckyngton, une maladie neurodégénérative. Elle est pourtant bien décidée à profiter des dernières années de sa vie, alors elle se rend à New York où elle trouve un poste auprès du directeur d'un groupe prestigieux : Anderson Corp. Cette rencontre bouleverse sa vie, mais Emma ne sait pas si elle peut faire totalement confiance à cet homme.

Mon avis : 

Voici une lecture qui aura su attirer mon attention.

Tout d'abord, j'ai été surprise en entrant dans le récit car le synopsis, je trouve, ne nous aiguille pas bien. Je m'explique, je m'attendais à lire une romance contemporaine sur toile de maladie. 

Et bien pas du tout ! C'est de la bit-lit !

Bon, une fois remise de mon étonnement, j'ai poursuivi ma lecture. 

Je commence par la maladie d'Emma, gros point du bouquin tout de même. Je trouve qu'elle a été très bien abordée et amenée, on ressent les difficultés d'Emma tandis que la maladie progresse, les informations sont distillées tout au long du récit. De ce côté-là, c'était top. 

Ensuite, côté trame globale, bien construit, bien amené aussi, les révélations sont progressives, des indices distillés pour aboutir à une révélation finale qui fait son effet. J'avais partiellement découvert un petit élément mais le reste m'a quand même bien étonné, ce qui était très agréable. On revisite totalement le mythe du vampire, c'est super appréciable également.

La relation entre Emma et Andrew est un peu brouillonne pour moi. La romance ne semble pas sortir de nul part même si un chouïa précipitée à mon goût. Ce qui était un peu dérangeant c'était cet éternel incertitude d'Andrew... je t'aime, finalement vaudrait mieux pas, finalement peut-être que oui. Alors, bien sûr il avait ses raisons, et des bonnes, a priori. A cause de cette sensation de brouillon, je n'ai pas été totalement conquise par la romance, elle n'a pas su m'emporter comme je l'espérais. A voir dans la suite (car oui, il va y avoir une suite).

Côté personnages, ils sont vraiment bien construits, avec une voix propres. Je regrette d'avoir retrouvé quelques archétypes et clichés (je pense à Nathan, Andrew, Matthew) mais rien de dramatique non plus.

Un détail qui a rendu ma lecture parfois difficile ce sont les prénoms. Deux frères qui s'appellent Matthew et Andrew... Bon sang, je me suis retrouvée plusieurs fois perdue à me dire "Andrew, c'est lequel encore...?". Rien de dramatique non plus, c'était la petite anecdote.

Côté plume, j'ai, dans un premier temps, eu une sensation d'hésitation, de style un peu fragile puis au fur et à mesure de la lecture, même si certaines imperfections demeuraient, l'auteur a su me captiver par quelques beaux passages.

La fin est un beau cliffhanger, je salue !

Je lirai probablement la suite et je lirai surtout d'autres titres de l'auteur quand ils sortiront, j'aimerais voir sa progression !     

Aucun commentaire: