mercredi 16 février 2011

Rose-Aimée ° La belle qui porte malheur tome 1 - Béatrice BOTTET

Titre : Rose-Aimée - La belle qui porte malheur (tome 1)
Auteur : Béatrice BOTTET
Edition : Nouvel angle
Nombre de pages : 496 pages

Résumé : 

San Francisco, mai 1851 

Dans le saloon bruyant et enfumé bourré de chercheurs d’or, l’homme aux cheveux gris haussa la voix : 
– J’ai quelque chose d’important à te demander... 
Le jeune marin ouvrit bien grand ses oreilles.
– Es-tu capable de retrouver quelque chose à Paris ? demanda Garancher, fébrile, en lui mettant une main sur le bras. Et quelqu’un ?
– Ce que vous voulez, dit Martial Belleroche avec assurance. Et qui vous voulez. 
– Alors je compte sur toi. Mais surtout, surtout... il faudra te méfier, fit Garancher d’une voix grave et lugubre sans s’expliquer davantage. 
Il leva alors son verre et les deux hommes trinquèrent. 

Paris, avril 1852

Fifi -Bout-d’Ficelle sourit au public et s’inclina. Tous les spectateurs sentirent leur coeur fondre. Tous sauf un. Le piano et le violon jouèrent un prélude d’une grande intensité dramatique. Fifi salua gracieusement en tenant sa robe à deux mains. Quelques applaudissements éclatèrent encore, vite rembarrés par des « chuuut » impatients. Et Fifi chanta la complainte de la fille qui portait malheur…

Mon avis : 

Tout d'abord je tiens à remercier les éditions Nouvel angle ainsi que Babelio pour ce formidable partenariat.

- Je ne m'attendais pas du tout à ça ! Je suis totalement conquise par ce roman ! Il y a tant à dire et pourtant si peu si l'on ne veut pas gâcher la lecture...

Rose-Aimée est une jeune femme qui chante et danse pour gagner sa vie. Elle porte malheur à tout homme qui tente de lui faire du mal. Martial est un jeune homme marin qui revient de Californie, le pays de la ruée vers l'or. Ces deux jeunes gens vont se rencontrer et de là va s'enchainer l'histoire et les aventures de nos deux héros qui vont apprendre à se connaitre et à s'apprivoiser. Tout ceci sur un fond des années 1850 dépeint avec une précision tout à fait déconcertant.

Il faut tout d'abord saluer le travail de l'auteur, toutes les recherches qui ont été faites sur l'époque, tout est si bien détaillé, si bien imbriqué dans l'histoire, c'est fabuleux, j'ai réellement fait un voyage dans le temps, je m'y suis vue, je suis allée dans les rues, j'ai respiré les odeurs, vu les bâtiments. C'est étourdissant de réalisme ! A noter que si l'on n'a pas eu son compte "historique", il suffit de se rendre dans les dernières pages du roman, lesquelles sont consacrées à diverses explications complémentaires sur l'époque. Absolument délicieux. 

Ensuite il faut une fois de plus saluer l'auteur pour l'histoire très prenante de Rose-Aimée et Martial, terriblement touchante, prenante. Ça prend vraiment au cœur ! C'est une magnifique histoire...

Par contre, là où je ne salue pas du tout l'auteur c'est pour la fin ! C'est honteux de laisser le lecteur comme ça sur cette fin pleine de doutes et de questions !!! On veut la suite et plus vite que ça !

- J'ai beaucoup aimé les personnages aussi. Rose-Aimée qui, d'abord revêche, se protège contre tout et tout le monde, se retranchant derrière sa carapace pour éviter d'être blessée va petit à petit s'ouvrir aux autres et s'épanouir, j'ai adoré suivre son évolution. Je suis tombée sous le charme de Martial, comment ne pas tomber amoureuse d'un jeune homme comme ça, volontaire, déterminé, chaleureux, attentif, doux, patient, compréhensif... Bref... On ne peut que l'aimer. Il y a aussi les autres personnages qui sont vraiment très bien décrits comme Cigarette ou Fauvette et même Jousselin, tous ces personnages qui vont et viennent dans le roman et qui trouvent naturellement leur place.

- Le style de l'auteur est vraiment excellent, tout est de très bon ton, les dialogues sont en adéquation totale avec l'époque, le vocabulaire est vraiment recherché et, si un mot vous échappait, inutile d'aller chercher le dictionnaire, les notes en bas de page sont prévues.

En conclusion, je suis conquise et il me tarde de pouvoir entamer le tome 2 !

5 commentaires:

Anne Sophie a dit…

une de mes prochaines lectures :)

Lalou a dit…

Je l'ai vraiment ADORE ce roman, comme toi je m'y suis vue, dans ce Paris du 19e siècle.

Effectivement, Béatrice Bottet (que j'ai eu la chance de rencontrer) est une acharnée des recherches historiques et met un point d'honneur à être parfaitement exacte. C'est très important dans un roman de ce style.

Vivement la suite! (Bientôt!)

Galleane a dit…

Vraiment il faut que je me procure ce livre. Ce fait tellement longtemps que je n'ai pas lu de livre historique et celui-ci a emballé pas mal de monde qu'il faut que je le lise. Bel avis Eden.

Frankie a dit…

Je ne connaissais pas du tout mais ça a l'air très bien ! C'est jeunesse ?

Tiboux a dit…

Agréable surprise de mon côté même si je n'étais pas chaude au début pour cette lecture.

Au final, j'ai adoré et j'ai hâte d'avoir la suite. Ma chronique est en ligne si le coeur t'en dit :)

Te souhaitant une bonne semaine =)